Il y a les musées avec des fausses stars, comme le musée Grévin ou Madame Tussaud, et puis les musées avec des vraies morceaux de star dedans, ceux qui célèbrent la vie et la carrière de nos plus éminents représentants culturels. Pour ne pas mourir bête, ton Topito d’amour t’as concocté ce petit classement à base de popopopop, ou plutôt, à base de temples dédiés à l’adoration de notre Sainte-Mère à tous, j’ai nommé la pop-culture. Le Louvre peut aller se rhabiller.

1. ABBA The Museum, à Stockholm, Suède

Nostalgique du disco, fan de la paillette, tu trouveras ton bonheur dans ce musée célébrant le mythique groupe suédois. Peut-être même que tu auras l’un des membres au téléphone, car dans la pièce « Ring ring » trône un appareil d’époque dont le numéro n’est connu que de Björn, Benny, Frida et Agnetha.

2. Britney Spears Exhibit au musée de Kentwood, Louisiane, aux États-Unis

Bon le musée de Kentwood n’est pas consacré tout entier à BritBrit, mais l’enfant du pays y a quand même son corner, avec réplique de sa chambre d’enfant, qui fut immortalisée par le magazine Rolling Stones et qui colle parfaitement à l’image lolita-pop des débuts. Plus Baby One more time que It’s Britney, bitch.

3. Graceland, le musée d'Elvis, à Memphis, Tennessee, aux États-Unis

En 1977, à la mort du King, Priscilla, veuve éplorée, a vite dû trouver une solution pour couvrir les frais d’entretien de ce manoir. En 1982, la bonne idée : on ouvre la maison-musée au public, qui vient depuis religieusement rendre hommage au roi du rock. Déco d’époque incluse, bien entendu.

4. Arnold Schwarzenegger Museum à Thal, en Autriche

Quand on est une petite ville d’Autriche de 2 240 habitants, et qu’on a vu naître une superstar hollywoodienne en ses terres, quoi qu’on fait ? Ben un musée, tiens ! La ville natale de Terminator lui rend donc hommage avec cette compilation de goodies issus de ses films, ou encore son bureau de gouverneur. Hasta la vista, baby.

5. Le musée Cristiano Ronaldo à Funchal, Madère, au Portugal

Un beau musée moderne, bien propre et bien carré, pour exposer les maillots, les chaussures, les ballons et les trophées de Cricri, dont une fameuse coupe d’Europe 2016 qui pique encore un peu quand on y pense. Et devant l’entrée, une maxi statue en bronze de 3,40 mètres et 800 kg. GOAAAAAAAAAAAAAAAAL !

6. Le Bob Marley Museum à Kingston, en Jamaïque

La Jamaïque, c’est pas la porte à côté, du coup, ça serait con d’y aller sans passer visiter la maison où vécut le grand Bob, et où fut fondé le label des Wailers, le groupe dudit Bob. Dans sa chambre restée en l’état, les fans pourront se prosterner devant sa guitare en forme d’étoile.

7. Le Musée Marilyn Monroe à Barcelone, en Espagne

Un poil improbable, ce musée à la gloire de l’icône hollywoodienne se trouve dans le monastère bénédictin de Sant Cugat, dans la capitale catalane. On peut y trouver des effets personnels de la star, et même des cheveux. La rencontre du mythique et du mystique, en somme.

8. Le Beatles Story à Liverpool, au Royaume-Uni

Évidemment que la plus grande expo consacrée aux Beatles se trouve à Liverpool, where else ? Plus qu’un musée, c’est une « expérience immersive » que propose le Beatles Story en voyageant dans les sixties, au cœur de la Beatlesmania. Avec visite du yellow submarine, of course.

9. Le Paisley Park Museum de Prince à Chanhassen, Minnesota, aux États-Unis

Prince n’a pas échappé à la razzia d’icônes que s’est payé la grande faucheuse en 2016. Il souhaitait faire de Paisley Park, sa gigantesque maison-studio, un musée ouvert au public après sa mort. C’est chose faite depuis octobre 2016, et même si l’endroit doit être génial à voir, on aurait préféré garder Prince plus longtemps et attendre un peu pour voir sa baraque.

10. Le Rolling Stones Museum à Portoroz, en Slovénie

Slavko Franca est slovène et collectionne tout ce qui concerne les Rolling Stones depuis 1964. Oui, ça fait un bail. Du coup, il a accumulé tellement de trucs sur ses idoles qu’il s’est dit qu’il devait le faire partager au reste du monde, en ouvrant les portes de sa maison. Déglingo mais authentique, le Wall Street Journal en a même causé ici. Sinon y’en a aussi un à Lüchow, en Allemagne, avec des super urinoirs.

Les stars, ces êtres humains comme les autres.