Vous avez voté. Comme à la Star Ac’. Comme à The Voice. Sauf que ce ne sont pas des gens qui sont venus devant vous pour faire une performance vocale, mais des sauces. Que vous avez classées, de la meilleure à la moins bonne. Sans pitié. Sans savoir si ça allait mieux avec la viande ou les frites. Comme ça. Sans réfléchir. Vous avez peut-être brisé le rêve de milliers de sauces de devenir un jour la plus grande sauce du monde.

1. Blanche

Malgré toutes les légendes urbaines qui courent sur elles, malgré son caractère insipide et sa texture discutable, la sauce blanche est là, represent’. Genre de truc hybride qui sert à la fois à cacher le mauvais goût des légumes et à relever celui de la viande, la sauce blanche est le truc qui se rapproche le plus des larmes.

Crédits photo : Student Food

2. Samouraï

Le mélange des deux pré-citées, mais à l’échelle industrielle. Il n’est pas question, pour le consommateur de samouraï, d’avoir dans son kébab un peu de sauce blanche et un peu de harissa, les quantités respectives des deux sauces étant laissées à la libre-appréciation du chef ; non, le consommateur de harissa aime que la préparation soit préalable au service et soit stockée dans des pots en plastique venus directement de la grande distribution.

Crédits photo : Creative Commons

3. Algérienne

L’aficionado de sauce algérienne n’a pas froid aux yeux ; son amour du sucré-salé est tel qu’il est prêt à ne pas poser de question quant à l’origine des petits morceaux de trucs durs dans sa sauce.

4. Blanche-Harissa

Anti-samouraï, celui qui choisit le cocktail blanche-harissa a tout compris à la vie. Et c’est lui, le vrai samouraï, celui qui n’a pas besoin d’un nom pour prouver sa virilité, laquelle émane de lui dès lors qu’il ne pipe mot après avoir mâché un morceau plus harissé que blanchi.

Crédits photo : Creative Commons

5. Ketchup

Un sondage réalisé auprès de 700 vendeurs de kébab a conclu que les individus optant pour une sauce ketchup ne présentaient « strictement aucun intérêt ».

Crédits photo : Creative Commons

6. Mayonnaise

Petit joueur ou vrai Belge, adepte du syncrétisme, citoyen du monde, en somme. La mayonnaise dans le kébab, c’est le préalable à toute descente au flambeau avec cumbaya à la guitare.

Crédits photo : Creative Commons

7. Ketchup-mayo

Il semblerait que le choix d’une sauce cocktail pour accompagner un kebab soit le signe d’une grave maladie dégénérescente, laquelle se manifeste principalement par une tendance à confondre les crevettes et les agneaux.

Crédits photo : Houra.fr

8. Andalouse

Ah si, ah si, qué si ! Que avec l’ouile, lé mieu, cé la salsa andalus qué te permet d’avoir le souffle flamenco et les goût del kébab, et surtout lé goût dé l’ouile.

Crédits photo : Creative Commons

9. Poivre

Dérivée de la harissa en moins rouge, la sauce poivre permet de se convaincre que ce kébab est en fait un cœur de Rumsteck saignant. Malin.

Crédits photo : Coursesenfrance

10. Béarnaise

On dit que les Béarnais n’ont pas froid aux yeux. On dit que, comme d’Artagnan, ils portent leur honneur en bandoulière. On dit aussi que leurs kebabs sont dégueulasses.

Crédits photo : Creative Commons

Kébab = désir, plaisir, regret.