Zelda a 25 ans et a eu tout le temps, en ce quart de siècle, de devenir l'une des principales icônes de l'Histoire déjà riche du Jeu vidéo. Depuis la première claque reçue en 1986, la franchise a su créer l'évenement sur toutes les machines développées par Nintendo (et nulle part ailleurs) : 15 titres, pas grand chose à jeter, et quelques grands moments passés manette en main. Retour sur 25 ans de quêtes.

  1. A Link to the Past, Super Nintendo (1991) : une cartouche qu'on peut ressortir régulièrement (attention à bien souffler dessus) pour refaire cette hallucinante aventure avec l'espoir un peu fou de choper tous les fragments de coeurs.
  2. Ocarina of time, Nintendo 64 (1998) : la référence pour tout nouvel épisode de la saga depuis l'avènement de la 3D. Ingénieux, poétique, brillant. Souvent cité parmi les meilleurs jeux vidéo de tous les temps.
    http://youtu.be/Jn6F4flgKJM
  3. The Wind Waker, Game Cube (2003) : il n'y avait pas tant que ça de bonnes raisons d'avoir une Game Cube. Killer 7, Résident Evil 4 et quelques autres. Cet épisode de Zelda au design innovant en faisait partie. Rien que pour l'introduction épique du jeu.
  4. Twilight Princess, Wii (2006) : la version Gamecube est un des meilleurs épisodes de cette série. Mais la Wii magnifie ce jeu. Le premier grand titre de cette console.
  5. Link's Awakening, Game Boy (1993) : version sur portable du chef d'oeuvre sur Super Nintendo. Le noir et blanc donne un charme ciné-club, mais la musique pique un peu les tympans aujourd'hui.
  6. Majora's Mask, Nintendo 64 (2000) : Il a eu la lourde tâche de succéder à Ocarina of time. Sans l'égaler cet opus relève quand même largement le défi.
  7. Skyward Sword, Wii (2011) : le dernier né de la série, tout simplement le meilleur jeu sur Wii en 2011.
  8. Phantom Hourglass, DS (2007) : essayer de trouver un truc plus sympa à faire dans le bus... non, y'a pas.
  9. The Minish Cap, Game Boy Advance (2004) : la série expérimente, cherche à sortir de son format habituel. Après Four Swords Adventures, c'est sous forme de Minipouss que Link va vivre cette aventure.
  10. The Legend of Zelda, NES, (1987) le titre sans lequel rien n'aurait été possible. Les possesseurs de NES s'en souviennent : on pouvait laisser traîner sans remords une cartouche de Turtles ou de Double Dragon, mais pas celle de Zelda. D'abord parce qu'elle était dorée, et surtout parce qu'on avait bien conscience d'avoir plus qu'un jeu entre les mains : une quête interminable et ardue, des musiques flippantes dans les donjons et le potentiel de mieux vieillir que les pubs d'époque.

Et vous, quel épisode vous a marqué ?

Crédits photo (creative commons) : cory schmitz