Faire un tour du monde ? C’est surfait. Quitte à vivre une expérience vraiment originale, autant s’embarquer pour un voyage dans l’espace. Ça tombe bien, c’est aujourd’hui possible sans être un génie, il suffit juste d’avoir un paquet de fric et pas mal de courage à revendre. Voici les 10 moyens actuels de s’envoyer en l’air… mais alors super haut hein !

1. Virgin Galactic

Le projet de vols commerciaux dans l’espace signé Richard Branson, vieux milliardaire, remonte à 2004. Le principe consiste à envoyer une navette composée de 6 passagers et 2 pilotes à environ 100 kilomètres d’altitude. Juste ce qu’il faut pour prendre de la hauteur, planer quelques minutes et surtout redescendre en douceur. Le billet coûte 250 000 dollars et environ 700 personnes sont déjà sur la liste d’attente, dont Lady Gaga, Justin Bieber et Katy Perry. On a vérifié, malheureusement le billet est bien un aller-retour. Les vols sont encore en phase de test, surtout après le crash d’une navette d’essai en 2014 qui avait coûté la vie à un des deux pilotes. L’enquête avait conclu à une erreur humaine, un des membres de l’équipage ayant freiné trop tôt…

Source photo : Giphy

2. Space Adventures

Pour faire simple, Space Adventures fonctionne comme une agence de voyages classique, sauf que plutôt que de vous vendre des séjours au soleil, elle est plutôt du genre à vous envoyer sur la Lune. Enfin, plutôt autour, avec un stop préalable d’une dizaine de jours sur la station ISS, histoire de vous acclimater. De là, vous embarquerez dans une autre navette Soyuz fournie par les Russes, pour un trip de 6 jours jusqu’à la Lune. À ce jour, Space Adventures a déjà organisé 8 vols commerciaux sur la station ISS. Comptez quand même 42 millions d’euros par personne.

Source photo : Giphy

3. Go Russia

C’est peut-être le vol spacial lowcost le plus accessible du marché. Pour seulement 13 000 euros, Go Russia vous envoie à 75 000 pieds soit près de 2 fois l’altitude maximum d’un avion de ligne. Une altitude à la limite entre le ciel et l’espace que vous atteignez à bord d’un avion de chasse MIG 29 ou 31 en fonction de l’option choisie. Suffisant en tout cas pour prendre tout le monde de haut.

Source photo : Giphy

4. Zero Gravity Corporation

Si votre délire consiste uniquement à expérimenter l’apesanteur, autrement que par des substances illicites, cette société privée américaine propose des vols sur des Boeing 727 spécialement étudiés pour des vols zéro gravité. En gros, ça consiste à grimper à 45 degré jusqu’à 24 000 et 32 000 pieds et de réaliser des manœuvres de descentes rapides qui procurent des situations d’apesanteur pendant quelques minutes. Il vous en coûtera 4200 euros par tête, avec des départs au choix depuis Los Angeles, New York, Orlando ou San Francisco.

Source photo : Giphy

5. World View

Vous avez aimé le film d’animation Là-Haut ? Vous allez adorer le concept de World View. Pour faire simple, l’idée consiste à aller dans l’espace soit environ à 106 000 pieds (32 km), confortablement installé dans une capsule équipée de ballons gonflés à l’hélium. Le voyage dure en moyenne 6 heures, 2 pour grimper, 2 à admirer la planète d’en haut et 2 autres pour redescendre. Un délire qui coûte la bagatelle de 63 000 euros par personne.

Source photo : Giphy

6. XCOR

Ça sonne comme un jeu vidéo, mais c’est encore plus tripant. Le projet XCOR consiste à embarquer dans ce qu’ils appellent un spaceplane (projet Lynx), pas plus gros qu’un bimoteur et de grimper à 58 km au dessus de la surface de la terre. Arrivé là-haut, le pilote coupe les moteurs pour vous laisser dériver dans l’espace, avant un retour sur le plancher des vaches. XCOR n’est pas encore opérationnel, mais vous pouvez déjà commencer à économiser les 150 000 dollars demandés.

Source photo : Giphy

7. Star City

Et si on vous proposait de tester l’apesanteur sans quitter la Terre, ni embarquer dans un avion pour faire des cabrioles ? Pour cela, direction les environs de Moscou, au centre Star City où vous pourrez expérimenter la gravité zéro, tester la centrifugeuse qu’utilisent les cosmonautes pour s’entraîner, et même pour les plus téméraires, goûter à la nourriture utilisée dans l’espace.

Source photo : Giphy

8. Blue Origin

Derrière le projet Blue Origin se cache le fondateur d’Amazon qui, non content de livrer bientôt nos achats par drone, espère bientôt envoyer des touristes fortunés dans l’espace. Le jour du lancement, vous serez attaché avec 5 autres passagers dans une capsule fixée au sommet d’une fusée. La poussée au décollage est annoncée à 3 fois la vitesse du son jusqu’à atteindre les 100 kilomètres d’altitude, où votre capsule sera libérée de ses réacteurs. Le temps pour vous de flotter dans le bonheur et d’observer Gaïa juste en dessous, avant d’entamer votre descente à plus de 5G et atterrir normalement en douceur grâce à un système de parachutes. Blue Origin en est à son 3e tir d’essai réussi mais on ignore encore quand les vols commerciaux seront réellement opérationnels. ps. A priori, votre compte premium amazon ne vous servira à rien.

Source photo : Giphy

9. Space Camp

Les voyages spaciaux coûtent un bras et vous préférez économiser pour vous offrir vos 2 semaines estivales en club ? Pas de problème, il est possible de jouer les Neil Armstrong au Space Camp situé en Alabama. Ce parc scientifique propose plusieurs expériences spatiales comme un simulateur de marche dans l’espace, ou un vol en fly jet. En fonction du programme choisi et de sa durée (le stage le plus long dure 6 jours), il vous en coûtera entre 450 et 1000 euros.

Source photo : Giphy

10. Space X

Créée en 2002, la société Space X est depuis un des deux prestataires privés de la NASA chargés d’approvisionner la station internationale. Pour cela, Space X a développé ses propres lanceurs, qui aujourd’hui (ou plutôt demain) pourraient permettre à des particuliers de se lancer dans un voyage spatial. Son fondateur Elon Musk a même récemment annoncé qu’un vaisseau composé de 2 passagers payants décollerait fin 2018 pour un vol aller-retour de 2 semaines autour de la Lune. Chiche ?

Source photo : Giphy

La Lune c’est surfait ! Il paraît que Mars en cette saison, c’est nettement plus sympa.

Source : bbc