Sélectionner les dix meilleurs films de la décennie n’est pas une mince affaire et je vous avoue que j’ai perdu quelques cheveux pour mettre au point cette ultime sélection. Pour ne pas vous restreindre à nos mes goûts et nos mes films préférés, je vous livre les classements de la presse selon Allociné, puis le classement de Sens Critique (bizarrement, les deux classements n’ont aucun film en commun) et enfin le nôtre. Enfin, le mien. Enfin, vous avez compris quoi.

Selon les notes de la presse sur Allociné

1. Parasite de Joon-ho Bong (2019)

Palme d’or de Cannes en 2019, on a tous encore en tête cette comédie dramatique sur les travers de la société sud-coréenne. Pour une fois qu’on a une palme d’or fun et drôle (y’en a pas eu beaucoup depuis Pulp Fiction), c’est réjouissant.

Source photo : Giphy

2. Toy Story 3 de Lee Unkrich (2010)

C’était il y a 10 ans et à l’époque on aimait déjà les jouets qui parlent. Et si tu cherches des cadeaux pour les fans de Toy Story tu peux retrouver notre sélection. En l’occurrence Toy Story 3 nous a traumatisé sur la scène finale. TMTC t’as chialé.

Source photo : Giphy

3. Vice Versa de Pete Docter et Ronaldo Del Carmen (2015)

Il est direct rentré au panthéon des films Pixar qui nous ont fait le plus chialer. « Take her to the moon for me ».

Source photo : Giphy

4. Une Séparation de Asghar Farhadi (2011)

Grosse claque dans notre face. C’est le moment où on a découvert de Asghar Farhadi était à peu près incapable de réaliser un mauvais film.

5. Douleur et gloire de Pedro Almodovar (2019)

La vie du réalisateur espagnol interprétée par Antonio Banderas c’est un bijou. Mais genre un bijou qui se porte pas.

6. La Vie d'Adèle - Chapitres 1 et 2 de Abdellatif Kechiche (2013)

Et le début du commencement de la perte de hype de Kechiche. Ouch.

Source photo : Giphy

7. Tabou de Miguel Gomes (2012)

[Je ne l’ai pas vu je ne le commente pas mais l’affiche du film avec le croco était super chouette, voilà. J’espère que vous êtes satisfaits par mon analyse]

8. Gravity de Alfonso Cuarón (2013)

Il y a eu un grand combat entre les fans de Gravity, les fans de Interstellar et les fans de Seul sur Mars. On va régler ici le débat, les trois films sont aussi bien. Sauf Seul sur Mars qui est nul.

Source photo : Giphy

9. The Ghost Writer de Roman Polanski (2010)

Ouais OK c’était sympa mais j’ai préféré la musique de RJD2.

10. Take Shelter de Jeff Nichols (2011)

Un fantasme de fin du monde avant l’heure qui a de plus en plus un arrière goût de réalité. Ça part en bunker les frér.

Source photo : Giphy

Selon Sens critique

11. Interstellar de Christopher Nolan (2014)

CF. le point 9.

Source photo : Giphy

12. Drive de Nicolas Winding Refn (2011)

Le film qui a fait grimper les ventes de cure-dents.

Source photo : Giphy

13. Mad Max : Fury Road de George Miller (2015)

Il est libre Max.

Source photo : Giphy

14. Django Unchained de Quentin Tarantino (2012)

Certainement un des meilleurs films de Tarantino. Après Pulp Fiction. Et après Death Proof aussi. Et après Reservoir Dogs. Et One upen a time in Hollywood c’était cool aussi. Ah oui y’a Kill Bill aussi. Bon et Jacky Brown. Bon écoutez, retrouvez notre top sur les théories les plus dingues sur les films de Tarantino.

Source photo : Giphy

15. Whiplash de Damien Chazelle (2014)

Où on retrouve l’ignoble et génial Vernon Schillinger (J. K. Simmons de son vrai blase) néo-nazi de la série Oz en prof de batterie tortionnaire.

