Il y a fort fort longtemps, nous vous avions demandé quels étaient les meilleurs fromages. C’était en 2014 donc franchement, ça date. Nous avons donc décidé, quatre ans plus tard, de vous délivrer les résultats de cette enquête d’envergure qui a duré plusieurs années.

1. Comté

Pour sûr, si je devais faire ma vie avec un fromage, ce serait avec le munster et non pas le comté. Mais le comté, avouons-le, n’est pas à négliger pour autant. Alors passons-lui la bague au doigt et mangeons-le.

Crédits photo (creative commons) : Myrabella

2. Emmental

Nous parlons bien ici de l’emmental français, dont deux sortes sont protégées par une IGP. Le principal intérêt de l’emmental est, qu’une fois rappé et disposé sur des pâtes, il crée un plat de haute gastronomie étudiante.

Crédits photo (creative commons) : Pierre-Yves Beaudouin

3. Camembert

Le camembert est quand même le seul fromage qui non seulement sent la merde, mais en plus, te donne envie d’en manger. C’est la magie de notre terroir laitier français, qui sublime même les odeurs les plus mauvaises pour les rendre désirables. Parce que le camembert, BORDEL C’EST TROP BON.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

4. Reblochon

Comme l’a dit ce commentaire éclairé sur Amazone : « Parfait et vive le reblochon bien fait ».

Crédits photo (creative commons) : Pierre-Yves Beaudouin

5. Brie

Le brie, un fromage qui fait très très envie.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

6. Cantal

Une région qui fait pleurer, mais un fromage qui fait bander. Ou mouiller. Ou toute autre manifestation d’une excitation génitale provoquée par la perspective d’avoir ce petit bonheur laitier dans la bouche.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

7. Crottin de Chavignol

« ljgfdfkjjwfgjhsdkjhbbkjhbhljhbjbhdgljhjbljhjsdsdf » ceci est la retranscription phonétique du cri de plaisir que j’ai poussé lorsque j’ai mangé du crottin de Chavignol.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

8. Saint-Nectaire

Voilà un fromage qu’il est merveilleux, surtout avec un peu de gelée de groseille. Le Saint-Nectaire est tout de même l’une des choses que l’Auvergne a fait de mieux.

Crédits photo (creative commons) : Homer Ectus

9. Kiri

Vous êtes maîtres des votes.

10. Babybel

cf point précédent.

Crédits photo (creative commons) : User:Fotandi

11. Gruyère

Le gruyère qui, contrairement à l’emmental, ne contient presque pas de trou. De toute façon, trous ou pas trous, une fois fondu, on ne fait plus la différence.

Crédits photo (creative commons) : Aleks

12. Beaufort

Encore une belle production savoyarde tantôt fruitée, tantôt boisée, qui ne cesse d’alimenter nos fondues depuis des années. On dit oui à la vie, on dit oui au beaufort.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

13. Tomme de Savoie

En effet, elle bien meilleure que la Jerry de Savoie. Blague de qualité, mais au départ moi je suis pharmacien, pas humoriste. Et je sais pas si t’as déjà côtoyé de l’ibuprofène régulièrement mais c’est pas très folichon folichon.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

14. Saint-Marcellin

Alors qu’il ne nous viendrait pas du tout à l’esprit de mettre un Marcellin en bouche (parce qu’ils ont tous 80 ans), c’est tout autre chose pour le Saint-Marcellin, qui nous déclenche de nombreux orgasmes buccaux.

Crédits photo (creative commons) : Thesupermat

15. Abondance

Encore un fromage de Savoie, qui nous montre qu’en matière fromagère la Savoie sait y faire.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

C’est fou le bonheur qu’un peu de lait moisi peut créer. Le fromage, c’est la vie.