Avoir une vie sociale et des gens autour de soi, c'est bien le soir de son anniversaire ou pour un déménagement. Mais la plupart du temps, traîner en public c'est s'exposer à de nombreuses situations potentiellement affreusement gênantes qui donnent envie de se téléporter directement loin, très loin. Oh c'est pas grand chose, mais c'est bien chiant...

  1. Quand on dit au revoir à un pote et qu'on se retrouve à prendre le même chemin
    On ralentit le pas pour le laisser prendre de la distance, mais c'est ridicule.
  2. Quand on est dans l'ascenseur avec son voisin, et qu'on ne sait pas quoi dire
    "Vous allez au ? Ah ben oui tiens on est voisins. Lalala, pas chaud hein ? Oulala le mois de Mai qu'on a eu ? (Raclement de gorge) Pfiouuuu. Allez bonne soirée !"

    elevator
  3. Quand on est en face de la caissière du supermarché et qu'on devrait dire bonjour, mais vu que c'est pas à notre tour, on attend
    Et c'est toujours une vieille qui galère à entasser son cabat écossais roulant qui est en train d'être servie. Du coup ça dure bien longtemps, et c'est bien gênant comme il faut.
  4. Quand on galère à ouvrir un sac plastique au supermarché et que toute la file d'attente vous scrute
    Et bien sûr les courses s'entassent, les regards se font plus insistants, vous devez payer, le client suivant se met à souffler, et tout ça, ça vous stresse à mort et vous entendez les gens vous juger "mais vas y bordel, bouge toi ! Pfff il sait même pas ouvrir un sac, je vais rater le début de Thalassa moi ..."
  5. Quand on attend au feu rouge piéton et qu'on a plein de temps pour passer mais qu'on le fait pas
    Et qu'on a vraiment l'impression que tous les gens qui sont dans les voitures sont en train de vous mater et de se dire "mais passe ducon/ne, t'as 10 fois le temps...". Et bien sûr c'est pile au moment où on se décide d'y aller que le feu voiture passe au vert et qu'elle démarrent toutes.
  6. Quand on dit au revoir à quelqu'un dans le métro parce qu'on prend deux directions différentes et qu'on se retrouve en face de l'autre sur les quais
    Après un ou deux sourires hyper gênants et une tentative de grimace afin de provoquer l'hilarité chez votre camarade, vous opterez pour un subtil jeu d'évitement de regards qui peut durer jusqu'à 10 minutes en cas de "colis suspect".
  7. Quand on se rappelle plus du prénom de la personne à qui on parle
    "Haha vieux loustic que deviens-tu, ça fait un bail. Et alors ta copine... euh... ce sacré bout de femme elle va aussi ? Ok, bon ben ça m'a fait hyper plaisir de te voir gredin, vieux chenapan". Une fois que vous avez utilisé toutes les paroles du générique de Renard, il est temps de se tailler.

  8. Quand on fait une blague raciste ignoble et que l'on se rend compte qu'il y a un chinois / noir / arabe / juif / personne qui n'a pas votre couleur, à la table d'à côté
    On a tout de suite envie de lui dire : "Mais je suis pas raciste hein... c'est juste que dans le contexte précis, là bon ben c'était marrant, mais en vrai je suis sympa et j'adore Yannick Noah". Mais en vrai on dit rien, et on laisse la honte nous consumer.
  9. Quand on fait coucou à quelqu'un qu'on connait dans la rue et que c'est pas lui du tout
    Et que bien sûr, vu qu'on pense au début qu'il ne nous a pas reconnu, on fait des gestes de plus en plus grands, et de plus en plus embarrassants. Après qu'on se soit rendu compte que la personne ne ressemble même pas un tout petit peu à notre ami, on tente bien sûr de faire croire que nos gestes s’adressaient à quelqu'un d'autre, mais ça ne prend pas...

    wave
    Source photo : Imgur
  10. Quand à l'école on appelle la maîtresse "maman"
    10 ans après, vos anciens camarades qui squattent désormais votre Facebook vous en parle encore. "J'étais fatigué bordellllll ! Vous allez oublier cette histoire un jour ?".
  11. Quand on est aux pissotières juste à côté de quelqu'un d'autre
    Il y en a 10 des libres mais il (si c'est une "elle" c'est encore plus gênant) a fallu qu'il choisisse celle qui est juste à coté. Essayez de cacher votre pipou et de vous retenir de regarder le sien pour comparer. Dans les deux cas, ça va être dur.

    gif-toilet-awkward-960598
  12. Quand on propose sa place dans le métro à quelqu'un qui n'a aucun problème
    Eh non ! elle n'était pas enceinte, juste grosse. Eh non ! ce n'est pas un clochard, juste un hipster. Non encore, ce n'était pas une vieille, juste une quadragénaire en lendemain de soirée. Vous croyez être quelqu'un de sympa, mais vous êtes juste une ordure. Bravo !
  13. Quand on se retrouve nez à nez devant quelqu'un et qu'on essaie de l'éviter mais qu'il fait pareil en même temps, et qu'on finit par faire une danse d’évitement bizarre
    Et dans la mesure où on réfléchit exactement de la même façon, ça peut durer une bonne dizaine de seconde. Jusqu'à que l'un des deux s'énerve pousse un gros soupir et vous pousse. Ah... c'est beau les relations humaines.

    une moments gênants
    Montage photo : Topito

D'autres exemples en tête ? (la liste est infinie)