Source photo : Giphy

16. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (2013)

Pff. Chiant ce film. Même si Wes Anderson fait partie des réalisateurs qu’on reconnaît de suite, ce film n’est pas du tout au niveau d’autres de ses chefs d’oeuvre de la décennie comme Fantastic Mr. Fox, de L’île aux chiens ou encore de Moonrise Kingdom. En plus, on voit pas du tout la ville de Budapest.

Source photo : Giphy

17. Gone Girl de David Fincher (2014)

Approuvé à 100 %. Même si Rosamund c’est quand même un nom tout pourri.

Source photo : Giphy

18. Her de Spike Jonze

Rien que pour la scène de non sexe en version auditive.

Source photo : Giphy

19. Mommy de Xavier Dolan (2014)

Pour la réhabilitation officielle de la chanson « On ne change pas » de Céline Dion.

Source photo : Giphy

20. Le loup de Wall Street de Martin Scorcese (2013)

Attention, contrairement aux apparences ce film n’est pas du tout un documentaire animalier.

Source photo : Giphy

Selon nous (parce que c'est bien sympa les classements des autres mais on a aussi notre mot à dire)

21. Les films d'horreur géniaux/flippants/malaisants (voire gênançants)

Hérédité de Ari Aster (2018): qui mêle le drame familial à la sorcellerie dans une ambiance ultra oppressante.

Grave de Julia Ducournau (2016): pour apprendre à devenir végan.

It Follows de David Robert Mitchell (2014): pour apprendre à marcher plus vite.

Dernier train pour Busan de Sang-Ho Yeon (2016): pour les déçus de la SNCF.

Get out de Jordan Peele (2017): pour aborder le racisme à travers un film d’horreur (mais quand même un peu drôle).

Sans un bruit de John Krasinski (2018): pour voir des monstres qui font peur.

22. Les films qui traitaient de sujet super FUN

3 Billboards, les panneaux de la vengeance de Martin McDonagh (2017) : une mère qui veut à tout prix remuer la police locale pour enquêter sur leur meurtre de sa fille retrouvée brûlée vive.

Au début je voulais parler de La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli et puis j’ai vu Alabama Monroe et c’est vachement plus efficace en termes de maladies d’enfant qui meurt.

Amour de Michael Haneke (2012) : sur la vieillesse et la mort de l’être aimé. Le pire c’est que l’histoire du film est ce qu’on peut espérer de mieux dans notre vie amoureuse.

Ma Vie De Courgette de Claude Barras (2015) : sur les enfants maltraités et abandonnés qui se retrouvent dans un foyer d’accueil.

Grâce à Dieu de François Ozon (2019): ou comment une association va parvenir à lever le voile sur les cas de pédophilie dans l’institution ecclésiastique.

Été 93 de Carla Simón (2017) : une petite fille de 6 ans vient de perdre sa maman. Des amis de sa mère la récupère. Mais elle est triste. Parce qu’elle a perdu sa maman. Like si toi aussi t’as une maman.

Les Chatouilles de Andréa Bescond et Eric Métayer (2018) : adapté de sa pièce du même titre, le film raconte l’horreur absolue. Les attouchements subis d’une petite fille par le meilleur ami de ses parents.

*** Spéciale cace-déci au SIDA avec Plaire, aimer et courir vite, 120 battements par minute et Dallas Buyers Club. Le trio gagnant du VIH.***

23. Les meilleures comédies qu'on a rigolé voire même que c'est qu'on a ri (potter ^^)

Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé de Bruno Podalydès (2012) : parce qu’on aime à peu près tout ce que font les frères podalo (c’est comme ça qu’on les appelle dans le milieu du jargon).

Victoria de Justine Triet (2016) : perso, j’adore Virginie et Fira.

Problemos d’Eric Judor (2017) : écrit et avec Blanche Gardin et Monsieur Fraize (entre autres) ce qui devrait achever de vous convaincre.

