Salut les nazes, depuis peu l’intégrale des épisodes de Bref est désormais disponible sur Youtube (un petit site assez cool de partage de vidéo, j’vous conseille), c’était donc l’occasion de se remater toute la série qu’on avait certes déjà rematé 3 ou 4 fois, mais bon on est pas à un rematage près. Bref. Je me suis arraché tous les cheveux avant d’établir les dix meilleurs personnages de la série, en essayant d’aller fouiller parmi les personnages qu’on a tendance à oublier. Donc vous n’y trouverez pas le « je » narrateur, et vous n’y trouverez peut-être pas non plus d’autres personnages que vous kiffez jusqu’au bout du string. C’est comme ça, la vie est injuste.

1. Kheiron le sale

Notre intérêt pour ce personnage commence avec le premier épisode et son « baise-laaaaaaaa » avec huit « a ». On le revoit occasionnellement avant d’apprendre [ATTENTION SPOILER] qu’en fait c’est pas un pote mais juste la facette connard du « je » et qu’il n’existe que dans sa tête. C’est dommage parce qu’on aurait bien aimé le croiser dans la vie. Mais en même ça n’aurait pas été possible » puisque c’est un personnage de fiction et qu’il n’existe pas dans la vraie vie. Putain, merde, bite, couille, chatte.

Source photo : Giphy

2. Baptiste le coloc

Un épisode lui est entièrement consacré et il est beaucoup trop génial on est littéralement tombé amoureux de lui et de ses galères d’abstinence. Même si c’est un peu un boulet incapable de s’acheter des capotes XL, qu’il taxe tout, qu’il est chiant et super flippant avec chacune des meufs dont il tombe amoureux. Mais dans le fond, il nous fait bien golri (du verbe golrier).

Source photo : Giphy

3. Demain

Le personnage qu’on a tous sous le coude et qui entretient notre procrastination, que ce soit pour résilier un abonnement, changer l’ampoule des chiottes, jeter des piles à la poubelle. Il parle pas beaucoup mais quand il cause c’est pour nous confier qu’il remet tout à jamais et c’est douloureusement vrai.

Source photo : Giphy

4. Le mec bizarre de l'entretien d'embauche

On le voit pas beaucoup dans l’épisode de l’entretien mais on le retrouve dans l’épisode du rêve mais surtout dans l’épisode du métro, le gars qui lèche la barre de métro pépouze l’air de rien avant de se casser au milieu de nulle part et de nous sortir « Oh cool des rats ». Bref c’est un bon candidat pour partir en vacances au Cap d’Agde.

Source photo : Giphy

5. Le seveur méchant qui fait chier à tous les épisodes

Chaque scène qui se passe dans le bar d’en bas reste une occasion pour lui de faire chier. C’est un petit rôle mais il est grand dans notre cœur.

Source photo : Giphy

6. L'agresseur

OK en fait j’avoue c’est juste pour mettre cet épisode dans lequel je fais de la figuration floue en arrière plan à 1:21. Le summum de ma carrière. Malheureusement j’ai refusé les avances de Harvey Weinstein par la suite ce qui a coupé net ma carrière. Mais sinon, narcissisme pathologique mis à part, ce personnage de l’agresseur est de qualité supérieure.

Source photo : Giphy

7. Le psy

On le voit pas beaucoup mais juste pour le trip chelou qu’il se tape avec un chat et une dominatrice devant une caméra dans son cabinet, on était obligé de lui rendre un hommage légitime.

Source photo : Giphy

8. Julien le pote à conditions générales

Encore une fois c’est le genre de pote qu’on a tous et qui commence ses phrases par « J’te jure » et les termine par « enfin ». Il a beau être insupportable, l’épisode arrive quand même à nous faire chialer à la 66ème seconde. Oui parce que des fois c’est vrai qu’on chiale, même quand on s’y attend pas. Ne me jugez pas. Seul Dieu peut me juger. Et un juge assermenté aussi.

Source photo : Giphy

9. Charles le nouveau pote

C’était avant Serge le Mytho mais c’était après les Invincibles donc on connaissait déjà un peu Jonathan Cohen et on le kiffait déjà grave sa mère. En plus l’épisode est assez douloureux sur la conception d’amitié/copain/BFF. Bref ouais, j’avoue j’ai encore chialé à la fin, je crois que je suis un peu à fleur de peau en ce moment.

Source photo : Giphy

10. L'ex

OK alors déjà j’ai un peu honte parce que j’arrive à la fin de ce top sans avoir cité un seul personnage féminin. Le souss dans Bref c’est qu’il y a très peu de personnages féminins et que les deux personnages récurrents sont ultra chiants. En revanche l’ex, là je dis oui. Interprétée par Juliette Tresanini, qu’on connaît par ailleurs du podcast Parlons peu, parlons cul est excellente, du coup on adore ce personnage. C’est comme ça, c’est subjectif, mais je m’en fous je veux me marier avec elle et surtout avec son consentement.

Source photo : Giphy

Beaucoup de personnages ont été oubliés dans ce top. La liberté, l’oncle, Fabien de post-it, la flic… Bref, ce top est une arche de Noé des meilleurs personnages avec son lot d’injustice.