Manger c’est sympa. La preuve, si on mange pas, on meurt. Et mourir, contrairement à manger, c’est pas très sympa. Pourtant, on est tiraillé entre cet irréductible besoin de se nourrir et cet inexorable désir de pas avoir un inexorable gros cul. Et puis les régimes c’est quand même un truc de nazes. Alors comment faire pour ingérer un truc dans ton tube digestif sans pour autant te remplir la panse grassement ? SOLUTIONS COUPE-FAIM.

1. L'amande

Un des meilleurs fruits secs, l’amande est grasse certes, mais c’est du bon gras donc on peut la manger sans s’imposer une séance de cross-fit par la suite. Surtout que l’effet de satiété qu’elle procure incite au contraire à ne pas se gaver comme un porc, ni comme une truie après.

Source photo : Giphy

2. Le chou kale

Même si c’est un aliment de connards (si, si, je suis désolée mais les consommateurs de chou kale sont des bâtards ex aequo avec les mangeurs de quinoa, la preuve je suis bien placée pour le dire je bouffe les deux et je suis en bas de l’échelle de l’humanité), le chou kale est parfait pour ne pas grossir. Sauf si on mange des chips de chou kale trempées dans une bassine d’huile d’olive. Cela dit, opter pour cette dernière solution réserve une vie meilleure sur le plan moral.

3. Le blanc d'oeuf

Le blanc d’œuf est très peu gras (c’est le jaune qui donne le plus de cholestérol, et ouais c’est con c’est toujours ce qui est meilleur qui est le moins bon), et c’est un très bon cale-bidon. D’ailleurs, on en fait l’expérience quand on a envie de gerber après avoir ingéré deux ou trois œufs à la coque. Le seul souci de l’œuf c’est qu’on en consomme déjà dans plein d’aliments le reste de la journée, donc c’est pas le choix le plus judicieux pour diversifier ses repas.

4. Le pamplemousse

Contrairement à l’adage bien connu dans certaines zones du Nord-Pas-de-Calais, « Le pamplemousse, ça mousse », il se trouve que le pamplemousse ne mousse pas du tout. En revanche, c’est un très bon coupe-faim, favori des accros aux régimes (sauf que c’est moins dégueulasse que le son d’avoine) dont il faut parfois se priver sous certains traitements médicamenteux parce qu’il peut en annuler les effets. Donc d’un côté le pamplemousse c’est chouette, de l’autre ça peut te tuer.

Source photo : Giphy

5. Le chocolat 100% noir

J’insiste sur le « 100% noir ». On parle pas du chocolat au lait gras qu’on bouffe par tablette en pleurant devant L’amour est dans le pré parce qu’on n’a pas d’amis et qu’on n’a pas eu de rapport sexuel depuis plus de 3 ans. Le vrai de vrai chocolat 100% noir est bon pour la santé et peut difficilement être consommé au delà d’un carré parce que son goût est très puissant.



6. La pomme

Meilleur fruit du monde, la pomme est bien plus efficace qu’un café pour se réveiller (elle est en revanche moins efficace qu’un rail de cocaïne, mais la différence c’est qu’on ne meurt pas d’une overdose de pommes sauf si on a avalé un trognon entier de travers mais c’est une pratique relativement rare). Et le mieux c’est de la manger avec sa peau qui contient plein d’antioxydants. En effet, la pelure de pomme est djihadiste.

Source photo : Giphy

7. Les lentilles

Bon en même temps les lentilles constituent un repas à part entière donc heureusement qu’elles font office de coupe-faim. Mais elles sont surtout recommandables car pauvres en graisse et peuvent être une bonne alternative aux repas carnés (ce qui n’a rien à voir avec un plateau TV devant un film de Marcel Carné). Attention toutefois à ne pas les confondre avec des lentilles oculaires, ces dernières bien que pauvres en graisse également ne sont pas comestibles.

8. Le citron

Le citron est sans surprise l’atout des gens minces et beaux, mais surtout intelligents voire surdoués. Et pour cause, le citron est un formidable coupe-faim qui stabilise les taux de sucres. Le mieux du mieux étant de boire un petit jus de citron frais (donc fait maison) le matin avant de prendre son petit dej’, une astuce vivement recommandée pour les victimes de reflux gastriques qui meurent par milliers chaque année sur les routes de France.

Source photo : Giphy

9. L'eau

Boire un verre d’eau (et idéalement de l’eau citronnée) avant un repas est le meilleur moyen de tapisser son estomac et limiter sa faim. S’il est déconseillé de se noyer le bide pendant qu’on mange, c’est très bien de s’hydrater avant et après le repas. Et mieux encore, l’eau gazeuse est conseillée pour récupérer après une activité sportive parce que ses grosses bubulles donnent l’impression de se remplir la panse (en plus après on peut roter, et ça c’est trop golri).

10. Le caca

Le caca (même le tien) par sa texture, son odeur et son mode d’administration est un très bon coupe-faim. En effet, riche en nutriments, cet aliment « fait-maison » sera votre meilleur compagnon pour avoir un joli ventre plat pour crâner cet été sur les plages.

Source photo : Giphy

Sachez en revanche que consommer tous ces aliments en même temps n’agira pas comme un coupe-faim mais comme un vomitif. Ce qui l’un dans l’autre peut avoir une forme d’efficacité. N’hésitez pas le cas échéant à partager vos plus belles expériences de vomis.

 

Sinon, tout ces conseils (sauf le dernier point, j’avoue) viennent tout droit du dernier ouvrage de notre guide spirituel Michel Cymes « Vivez mieux et plus longtemps » (eh franchement, tout est dans le titre).