Allez regarde-toi dans la glace. Affronte ce reflet désagréable (ou pas). Assume ces courbes. Flatte ces tissus adipeux. Tends la croupe vers l’infini. Parce que ce corps qui ne te plaît pas toujours est plein de ressources. Et même si tu n’as pas fait de sport depuis la sortie du vagin de ta mère, sache que tu as quand même des muscles ultra puissants. Si, si, je t’assure. Il faut savoir qu’il existe plusieurs façon de mesurer la force et qu’en fonction, le classement peut varier.On peut parler de force absolue, de force dynamique qui implique des mouvements répétés, de force élastique qui peut s’exercer rapidement ou enfin de force endurante qui résiste à la fatigue. Mais globalement ces dix muscles arrivent en tête.

1. Le grand muscle fessier

C’est un peu la star des muscles. Et c’est bien normal puisqu’il te sert tout le temps. Tu le sollicites quand tu t’assoies, quand tu marches, quand tu cours, ou même tout simplement quand tu te tiens debout. Bref il pèse dans le game musculaire. Donc quand tu veux avoir un impact sur la géométrie de ton cul, c’est lui qu’il faut soudoyer en faisant des squats.

Source photo : Giphy

2. Le muscle masséter

Bon ça te dit sûrement rien donc pour la faire courte c’est le muscle de la mâchoire. Or, pour manger, tu mâches (sauf si tu es un peu trop fan de soupe). Sa force de morsure peut atteindre 58 kg par centimètre carré ce qui est assez badass. On peut donc dire que tu en as pas mal besoin surtout quand tu ronges un os de côte de bœuf nu-e dans un bois.

3. Les muscles ischio-jambiers

Autrement nommés les muscles postérieurs de la cuisse, ils sont au nombre de trois et agissent ensemble comme les doigt de la main (une main qui n’aurait que trois doigts). OK c’est pas grâce à eux que tu te tiens debout donc leur puissance n’est pas la même que celle du grand muscle fessier, toutefois ils te permettent quand même de plier ton genou ce qui est très pratique parce que je sais pas si tu as déjà essayé de marcher tout le temps les jambes tendues mais c’est très contraignant.

Source photo : Giphy

4. Les pectoraux

On vous avait d’ailleurs fait part de notre analyse exhaustive des différents pectoraux de Zac Efron, des bons p’tits pecs comme on les aime.

5. Les biceps

Contrairement à une croyance répandue, le biceps n’est pas bisexuel.

6. Le myocarde

Ce muscle du cœur est ultra puissant, genre plus puissant que le plus puissant de tous tes copains. Il est à contraction rythmique et pompe en moyenne 9000 litres de sang par jour. Je sais pas si toi tu as déjà essayé de faire ça mais ça m’étonnerait que tu y arrives, parce que à part boire des bières, on se demande si t’es vraiment capable de faire autre chose.

Source photo : Giphy

7. Les muscles externes de l’œil

Tes yeux sont tellement musclés que s’ils étaient sur un ring face à The Rock, ils le défonceraient pépouze. C’est normal, tes yeux bougent tout le temps, donc c’est un peu comme si chaque truc que tu regardais était l’occasion d’une série de dix pompes pour tes yeux. Pour te donner un ordre d’idée, ils font en moyenne 10 000 mouvements durant une heure de lecture.

Source photo : Giphy

8. Les muscles de l'utérus

Faut imaginer qu’on arrive à en éjecter un bébé de 3.5 kilos (en moyenne) juste par la puissance de ses contractions. Donc on peut dire que c’est assez fort, ça peut casser des gueules.

9. Le muscle soléaire

Muscle du mollet, il a aussi sa petite importance surtout quand on veut sauter sur un trampoline ou danser mal en boîte de nuit, deux activités indispensables au bon déroulement de ta vie.

10. Les muscles de la langue

On pense souvent à tort que la langue est le muscle le plus puissant du corps humain. Tout d’abord, c’est un peu de la triche dans la mesure où la langue est un organe composé de 17 petits muscles. Toutefois l’ensemble de cet organe continue en effet un muscle méga puissant (mais pas autant que le grand muscle fessier) qui permet notamment de tirer la langue à des personnes que l’on ne porte pas dans son cœur.

Source photo : Giphy

Source :

Pouted

Bodyscience