Crédits photo (creative commons) : lizmonsterx

On brode à longueur de reportages sur les bienfaits ou les méfaits d’internet. Un coup c’est la magie des réseaux sociaux qui a permis d’organiser une révolution, la fois suivante c’est un affreux pédophile qui traquait ses potentielles victimes sur lesdits réseaux. Mais on ne parle jamais de ce qu’on vit quotidiennement. Internet, pour la plupart d’entre nous, ce sont pas des choses incroyables, mais de petites sensations, plus ou moins agréables et qui n’avaient jusqu’à présent pas de mot pour les désigner. Voici donc un top 10 des nouveaux mots pour décrire ce qu’on a tous ressenti un jour devant notre écran.

  1. Bugate: abattement teinté de rage ressenti après avoir écrit un très long mail / message sur un forum et avoir été victime d’un bug informatique qui vous a fait perdre l’intégralité de votre texte que vous aurez finalement la flemme de retaper.
  2. Coucournage: prendre son courage à deux mains pour initier une conversation chat avec quelqu’un que vous aimez bien, mais qui, bien que connecté depuis plusieurs heures, semble vous snober royalement.
  3. Coucoudiné: sentiment de délaissement quand une personne ne vous répond plus sur le chat.
  4. Fantasmi: blogueur / twittos qui ne vous connaît pas, mais que vous considérez tout de même comme un ami.
  5. Graviser: actualiser sans cesse une page afin d’y voir apparaître le mail attendu ou du nouveau contenu, vous faisant oublier tout autre but dans votre vie.
  6. Hatoute: taper un message plein de haine pour l’effacer ensuite.
  7. Lagute: anxiété teintée de paranoïa ressentie quand votre interlocuteur sur un chat ou via e-mail met un temps anormal à répondre.
  8. Putagov: honte ressentie après avoir pris des dizaines d’autoportraits flatteurs et ne pas oser les poster parce que se prendre en photo tout seul en faisant semblant d’être beau n’est pas socialement assumable.
  9. Putaver: sortir dans l’espoir que l’on vous prenne en photo afin d’avoir une nouvelle photo de profil le lendemain.
  10. Surfoir: abattement ressenti après avoir surfé sur l’Internet des heures durant sans trop savoir quoi y faire ni pourquoi vous persistez.

Et vous, vous pouvez mettre des mots sur vos activités en ligne (à part "glander")?

Top écrit par les excellentes Titiou Lecoq et Diane Lisarelli et issu de leur bible "Encyclopédie de la Web culture" (qu'on vous recommande chaudement)