Vous vous baladez en plein désert d'Arizona à bord de votre chopper, bière à la main (pas pratique en conduisant), les yeux dans les cactus, et vous vous demandez ce que vous pourriez écouter comme musique (branchée sur groupe électrogène) à ce moment précis? Ou vous êtes juste enfermé dans votre chambre, énervée contre votre petite soeur qui vous a encore piqué votre tee-shirt Black Sabbath pour passer l'aspirateur? C'est du Stoner (aussi appelé Desert Rock) qu'il vous faut. Un rock bien gras, des guitares saturées, une basse lourde. (Et non, ne vous attendez pas à voir Queen of the Stone Age dans le top, Josh Homme lui-même qui dit que ce n'est pas du Desert Rock. Alors on respecte.)

  1. Kyuss - Welcome to sky valley (1994)
    Parce que ce groupe restera (paix à son âme) la référence ultime en matière de Desert Rock. Et aussi pour la voix inimitable de John Garcia.

    Crédits photo (creative commons) :

  2. Monster Magnet - Dopes to infinity (1995)
    Héritage halluciné de Black Sabbath, Monster Magnet est un géant du rock sous speed.

    Source photo : escuchaesto

  3. Fu Manchu - California crossing (2001)
    Pour la constance et l'absence de nuances, l'odeur de l'asphalte et de la gomme brûlée.

    Source photo : musica320

  4. Nebula - Atomic ritual (2003)
    Pour avoir su quitter Fu Manchu et offrir une alternative crédible au Stoner du nouveau millénaire.

    Source photo : freecovers

  5. Orange Goblin - The big black (2000)
    Pour ses riffs de malades et ses références assumées aux maitres incontestées de Palm Desert, dans le fog anglais.

    Source photo : metallibrary

  6. Down - Nola (1995)
    Parce que cet album est unique et transcende le genre.

    Source photo : auxportesdumetal

  7. Unida - Coping with the urban coyote (1999)
    Pour John Garcia (encore lui) et un unique album qui s'écoute en boucle.

    Source photo : dejkamusic

  8. Acid King - Zoroaster (1995)
    Pour le chant hypnotique de Lori S.

    Source photo : wikia

  9. Om - Conference of the birds (2006)
    Pour la vibration originelle, une musique qui semble inciter notre esprit à sortir de notre corps et à planer vers des sphères éthérées, nouvelles.

    Source photo : blogspot

  10. Karma to burn - Almost Heathen (2001)
    Pour le choix du tout instrumental, à écouter en fumant un spliff, tranquillement, allongé sur le canapé du salon.

    Source photo : blogspot

Et vous, vous auriez mis quoi dans ce top?

Top écrit par Palikao

Crédits photo (creative commons) : Reto Fetz