24. Les meilleures documentaires animaliers

White God de Kornél Mundruczó (2014) : pour les fans de chiens.

Black Swan de Darren Aronofsky (2010) : pour les fans de volaille.

25. Les films qui donnent des envies de rebélion

L’exercice de l’état de Pierre Schoeller (2011) : meilleur film politique de la décennie.

En Guerre de Stéphane Brizé (2018) : meilleur film de grève de la décennie (perso j’ai voté Force ouvrière après l’avoir vu).

Mustang de Deniz Gamze Ergüven (2015) : attention, ça ne parle pas de voiture.

26. Les films qui montrent que les meufs ont vraiment une vie de merde

Le Procès de Viviane Amsalem de Ronit Elkabetz (2014) : les p’tites galères de la vie quand t’es une femme en Israël et que tu peux pas divorcer.

Incendies de Denis Villeneuve (2010) : les p’tites galères de la vie quand ton père a violé ta mère.

Mon Roi de Maïwenn (2015) : les p’tites galères de la vie quand tu es en couple avec un pervers narcissique.

Jusqu’à la garde de Xavier Legrand (2017) : les p’tites galères de la vie quand ton ex veut te tuer.

Much Loved de Nabil Ayouch (2015) : les p’tites galères de la vie quand tu es une prostituée au Maroc + les p’tites galères de la vie quand t’es une comédienne qui interprète un rôle de prostituée au Maroc.

27. Les films où on peut être une fille mais se sentir garçon ou être garçon et se sentir fille et inversement

Tomboy de Céline Sciamma (2011)

Laurence Anyways de Xavier Dolan (2012)

28. Les films avec des robots bien lustrés

Edge Of Tomorrow de Doug Liman (2014) : quand tu veux buter des robots que t’aimerais bien qu’ils te fassent un petit bisou quand même pour pouvoir devenir super fort sur un terrain de guerre.

Ex Machina de Alex Garland (2015) : quand tu veux coucher avec des robots.

29. Les films qui avaient l'air chiant mais en fait ils étaient pas chiants du tout MYTHO

Le Caire confidentiel de Tarik Saleh (2017)

Mektoub My Love : Canto Uno de Abdellatif Kechiche (2016)

Trois souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin (2014)

Sils Maria de Olivier Assayas (2014)

30. Les films qui avaient l'air chiant et qui étaient vraiment chiants, PAS MYTHO

The Tree of life de Terrence Malick (2011)

Under the skin de Jonathan Glazer (2013)

Roubaix, une lumière de Arnaud Desplechin (2019)

Le cheval de Turin de Bela Tarr (2011)

31. Les films en noir et blanc ALORS QUE EUH LA COULEUR VOUS CONNÉSSÉ PA???

Frances Ha de Noah Baumbach (2012)

Blanca Nieves de Pablo Berger (2012)

The Artist de Michel Hazanavicius (2011)

32. Les films où Ben Laden se fait buter

Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow (2012)

33. Les films ou Marion Cotillard elle a plus de jambes

Inception je crois. Ou Deux jours, une nuit ?

34. Les films avec des fautes d'orthographe dans le titre

Polisse de Maïwenn (2011) : et dire que personne n’a pensé à leur dire…

35. Les films OUF DINGUES (j'ai pas trouvé d'autre moyen de les catégoriser, déso)

Melancholia de Lars Von Trier (2011) : super fin du monde.

Birdman de Alejandro González Iñárritu (2014) : super plan séquence.

Lâchez votre classement en commentaire les gars c’est le moment où jamais de faire le bilan de la décennie en cinoche ! Et ne me sortez pas des trucs du genre « Keuuua ils n’ont même pas mentionné La La Land, Avengers: Endgame, L’inconnu du lac, Moonlight, J’ai rencontré le Diable, Les Tuche 3 ? ».

Dans la vie il faut savoir faire des choix.