Instant nostalgie. Même si les génériques des années 90 étaient très bons, les années 2000 n’ont pas démérité. On a eu le droit à des petites pépites, avec des images de folie et des musiques qui nous hanteront jusqu’à la fin de nos jours. Attention, on parle bien des dessins animés qui ont débuté après le bug de l’an 2000, donc non, Pokemon n’est pas présent.

1. Jackie Chan

Une petite musique rythmée bien funky, de l’action, et surtout le VRAI Jackie Chan qui apparaît avec ses expressions faciales magiques. Ce générique est parfait, ni trop long, ni trop court. En plus la musique de fin jouée par Wheatus est aussi méga stylée.

2. Yu-Gi-Oh

A TOI DE JOUER ! Depuis que j’ai vu ce générique, je crois en l’âme des cartes. Cette introduction avec une musique tout droit venue de l’Égypte m’a transformé au plus profond de moi-même. C’est l’heure du DU-DU-DU-DU-DU-DUEL !

3. Beyblade

Ça part direct en gros punk rock avec des paroles qui valent presque celles de Pokémon. Les toupies tournent dans tous les sens et font tourner mon cœur.

4. Gantz

Pas le plus culte, mais sûrement le plus beau de toute la liste, le générique de Gantz est en plus accompagné d’une musique jouée par le groupe de hip hop japonais Rip Slyme avec un rythme drum and bass pas dégueulasse. Si tu connais pas encore Gantz, tu devrais regarder ça tout de suite.

5. La ligue des justiciers

En voilà un qui est vraiment épique avec des plans qui mettent bien en valeur les super héros. Avec du recul c’est un peu moche, mais à l’époque ça claquait vraiment. Petit coucou à J’onn J’onzz que tout le monde a oublié.

6. Code Lyoko

Un monde sans danger, c’est ça qu’on veut. C’est beau. L’introduction du générique avec ses cordes m’a toujours fait un petit quelque chose.

7. Totally Spies

Tout débute avec la sonnerie de téléphone la plus connue du monde du dessin animé, puis ça s’enchaîne avec une musique tellement endiablée qu’on pourrait la croire tirée d’un (mauvais) album de Prodigy. On a du gadget, des couleurs, des jolies filles, et c’est tout ce qu’on veut.

8. Sourire d'enfer

La voix est un peu énervante, mais le refrain est bien foutu, il reste dans la tête. Et il fait un tout petit peu penser au refrain du générique d’Olive et Tom.

9. Death Note

Ici on a du gros rock japonais avec quelques plans bien originaux qui défoncent (pas tous certes), donc la place est bien méritée. En plus l’histoire est canon.

10. Martin Matin

Un membre de Topito m’a soudoyé pour faire apparaître ce générique dans le classement. Je ne dirai pas qui c’est, mais son prénom commence par « Elie ». À cause de lui, j’ai maintenant cette chanson dans la tête.

11. X-men evolution

Allez on sort les grosses guitares et les super pouvoirs et on se replonge dans le temps où on pouvait se poser le dimanche matin devant F3X le Choc des Héros.

12. Digimon

Digimon, petit monstre, tu es le champion. C’est le générique le plus faussement digital et bizarre de tout ce top, mais c’est pour ça qu’on l’aime.

13. Martin Mystère

Martin Mystère c’était un peu le Totally Spies version mec, avec des monstres et une chemise que je voudrais avoir dans ma garde-robe. Là encore on dirait que la musique a été faite par un pseudo-Prodigy, c’est rythmé, y’a de l’action et une typographie dégoulinante qui veut dire : « eh regardez, ici il y a des monstres ! »

14. American Dad

Le foutage de gueule parfait envers le citoyen américain modèle. Est-ce qu’on a besoin d’en dire plus ?

15. Foot 2 rue

Allez un petit peu de street cred’ dans ce top. Amitié & Respect sont les maîtres mots de ce générique.

C’est l’heure du DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-DU-EL !