Associé à l’espoir, au destin, au hasard, aux démons, le vert est surtout la couleur de l’herbe. Et l’herbe, c’est sympa, on peut se rouler dedans, par exemple (c’est pas Anakin qui dira le contraire), ou bien s’en envoyer des mottes à la figure. C’est aussi la couleur du Pisang et de la chartreuse, mais tout un chacun peut avoir sa part d’ombre.

1. Le Cap-Vert

Déjà c’est cool, le Cap-Vert. Ça sonne bien. Et c’est un archipel, ce qui n’est pas rien. En plus, la capitale, Praia, a été élue deuxième ville d’Afrique la plus agréable à vivre. Enfin, la capverdienne la plus connue, Cesaria Evora, est morte d’avoir mangé trop de chips. Tout ça dessine les contours d’un solide number 1.

2. La weed

Déjà, c’est pas mal cool quand c’est consommé à échéances espacées, la weed. En plus, c’est un peu illégal, donc c’est un peu mystérieux, donc c’est un peu sauvage. Enfin, c’est quand même vachement mieux que du shit marron, ou que du maïs jaune. Bon deuxième.

Source photo : Giphy

3. Le citron vert

Contrairement à son frère aussi jaune qu’insipide, à l’inverse de sa cousine l’orange dont la couleur criarde est à l’image de ses mœurs dissolues, en contre-pied de son oncle le pamplemousse dont les teintes rosacées dénotent une appétence pour la couperose, le citron vert a la tête sur les épaules. Essayez un peu de remplacer le citron vert par l’un de ces malheureux ersatz dans un cocktail ou une recette et le teint de vos invités changera de couleur.

4. Les fonds verts

Terrains de liberté pour bidouilleurs numériques, les fonds verts sont les invitations au voyage des temps modernes : on s’y projette partout dans le monde via des incrustations bidon, on y augmente la réalité. Le voyage statique a ceci de bon qu’il ne coûte pas bien cher : l’opération je voyage dans mon fond vert a été l’un des grands succès d’ATD Quart-monde au cours des dernières années.

Source photo : Giphy

5. Les extra-terrestres

Attention : ce n’est pas parce que l’on ne connaît pas quelqu’un qu’il faut le mépriser. Conclusion : dans le doute, attendons ; ventre mou du classement. Qu’attendre des extra-terrestres ? Un apport technologique ? La destruction de la Terre ? Nous n’en savons rien. Si ça se trouve, ils partagent leurs Twix. Ne soyons pas sévères d’avance.

6. Les tapis de casino

C’est qu’ils ont leur petit caractère, les tapis verts, versatiles qu’on les dit. Tantôt tout sourire tout jetons, personnel merci monsieur, vous prendrez bien un verre de Schweppes, tantôt ça se renfrogne soudain, ça engloutit tous les euros, quand rien ne va plus ça veut plus. Mais ils ont leur petit avantage : on ne s’ennuie jamais avec eux. Ce qui n’est pas le cas des brocolis, sans vouloir livrer un légume à la vindicte populaire.

Source photo : Giphy

7. Le petits pois

Le petit pois a cet avantage de faire plaisir sans faire plaisir. C’est dans sa personnalité : il vit en groupe, il meurt en groupe, le petit pois n’aime pas faire de vagues. Il résiste un peu, puis il fond, il se vit accompagnement. Mais c’est bien cette modestie qui lui confère son prestige ; car enfin ce sont les humbles qui, par leurs petits apports, par leurs petits efforts, améliorent à leur rang le quotidien. Chapeau les petits pois.

8. Un intercalaire vert

Autant le rouge ne sert à rien, autant le jaune est mal placé, autant on jettera le bleu. Mais le vert, l’intercalaire vert, celui-là sépare à merveille l’algèbre et la géométrie, l’histoire et la géographie dans nos classeurs par ailleurs mal rangés. Jamais une plainte, jamais besoin d’œillets même sous les sollicitations. L’intercalaire vert est au classement ce que la lune est aux marées. C’est dire.

Source photo : Giphy

9. Le wasabi

Il relève les plats, nous relevons le défi. Dévoyé par un film où Michel Muller rappelle qu’il a existé, le wasabi se pique de donner son identité à la gastronomie nippone. Pour ça, on le révère.

10. Saint-Etienne

Un chaudron, des poteaux carrés, Dominique Rocheteau : de quoi faire oublier les crassiers. C’est qui les plus forts ? Evidemment, c’est les Verts.

11. (Bonus) Yoda

Inventeur du verlan. Ça vous pose un homme. Enfin une chose.

Sans compter sur Jacques Pré.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !