Le 4 décembre dernier, un des plus grands artistes Français s'est éteint. Marcel Gottlieb, plus connu sous son pseudo de Gotlib, était "un dessinateur de petits Mickeys" comme il aimait à se définir. Un mec qui faisait de la BD en gros. Enfin, qui a presque inventé la BD en réalité, tellement son influence sur les futurs dessinateurs aura été immense. Une grande liberté de ton, des blagues sur le cul, sur (toutes) les religions, et puis des choses très profondes sur la vie, la mort et les pommes qui tombent des arbres. Un auteur complet qui portait un regard enfantin sur un monde beaucoup trop adulte pour lui. Un génie qui aura bercé des millions d'enfants, d'ados et d'adultes à travers ses images et son univers. Alors Marcel, merci pour tout.

  1. Le professeur Burp

    Vrai faux scientifique, Le professeur Burp est le MC de la "Rubrique à Brac", l'un des plus gros succès de Gotlib. Avec beaucoup de connaissances et pas mal de maladresse, le prof essaye de nous apprendre plein de trucs mais on a pas toujours confiance en ses théories. On irait même jusqu'a dire qu'il raconte que des conneries en fait. C'est le seul scientifique capable de faire pleurer une hyène, de déguiser un hippopotame en éléphant (demandez pas pourquoi), de brancher une prise dans le groin d'un porc. Et surtout, de finir tué par des chats. Une légende.

    gotlib

  2. Gai Luron

    Crée en 1964 comme personnage secondaire dans un journal pour enfants, Gai Luron devient vite le héros de sa propre saga. Tel Droopy, c'est un chien complètement dépressif et qui parait dépourvu de toutes émotions. Gai-luron est un chien à qui il ne manque même pas la parole. Il paraît triste mais ce n'est que de l'indifférence. Il parle peu mais n'en pense pas plus. Lorsqu'il laisse échapper une phrase, c'est rarement lourd de sens et toujours à mauvais escient. Un peu nous, mais en chien quoi. Une légende.

    264784gailuron

  3. Superdupont

    Vous connaissez forcément Superdupont. Bien avant François le Français, c'est le premier super-héros bleu blanc rouge. Fils du soldat inconnu, il est très patriote, voire chauvin, et doté de super-pouvoirs qui lui permettent de remplir sa difficile mission : défendre son pays contre l'Anti-France, une sorte de mouvement sectaire et terroriste dont l'unique but est de détruire le pays des Droits de l’homme. C'est aussi la meilleure des façons de se moquer du racisme (déjà ambiant en 1970) et dénoncer toute forme de nationalisme. Superdupont est donc hyper français : béret, des charentaises, une baguette de pain sous le bras, une ceinture tricolore ), une longue cape bleue et, sur son torse, un rond, dans lequel sont inscrites les lettres S et D. Et autre qualité, il ne bouffe que du camembert. Une légende.

    seocontest2008

  4. Isaac Newton

    Le personnage d'Isaac Newton est l'un des personnages stars de la Rubrique-à-Brac. Il est l'arme ultime de Gotlib pour finir un truc qu'il ne sait pas finir, et surtout la meilleure démonstration de l'efficacité de l'humour à répétition. Symbole vivant de la loi de la gravitation (inventé par le vrai Isaac Newton, oui oui y'en a un vrai), celui-ci se prend à peu près tout ce qui passe sur la gueule renouvelant ainsi chaque fois l'anecdote de la pomme qui lui aurait inspiré sa célèbre théorie. Une légende.

    newton-aspx_

  5. Pervers Pepère

    Pervers Pépère est surement le personnage le plus dégeulasse de la BD française, et loin devant en plus. Tout ce qu'il fait est vicieux, crado, dégeu et bien souvent illégal. Vrai défouloir pour Gotlib, Pervers Pépère lui permet d'inventer les pires délits sexuels, avec ce vieux papy lourdingue qui se balade toujours la goutte au nez et la bite à la main, en gros. Vraiment notre sadique préféré. Une légende.

    pervers-pepere-1

  6. La coccinelle

    Le personnage le plus connu de Gotlib n'a même pas de nom. Pas besoin, elle est reconnaissable même sans ça. Récurrente dans quasiment tous les albums du maître, la coccinelle permettait surtout à l'auteur de ne pas mettre de décors dans les cases (il aimait pas dessiner les décors, on peut comprendre) et de foutre des petites bêtes partout pour faire illusion. Elle symbolise souvent les réflexions que pourrait se faire le lecteur, avec un avis très tranché sur le monde et tout ce qui l'entoure. Une légende.

    coccinelle-mondes-gotlib-musee-judaisme-exposition

  7. Hamster Jovial
    Le Hamster en question n'est pas un animal, mais le nom d'indien d'un chef scout un peu particulier. Passionné par la Pop, ce pauvre chef de meute essaye de faire partager son amour pour cette musique à ses protégés, trois petits enfants qui n'en ont mais alors rien à battre. Les trois jeunes sont bien plus intéressés par le roulage de pelle, les bisous et les visites dans la tente en pleine nuit SI VOUS VOYEZ CE QUE JE VEUX DIRE. Cette BD a inspiré plein d'auteurs par la suite : Titeuf, le Petit Spirou, Kid Paddle et bien d'autres, existent en grande partie grâce à l'influence de chef scout si naïf dans un monde pas du tout adapté pour lui. Une légende.

    gotlib_hamster_01

  8. Bougret et Charolles
    Chaque épisode c'est le même rituel : le commissaire Bougret, assisté de son fidèle Charolles, mène une enquête (complètement débile, mettons nous d'accord). Les suspects sont toujours Aristidès Othon Frédéric Wilfrid, et Blondeaux Georges Jacques Babylas, ce dernier finissant toujours par être accusé d'être le coupable (à raison, mais sur des indices tirés par les cheveux). C'est hilarant, complètement débile, et donc parfaitement indispensable. Des légendes.

    tchernia-gotlib

  9. Des souris

    On sait que Gotlib aimait beaucoup les animaux, mais alors les souris, c'est limite du fanatisme. Elles sont partout, dans quasiment chaque album. Comme pour la coccinelle, elle sert surtout à remplacer les décors, et amène un petit décalage humoristique pas piqué des hannetons. Des légendes.

    rubricabrac1

  10. Gotlib lui-même
  11. Pas dénué d'autodérision (forcément, il est juif), Marcel se mettait souvent en scène dans ses dessins. Quoi de mieux que lui-même pour parler de sa peur de la page blanche, des atermoiements de l'artiste et du génie qui sommeille profondément en lui. Parodie parfaite du dessinateur prétentieux, qu'il n'était évidement pas en réalité, les planches de Gotlib sur son alter ego sont peut être parmi les meilleures de son oeuvre. Qui est grande. Une légende.

    gotlib-dessin

    Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :