Etre bassiste, c'est un choix de carrière qui a ses avantages, mais aussi l'inconvénient de garantir un anonymat total. Néanmoins, certains grands noms de la basse au sein de groupes de rock ont su se faire un nom par leurs jeux, leurs attitudes ou par leurs contributions à l'évolution de ce noble instrument. Petit rappel des recettes pour devenir plus qu'un bassiste : un bassiste connu.

  1. Être un virtuose : comme Flea (Red Hot Chili Peppers), Mick Quinn (Supergrass), Robert Trujillo (Infectious Grooves)...
  2. Être compositeur : comme Roger Waters (Pink Floyd), Paul McCartney (Beatles), Sting (The Police), Jack Bruce, Chris Squire, Steve Harris (Iron Maiden)
  3. Être chanteur : comme Tom Araya, Phil Lynott, Paul McCartney, Sting, Mark King, Lemmy, Melissa Auf der Maur, Mark Sandman, Lemmy (Motorhead)
    http://youtu.be/C8MS6dbV-ps
  4. Être un slappeur fou : comme Flea, Les Claypool, Robert Trujillo, Mark King...
  5. Jouer dans un groupe sous influence funk : comme Flea, Les Claypool, Mark King...
  6. Jouer dans un trio, et ne pas être étouffé par les guitares : comme Sting, Jack Bruce, Mark Sandman, Mick Quinn, Christopher Wolstenholme...
  7. Avoir une classe folle sur scène : comme Stephan Olsdal (Placebo), Nick Oliveri (Queens of the Stone Age), Dee Dee Ramones (The Ramones)...
  8. Être une fille : comme Melissa Auf der Maur, Kim Gordon (Sonic Youth), Suzi Quatro, Kim Deal (Pixies), Tina Weymouth, Corey Parks, D'Arcy Wretzky (Smashing Pumpkins)...
  9. Avoir un jeu original : comme Mark Sandman (Morphine), bassiste à deux cordes et au bottleneck, Chris Squire ou Chris Ballew (The Présidents of the United States of America), deux cordes également...
    https://www.youtube.com/watch?v=9ln9T76ieaA
  10. Mourir en pleine gloire : comme Cliff Burton (Metallica), Mark Sandman (Morphine)...

Et vous, avez-vous vous extraire de votre misérable condition de bassiste?

Crédits photo (creative commons) : Jsome1