Très à la mode à fin des années 80, surtout aux USA, les films de ninjas se tournaient à la pelle au plus grand plaisir de l’américain moyen style nuque longue/survêtement/pick-up. Mais faute de budget, certains de ces films sont devenus des chefs d’œuvre du nanar. Des dialogues profonds, des bruitages hors du commun, des décors époustouflants et des musiques psychédéliques sont autant d'ingrédients pour réussir son nanar nija.

  1. Kung Fu Executor
    Number one de ce top, parce que gros blanc qui ressemble à Ron Burgundy, parce que VF excecrable et chorégraphie bidon. Merci à ce nanar de l'espoir qui nous fait croire que oui, on peut tous devenir des Ninjas.

  2. Opération Ninja : Ordre de tuer
    Un nanar signé Godfrey Ho, et porté par Richard Harris, deux sommités de l'univers nanard. On ne sait pas ce que l'ouvrier à fait à la maisons du héros, mais il va le payer bien cher.

  3. Ninja terminator
    Grand classique du ninja nanar, cette scène est le final du film. Entre prières de ninja, disparitions, réapparitions, sabres qui lancent de la fumée ou petites boules explosives qui font des bruits de roquettes, ces 6 minutes sont aussi cultes que le nom du film !

  4. Clash of the ninja :
    Derrière tout ninja il y a un petit coeur qui bat. Cette scène nous le prouve. La VF (élement indispensable d'un vrai bon nanar) est encore une fois extraordinaire.

  5. Ninja Connection
    On se serait contenté des costumes, mais la main volante explosive, le bras lance-fusées, le mannequin en mousse et le changement de fringues en font un extrait assez … y a pas de mot en fait. Place à l'action. Place...aux NINJAS !!

  6. The Black Ninja : Silent Assassin
    Un combat comme on en fait plus. Tous les ingrédients de la baston nanarde sont réunis.

  7. Ninja Masters Of Death

    Un film de ninjas qui semble s'être tourné sous l'emprise du LSD. Le Yellow submarine du nanar ninja.

  8. The Utimate Ninja
    Parfois il vaut mieux ne regarder que le trailer.

  9. Bionic Ninja Essayez d’être convainquant avec un dialogue pareil : "rends moi le film ultra secret"
  10. Bonus : I am the Champion of the Ninjas

    Laissons le mot de la fin à Richard Harris.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Source et plus de nanars chez les excellents nanarland.com

Crédits photo (creative commons) : pasukaru76