Tu te souviens, on avait fait un top sur la pédagogie Montessori, et sur ses avantages pour le développement de l’autonomie de ton enfant. Et ce n’est pas parce que tu ne peux pas inscrire ton môme dans une école spécialisée que tu ne peux pas utiliser les grandes lignes de cette pédagogie chez toi, en réalisant quelques aménagements dans ton appart qui aideront grandement ton précieux à s’épanouir.

1. Le lit au sol

Pas de lit à barreaux, mais un matelas au sol, pour qu’il puisse en sortir facilement et sans ton aide. Ça marche dès la naissance, avec des installations autour du lit pour qu’il ne roule pas jusqu’au bout de la chambre dans son sommeil. Le tout dans un lieu sécurisé pour qu’il ne s’amuse pas à foutre les doigts dans les prises.

2. Des outils à sa hauteur

Je te parle pas d’un accès au marteau ou à la scie sauteuse, mais un petit porte-manteau à sa taille pour qu’il accroche ses affaires, des étagères à sa hauteur pour qu’il attrape ses livres et ses jouets.. Bref, que tout ce qui le concerne lui soit accessible sans votre aide, pour un premier pas vers l’indépendance.

3. Installer des « aires » spécialisées

Dans sa chambre, tout peut être répartit par catégories: un coin lecture, un coin sommeil, un coin jeux, ça lui permettra d’y voir clair dans ce qu’il possède ou ce qu’il peut faire, en toute autonomie.

4. Investir dans quelques jouets

Il y a beaucoup de jouets dits «Montessori » qu’il peut être intéressant d’avoir, comme des bouliers, des puzzles d’encastrement, des plaques pour apprendre à accrocher ses boutons et faire ses lacets. Il y en a pour tous les budgets et tous les âges.

5. Ne pas essayer de « dresser ton gamin »

C’est la première philosophie de la méthode Montessori: un enfant ça s’éduque, ça ne se dresse pas. Il ne sert à rien de punir ou de récompenser, l’enfant doit se développer naturellement, aussi bien physiologiquement que psychiquement. C’est pas un teckel, c’est un être humain.

6. Lui fournir des fringues faciles à enfiler

Ne lui demande pas de s’habiller seul si tu ne lui achètes que des jeans à boutons bien durs et des tee-shirts à col Claudine avec pressions à l’arrière. Si tu veux qu’il puisse se débrouiller, faut lui faciliter un peu la tache avec des vêtements élastiques et faciles à enfiler.

7. Mettre des miroirs à sa hauteur

Pour qu’il puisse s’observer et se connaitre. Un miroir à sa hauteur dans la salle de bain pour se brosser les dents ou prendre sa douche, dans sa chambre pour qu’il puisse se voir jouer, un enfant a besoin de se connaitre et de se découvrir, et les miroirs aident beaucoup pour ça, un peu comme Instagram et les influenceuses.

8. Le faire participer à la préparation des repas

A partir de deux ans et même avant pour certains, tu peux le laisser avec toi dans la cuisine pour préparer à manger, en le laissant laver les légumes, verser les pâtes, jeter les épluchures, bref c’est comme avoir un commis de cuisine, mais gratos.

9. Le faire participer aux taches ménagères

Il peut passer un chiffon sur les meubles, tu peux lui trouver une petite balayette pour filer un coup sur le sol du salon, et il peut apprendre très vite à passer un coup d’éponge sur la table où il a mangé, une fois le repas terminé.

10. Sécuriser l’appartement, pour le laisser évoluer dedans sans craintes

Des caches prises un peu partout, les objets dangereux et/ou fragiles en hauteur, le but étant qu’il puisse évoluer dans l’appartement qui est aussi le sien sans risque de se blesser ou d’endommager les choses auxquelles tu tiens. C’est un aménagement à faire, mais tout le monde en sort gagnant.

Et vous, vous avez adapté votre appart’ à votre gamin ?