Aujourd'hui, comme tous les ans, est sorti le classement des meilleurs lycées. Pour tout vous dire, on n'y a même pas jeté un œil. Pourquoi ? Ben déjà on a autre chose à foutre, et puis on sait que les critères utilisés pour déterminer les bons lycées ne sont pas valables à nos yeux. Taux de réussite au bac, emplacement... tout ça on s'en fout. Les lycées qui nous faisait rêver on les voyait à la Tv, après les cours. C'est eux qu'on devrait retrouver dans le classement.

  1. Santo Domingo High School-Parker Lewis ne perd jamais
    Il ne perd jamais donc on ne pouvait décemment pas mettre son lycée ailleurs qu'à la première place. Mis à part une équipe de surveillants quelque peu stricts (Musso si tu nous regardes), Santo Domingo c'était the place to be dans les 90's. Le seul endroit où le seul truc dont on devait se soucier c'était son degré de coolitude.

    parker lewis
  2. Poudlard— Harry Potter
    Les festins, les escaliers qui bougent, les créatures mythologiques qui tentent de te déchiqueter, ça c'est un bon endroit pour étudier. Poudlard, c'est aussi un internat où les collégiens et lycéens ont leur quartier libre. La seule école au monde que t'es dégouté de quitter pendant l'été. Combien de fois on a rêvé d'y être pendant les cours de Monsieur Dumont sur la trigonométrie ?

    Poudlard
  3. Lawndale High-Daria
    Caricature parfaite du lycée américain, Lawndale nous prouve ce qu'on a toujours su : c'est les cyniques blasés les plus cools, pas les sportifs. L'adolescence est une période où on déteste plein de trucs et le lycée de Daria est l'endroit parfait pour se trouver des gens pour haïr des trucs, mais à plusieurs.

    daria
  4. Hartley High- Hartley High School
    Dans les lycées américains, soit il n'y a que des riches blancs, soit des noirs pauvres. Mais à Hartley High en Australie, toutes les origines et toutes les classes sociales sont représentées. Enfin une série où les lycéens avaient de vrais problèmes qui font mal, des trucs que nos petits cœurs d'adolescents fragiles limites emo comprenaient parfaitement. Hartley c'était la vraie vie, là où les pom pom girls se droguent et les quaterbacks sont alcooliques.

    nestasne_1376486657_672x0
  5. North Shore High School — Mean Girls
    Bon ok au début du film avec les "Plastiques" la vie n'est pas toute rose au lycée de North Shore. Mais avec des cours de confiance en soi prodigués par Tina Fey et Tim Meadows, on sécherait moins.

    For further information: please contact your local UIP Press Office.
  6. McKinley High School — Freaks and Geeks
    Parce que c'est là qu'on a compris que peu importe sa clique, on vit tous le même genre d'emmerde quand on est boutonneux. Et puis avoir Jason Segel, James Franco et Seth Rogen en potes de lycées on fait pire. Nous on était pote avec un mec qui s’appelait Pedro et qui refusait de nous adresser la parole tant qu'on lui avait pas acheté 30 euros de shit donc...

    freaks and geeks
  7. Sunnydale High School-Buffy contre les vampires
    Un lycée plutôt sympa, détruit deux fois à cause de combats entre forces surnaturelles, mais sympa. Une réplique de la série résume plutôt bien l'ambiance "- Xander: "Something weird is going on. Isn't that our school motto?" -Buffy: "Pretty much.".

    buffy
  8. Bayside School-Sauvés par le gong
    Parce que le vrai lycée c'est avant tout du stress, celui de Sauvés par le gong semble être le paradis. Là-bas même le principal est sympa et on peut faire n'importe quelles conneries sans jamais vraiment souffrir des conséquences. Des fringues fluos trop larges et des gros téléphones, voilà typiquement le genre de trucs qui font une adolescence heureuse.

    gong
  9. Rydell High School-Grease
    T'as un problème, ben fais en une chanson mon pote. Rydell High c'est le lycée américain dans toute sa splendeur. Les mecs portent des perfectos et ont les cheveux gominés, quand toutes les filles sont pom-pom girl. En gros c'était high school musical 30 ans avant en beaucoup plus classe.

    grease
  10. Shermer High School — The Breakfast Club
    De ce qu'on comprend quand on voit le film, Shermer High School est un enfer bien policé où tout le monde joue son rôle à la perfection: le geek, le sportif, le drogué. Pourtant, après près de deux heures avec les persos, on ferait tout pour y avoir passé notre adolescence. Ne serait-ce que pour fumer de la beuh en écoutant du Simple Minds.

    THE BREAKFAST CLUB, Judd Nelson, Emilio Estevez, Ally Sheedy, Molly Ringwald, Anthony Michael Hall, 1985. ©Universal Pictures/Courtesy Everett Collection

Et vous votre lycée il est comment ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :