Il n’est pas toujours facile d’écrire des tops à longueur de journée, vous savez, parfois j’ai besoin de réconfort, je souffre car derrière ce rédacteur qui vit au rythme du clapotement des doigts sur son clavier, il y a un petit cœur qui bat. Mais certains tops sont plus durs à écrire que d’autres. Parce que ça fait beaucoup trop flipper. Celui là en fait partie et je l’ai écrit en poussant des bruits gutturaux d’angoisse et de dégoût.

1. Des paillettes dans le vagin

Après les paillettes collées sur les seins, les paillettes à avaler en gélules pour faire caca des paillettes, force est de constater qu’on est allé un peu trop loin avec les paillettes. Mais visiblement, on pouvait encore repousser les limites de l’absurde avec des pilules de paillettes à insérer directement dans le vagin environ une heure avant un rapport sexuel (oui parce que si tu n’as pas de rapports sexuels ça sert plutôt à rien, en théorie). Tu auras ainsi un magnifique vagin étincelant de mille feux avec en plus un goût de bonbon. Il va sans dire que ce n’est pas très bon pour ta flore vaginale de coller ce genre de produits totalement cradingues. Cela dit, si tu arrives déjà à survivre sans cerveau tu peux certainement survivre sans vagin.

2. La dépigmentation vaginale

Par l’usage de cosmétiques, crèmes et sprays éclaircissants en tout genre… Mais il est également possible de procéder au blanchiment vaginal par intervention médicale. Bon c’est clair que cette pratique est plus courante chez les actrices pornos qui sont un peu surexposées vaginalement parlant, mais on ne doute pas que d’autres aient eu la bonne idée d’y avoir recours.

3. Le vountouring ( = countouring du vagin)

Encore une tendance ultra trendy pour toute femme qui se respecte bien évidemment. Déjà parce nous autres femmes savons que notre vagin est très laid et qu’il faut s’investir dans la réparation de cette immonde laideur. Ainsi, il est possible d’utiliser cette méthode qui consiste à produire une forte chaleur à l’entrée du vagin, ce qui aura pour bienfait d’augmenter son élasticité et donc de le rajeunir. Bref c’est un peu comme du botox de teuch, et ça fait vraiment rêver.

Source photo : Giphy

4. Les nids de guêpes broyés dans le vagin

Alors attention je vous rassure on parle pas de guêpes vivantes qu’on capturerait dans les parois vaginales ON N’EST PAS DINGOS NON PLUS ! Il s’agit juste de petites boules vendues sur plein de sites aux vertus douteuses qui ont le bon goût de contenir des larves de guêpes et qui permettent de sentir bon du vagin et surtout de le raffermir pour satisfaire son divin époux. Trop choupi, surtout quand on aime la nature.

5. La détox vaginale

Déjà de base, les gens qui parlent de détox méritent de mourir d’une maladie lente et douloureuse telle que le typhus. Mais alors quand on parle de détox vaginale, là ça va vraiment trop loin. Ce délire tout droit venu de nos cousins américains et approuvé par Gwyneth Paltrow consiste à se foutre des sachets d’herbes dans le fond du vagin. Et ASKIP ça éviterait les règles douloureuses, les hémorroïdes et amplifierait la lubrification. BAH VOYONS. En réalité, c’est surtout dangereux et vivement déconseillé, même si ça va à l’encontre de ce que dit Gwyneth Paltrow.

Source photo : Giphy

6. Le vajazzling

De la déco de teuch ? Oui c’est tout à fait possible. Parce que ce serait idiot de laisser la zone sans rien du tout. On a déjà lutté pour virer tous les poils alors autant profiter de ce nouvel espace d’expression libre pour y coller une quantité fulgurante de strass, c’est si doux au toucher.

7. Le bijou vaginal

DISTINCTION SUPRÊME ! Le bijou vaginal c’est une sorte de chaîne en or, en argent ou en plastique (selon tes revenus) avec deux embouts en forme de boules que tu t’insères dans le vagin et dans l’anus de façon à laisser pendre la chaînette et avoir la classe absolue. Un super cadeau à offrir pour la fête des mamans.

8. La labiaplastie

C’est devenu une intervention chirurgicale plus courante ces dernières années, selon un article d’Atlantico, les hôpitaux Britanniques recevraient 5 fois plus de demandes en 2012 qu’en 2007 et plus fou encore, les demandes concernent de plus ne plus de très jeunes filles dès l’âge de 11 ans.

9. Un baume à lèvres vaginales

Bah oui après tout si on a déjà un truc pour maquiller notre bouche pourquoi ne pas se laisser tenter par un rouge à lèvres du bas, LOGIQUE OU PAS LOGIQUE ? Dans le cas présent, il s’agit plutôt d’un baume à lèvres pour éviter les gerçures (enfin quand même, le jour où les femmes auront des gerçures vaginales, ça sera chaud pour la survie de l’humanité). Le « lipstick » fait de matières naturelles serait même comestible. La bonne blague.

Source photo : Giphy

10. Les tampons imbibés de vodka

En effet chers amis, nous avons atteint le rebord de la fin du monde avec cette mode assez atypique (qui marche aussi avec l’anus soit dit en passant) qui à le formidable avantage de te faire atteindre une ivresse démesurée en un temps record. Mais où va le monde ?

Adieu, pauvre petit vagin.

Sources :

Glamour Paris, Atlantico, Confidentielles, Slate, Vloggist, Elle, Le Parisien