La momification volontaire ou naturelle, c’est pas toujours très sympa parce que bien souvent les animaux étaient embaumés vivants. En revanche le truc chouette c’est que les conditions de préservation sont tellement optimales que les corps des malheureuses bêtes ont été conservées tout ce temps. Et ça donne des découvertes pour le moins surprenante.

1. Un chien emprisonné dans un tronc d'arbre dans les années 60

La photo n’est pas très ragoutante, et pour cause. Cette pauvre bestiole a très certainement trouvé la mort dans les années 60 au cours d’une partie de chasse. Le chien, qu’on a arbitrairement renommé Stuckie (équivalent de « coinçoss » en anglais, pas très gentil comme blase) se serait vraisemblablement retrouvé coincé dans un trou d’arbre avant de mourir de faim. Le cadre étant très propice à la conservation puisque l’aération empêchait la putréfaction des membres. C’est un bon chien-chien momifié à son papa ça.

2. Deux lions des cavernes morts il y a 11 000 ans ont été retrouvés en Russie

L’excellent état de leur conservation s’explique par le sol gelé de la région dans laquelle ils ont été retrouvés. 11 000 ans dans les dents. Vous imaginez ? C’est genre comme si tu avais eu le temps de mourir 137 fois depuis tout ce temps.

3. Un lion mommifié retrouvé dans la tombe de la nourrice de Toutankhamon

Dans les tombes de l’Egypte Antique, on ne trouve pas que des chats momifiés. Certaines tombes sont particulièrement inventives notamment celle de Maïa, la nourrice royale, qui disposait ainsi d’un joli petit lion. On ne l’a découvert qu’en 1996.

4. Un poulain momifié il y a plus de 40 000 ans retrouvé en Sibérie

Encore une fois la Sibérie offre un environnement propice à la conservation de vieilles bestioles mortes il y a quelques millénaires, préservées dans le permafrost, qu’on appelle aussi le pergélisol : une partie du sol qui a gelé pendant au moins deux ans et qui par ce fait est imperméable.

5. Les oiseaux et des chauves-souris mystérieusement calcinés sur le lac Natron en Tanzanie

Bon alors là on n’a même pas besoin de faire un retour en arrière dans l’histoire puisque ce lac existe à l’heure actuelle et cause des morts très mystérieuses. Déjà faut savoir que ce lac peut atteindre 60 degrés et que son taux d’alcalinité est presque aussi proche que celui de l’ammoniaque. C’est peut être pour cette raison que des oiseaux ou des chauves-souris sont retrouvées calcinés dans l’eau où ils viennent s’écraser comme des guêpes dans un verre de jus d’orange en plein été.

6. Un bison de plus de 9000 ans

Le mec avait une haleine je vous raconte pas. On l’a découvert en 2011 en Sibérie et il appartient à une race éteinte depuis belle lurette.

7. Un bébé mammouth

Trop choupidou ce petit bébé ! On l’a appelé Yuka et on l’a trouvé en 2012 dans le nord de quelle région à votre avis ? Je vous le donne en mille : la Sibérie. Vieux d’environ 39 000 ans, il a toutefois préservé sa laine rousse. J’espère qu’on pourra un jour se faire des manteaux en poils de cul de mammouth.

8. Un bébé loup

Dans la série des animaux momifiés, les petits semblent plus souvent présents que les formats adultes. Ainsi on a trouvé en 2016, un louveteau âgé de 50 000 balais. A ce jour c’est le seul loup momifié qu’on a pu trouver aussi parfaitement conservé.

9. Un chiot de 12 400 ans

C’est encore un petit bébé chien sur lequel on a pu mettre la main encore une fois dans le pergélisol sibérien. Et le truc le plus dingo dans cette découverte c’est que le cerveau du chien était quasiment intact (sa préservation était estimée à 80 %).

10. Des momies de scarabée

Comme quoi les pharaons de l’Egypte antique ne savent plus quoi inventer pour faire leurs intéressants. On a ainsi mis la main sur des vraies momies de scarabées âgées de 2600 ans en moyenne. Personnellement, je n’arrive pas à piger comment c’est physiquement possible mais c’est très émouvant.

Ces momies me laissent sans mi-mot.

Source : Listverse, Hitek, CNews, Libération, Huffington Post, Livescience, Le Monde, The Guardian, BFM TV