Une fois de plus, l’Académie Française met notre dico à jour et fait rentrer des nouveaux mots, genre « influenceur », « retweet » ou « gameur ». Mais il manque toujours ceux qu’on veut vraiment, ceux qu’on utilise tous les jours et qui ne sont pas reconnus à leur juste valeur. Donc on revendique, on veut voir apparaître ces mots-là dans la prochaine édition sinon on ira râler auprès de Najat Vallaud-Belkacem même si c’est pas de sa faute.

1. Babos

Désigne une personne généralement crado qui rêve d’un retour en force du mouvement hippie. Le babos aime se réunir avec ses congénères en sarouels autour d’un djembé.

Exemple : « Regarde tous ces babos qui se rendent au concert de Zaz ! »

Crédits photo (creative commons) : Zours

2. JPP

Expression manifestant l’impossibilité d’interrompre un rire trop soutenu. Ce diminutif de « j’en peux plus » est souvent accompagné d’un émoji pleurant de rire.

Exemple : « JPP de toi !!!!!!!!!!! »

3. L'émoji qui pleure de rire

Premier émoji à rentrer dans le dictionnaire, il exprime une joie incontrôlée conduisant à un écoulement lacrymal soutenu. Est généralement employé par groupe de trois.

Exemple : « Ki a fait sa ? :’D :’D :’D »

Crédits photo : Topito

4. Mim's

Adjectif désignant quelque chose de mignon.

Exemple : « Ce petit chaton est trop mim’s. Achète-le moi papa stp sinon je fugue. »

Source photo : Giphy

5. Anus (mais prononcé sans le "s")

Ce nom masculin désigne toujours la partie du corps humain localisée au bout de l’appareil digestif. Il s’agit simplement d’une mise à jour : on ne prononce plus « anus » mais « anu », ce qui est plein plus agréable à l’oreille.

Exemple : « J’ai l’anu irrité. »

6. Tchoin

(Argot ivoirien) Nom qui désigne une personne facile, voire une prostituée. Popularisé par un texte du poète moderne Kaaris.

Exemple : « La gow là c’est p’têtre une fille bien mais on préfère les tchoins tchoins tchoins. «

7. Balek

Expression signifiant un désintérêt total.

Exemple : « Balek de tes problèmes »

8. Hendek

Il s’agissait autrefois d’une interjection arabe signifiant « attention ! ». Cela désigne la police depuis un buzz récent.

Exemple : « Y’a les hendeks qui arrivent ! »

9. Askip

Diminutif de l’expression « à ce qu’il paraît ».

Exemple : « Askip ton père il aime s’habiller en femme. »

10. Mamène

Contraction de « my » et « man » que l’on peut traduire par « mon gars ». L’expression a été popularisée par le chanteur lyrique Lorenzo.

Exemple : « Jasmine, sérieux ! Réponds moi s’teuplaît ! T’façon, j’te jure, c’est l’dernier message que j’laisse sur ton putain d’répondeur, sur la vie de mamène »

Crédits photo : Youtube

Et toi mamène askip t’en as d’autres ?

 

Source : leparisien