Langue hautement complexe oblige, le français est truffé de mots qui n’ont pas une, mais deux orthographes (parce que sinon c’est pas marrant). Certains sont très connus, d’autres moins, certains ne sont pas particulièrement gênants, d’autres piquent carrément les yeux. Si vous êtes de ceux qui écrivent « oignon » « ognon » merci de passer votre chemin et de ne plus jamais revenir par ici. Parce que faire des fautes à des mots simples on accepte, mais écrire « ognon », c’est non. Toutefois, si tes enfants veulent faire de la provoc lors de leurs prochaines dictées (un jour peut-être quand les écoles seront vraiment rouvertes !), ils peuvent choisir l’orthographe qu’ils préfèrent pour les mots suivants.

1. Cacahuète/cacahouète

De l’espagnol « cacahuete », cacahuète n’a longtemps eu qu’une seule orthographe. Jusqu’à ce que l’Académie française décide en 1990 d’autoriser la version « cacahouète » qui, on doit l’avouer, est beaucoup plus cool.

2. Clé/clef

Dans « clef », le f est la dernière trace de clavis, qui n’est autre que la racine latine du mot. L’orthographe « clé », plus récente, a elle été tirée du pluriel de clef qui n’avait pas de f.

3. Cuillère/cuiller

Un peu comme pour clé/clef, le mot « cuiller » a évolué vers « cuillère » dès la fin du XVIIIe siècle. Certains expliquent cela par le fait que le rajout du « e » facilite la prononciation.

4. Resurgir/ressurgir

Formé à la base par le préfixe « re » accoler au verbe « surgir », resurgir ne prenait qu’un seul « s ». Cette exception à l’éternelle règle du double « s » entre deux voyelles étant assez perturbante, l’orthographe « ressurgir » – bien que pas jojo – est désormais acceptée.

5. Île/isle

Il semblerait que plus grand monde utilise encore « isle », mais avouez quand même que c’était beaucoup beaucoup plus classe.

6. Ognon/oignon

Ça pique les yeux, oui, mais depuis les rectifications orthographiques du français de 1990 on a complètement le droit d’écrire « ognon ». Si vous nous aimez ne serait-ce qu’un tout petit peu, s’il vous plait ne le faites pas.

7. Ailloli/aïoli

Quand « aïoli » serait la version occitane, « ailloli » serait elle l’orthographe catalane. En effet, en occitan l’ail se dit « aï », alors qu’en catalan ça se dit « all », d’où les deux versions de ce même mot.

8. Pizzéria/pizzeria

Emprunt direct à l’italien, « pizzeria » a récemment été francisé avec un bon gros accent qui n’a pas grand-chose à foutre là. Heureusement, l’orthographe « pizzeria » est encore largement prédominante.

9. Saoul/soûl

Du latin satullus (« rassasié »), saoul était l’orthographe première. Néanmoins, « soûl » a été rapidement admis par nos petits copains de l’Académie française. Et comme tout va à vau-l’eau, on peut même désormais écrire « soul », sans l’accent circonflexe.

10. Feignant/fainéant

Participe présent du verbe « feindre », « feignant » désignait à l’origine quelqu’un qui faisait semblant de mettre du cœur à l’ouvrage. De sa proximité phonétique avec « fainéant », il en a, au fil du temps, pris le sens.Participe présent du verbe « feindre », « feignant » désignait à l’origine quelqu’un qui faisait semblant de mettre du cœur à l’ouvrage. De sa proximité phonétique avec « fainéant », il en a, au fil du temps, pris le sens.

11. Bayer/bâiller

A vous de choisir celui qui convient le plus dans votre niveau de fatigue.

12. Bistro/ bistrot

Un mot dont par ailleurs l’origine étymologique est parfaitement inconnue.

13. Orang-outang /orang-outan

Le mot vient de l’indonésien « orang hutan » une expression qui veut dire « homme de la forêt » donc on se demande bien ce que vient foutre ce deuxième « g » à la fin de « outang » en orthographe potentielle. Mais bon, ça rime.

14. Paie/paye

Et les deux font plaisir.

15. Nénuphar/nénufar

Il y a quelques années une grande réforme de l’orthographe menée par l’Académie changeait ce mot initialement écrit avec « ph ». Sauf qu’en fait, à la base c’était écrit avec un « f ». Bref c’est le bordel mais les deux orthographes sont désormais acceptées.

De toute façon, l’orthographe ça sert à rien et la langue française est pleine d’incohérences. Toutefois si tu veux voir ton niveau tu peux faire le test : es-tu une bille en orthographe ?