Il y a plein de beaux monuments à Toulouse et autres sites incontournables, comme le Capitole, la Basilique Saint-Sernin, ou le Musée des Augustins. Des immanquables qui font involontairement de l’ombre à d’autres monuments, moins connus mais valeureux. Il fut d’ailleurs plutôt ardu de n’en choisir que 10 tant la ville regorge de superbes petits hôtels particuliers et de bâtiments parfois discrets, au charme certain.

1. L'Hôtel Assezat

Cet hôtel au nom compliqué à prononcer quand on a un cheveu sur la langue est l’un des plus beaux de Toulouse. Un hôtel particulier qui abrite la fondation Bemberg, dont les collections rivalisent sans problème avec celles du plus célèbre Musée des Augustins. On y retrouve ainsi du Monet, du Renoir et même du Picasso.

2. L'ancienne morgue de la Daurade

Autrefois dédiée aux corps non identifiés repêchés dans la Garonne, ce bâtiment accueille aujourd’hui une buvette l’été. Il fut par ailleurs bâti près d’une source dont l’eau arrosait régulièrement les cadavres pour les empêcher de se décomposer. Pensez-y la prochaine fois que vous irez y boire un petit jaune.

3. Le Grand Balcon

Le genre de monument devant lequel on passe sans le remarquer. Situé à l’angle de la rue des Lois et de la rue Pargaminières, cet hôtel accueillit pendant longtemps les pilotes de l’Aéropostale. Y compris Saint-Exupéry, qui roupillait pour sa part dans la chambre 32.

5. Le Palmier des Jacobins

Le Couvent des Jacobins fait partie des incontournables toulousains. Le palmier lui, est parfois oublié. Un magnifique plafond qui vaut le coup d’œil. Dali s’en serait inspiré pour son tableau Saint-Jacques le Majeur.

6. La Cale de Radoub de Toulouse

Un peu en retrait du canal, ce bassin édifié durant la seconde moitié du XIXème siècle fut tout d’abord destiné au stationnement des bateaux puis fut transformé en cale sèche. Fermé toute l’année, sauf pour les Journées du Patrimoine, le bassin accueille néanmoins parfois des événements.

7. L'Héraklès archer

Sculpture située sur les allées de Barcelone, non loin du canal de Brienne, l’Héraklès archer fut érigée en mémoire des sportifs décédés pendant la Première Guerre mondiale, mais aussi en hommage au rugbyman Alfred Mayssonnié. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une reproduction de la célèbre statue d’Antoine Bourdelle, qui représente Hercule en pleine réalisation de l’un de ses douze travaux (les oiseaux du lac Stymphale).

8. L'Hôtel de Felzins

Une superbe façade, au numéro 22 de la rue de la Dalbade, pour un hôtel particulier de style Renaissance toulousaine. L’un des plus beaux de la ville rose assurément. Le genre qu’on peut regarder pendant de longues minutes pour tenter d’appréhender tous les détails.

9. Le rempart médiéval

Un autre vestige historique remarquable, longé par le boulevard Lascrosses, au centre de Toulouse. Un joli coin pour se balader l’été ou pour se poser.

10. Le CREPS

Le Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportives de Toulouse a grave la classe. Un superbe château, étincelant, qui passe pourtant complètement inaperçu.

Toulouse cache bien son jeu ! Et attention, si tu décides d’aller y faire un tour, révise bien tes expressions toulousaines (à prononcer absolument avec l’accent de Toulouse).