Alors on parle bien sûr l’alpinisme. Parce qu’une montagne, vue de loin, ne représente pas de danger particulier, cela va de soi. Une montagne, c’est même vachement beau. Le truc, c’est que quand on se met en tête de grimper dessus, la montagne peut se rebiffer et présenter de multiples risques de façon à ce que tu rejoignes ainsi la liste des touristes débiles secourus dans les montagnes.

1. L'Annapurna (Népal)

Bienvenue dans l’Himalaya ! Le Graal de beaucoup d’alpinistes. L’Annapurna qui culmine à 8091 mètres d’altitude et sur laquelle 53 personnes sont mortes. Un peu plus de 130 ayant réussi à la dompter depuis la première ascension en 1950. Pour résumer, c’est tout simplement l’un des endroits les plus hostiles du monde.

2. Le K2 (Chine, Pakistan)

Surnommé la montagne sauvage mais aussi la montagne sans pitié, le K2 fait rêver ou cauchemarder les alpinistes les plus chevronnés. Parce que les 8611 mètres, il faut se les farcir ! Une ascension rendue très compliquée par la présence de pentes très raides, de glaciers plutôt difficiles à traverser et de piliers de glace susceptibles de se briser à tout moment.

3. Le Nanga Parbat (Pakistan)

Neuvième plus haut sommet du monde (8125 mètres), le Nanga Parbat, également situé dans l’Himalaya, est compliqué à escalader, y compris quand on choisit la facilité. Comprendre par là que même la voie classique est hyper casse-gueule. Ils sont plus de 80 à avoir péri en essayant d’atteindre le sommet. On a surnommé sa face sud, la mangeuse d’hommes…

4. Le Kangchenjunga (Népal, Inde)

On reste dans l’Himalaya avec cette montagne de 8586 mètres. Le troisième plus haut sommet du monde et le point culminant de l’Inde. Chose atypique avec le Kanchenjunga : alors que la mortalité a tendance à baisser sur tous les plus grands sommets de la planète, ici, elle augmente. + 22 % ces dernières années. La cause ? Il y en a beaucoup, mais les avalanches tiennent un rôle important dans la dangerosité de l’endroit.

5. L'Eiger (Suisse)

Seulement 3970 mètres (par rapport aux quatre premiers du tops, c’est peu, mais en fait c’est énorme) pour ce sommet suisse que l’on surnomme parfois le mur meurtrier. Ambiance… Les chutes des pierres, fréquentes, font partie des plus grands dangers qui menacent ceux qui tentent de l’escalader.

6. Le Cervin (Suisse, Italie)

12ème plus haut sommet des Alpes avec 4478 mètres, le Cervin a aussi une forme originale légèrement intimidante. Le Cervin qui possède l’un des taux de mortalité les plus importants des Alpes.

7. Le Massif Vinson (Antarctique)

Le point culminant de l’Antarctique (4892 mètres) ne présente pas de difficultés majeures selon les experts. Non ici, ce n’est pas forcément le manque de technicité qui peut tuer mais le froid et l’isolement. La Massif Vinson qui fait partie des fameux sept sommets, soit l’ensemble des points culminants des sept continents.

8. Le Baintha Brakk (Pakistan)

On appelle aussi ce géant de 7285 mètres l’Ogre. Une montagne hyper flippante, qui fut escaladée pour la première fois en 1971. Mais vu que c’était quand même un peu chaud, personne ne s’y est aventuré avant 2001. Et c’est là que Doug Scott a réussi à dompter l’Ogre. Le problème, c’est qu’il s’est cassé les deux jambes en redescendant. Un accident qui le contraignit à ramper jusqu’au camp de base.

9. L'Everest (Népal, Chine)

Beaucoup de personnes rêvent d’arriver au sommet de l’Everest et compte tenu de la difficulté que cela représente, ils sont plutôt nombreux à y être parvenu. Pourtant, on dénombre aussi plus de 200 victimes. Le succès de l’Everest l’ayant fragilisé. À tel point qu’on le considère également comme une décharge à ciel ouvert. Vous avez vu le film Everest ? Celui où Josh Brolin perd son nez à cause du froid ? Et bien c’est ça l’Everest : on peut y perdre son nez et bien plus encore. Sinon, c’est aussi le nom d’un album de Soprano qu’il semble impossible d’écouter jusqu’au bout. Enfin il paraît hein…

10. Le Denali (États-Unis)

Le mont le plus dangereux des États-Unis est situé en Alaska. Autrefois appelé mont McKinley, il s’agit du point culminant de l’Amérique du Nord (avec 6190 mètres). Plus de 100 personnes y ont perdu la vie et de nombreuses autres s’y cassent les dents sans parvenir au sommet. Pire que tout, dans les bouquins Twilight, la montagne serait squattée par un clan de vampires…

La montagne, ça vous gagne (elle était facile).

Source : Les baroudeurs savoyards