C’est (quasi) officiel, on vit les derniers concerts de NTM à Bercy. On y était, on a kiffé. 30 ans qu’ils sont là, et on en prendrait bien pour 30 ans de plus. On s’attaque ici à un des groupes les plus mythiques du rap français, alors pour éviter de dire trop de conneries, on va plutôt leur laisser la parole. 93 sur le drapeau. Merci pour tout.

1. "Au dessus des lois je bâtirai mon toit"

Authentik – Le pouvoir

2. "Allons à l’Elysée brûler les vieux. Et les vieilles, faut bien qu’un jour ils paient. Le psychopathe qui sommeille en moi se réveille"

Perdu sous les bombes – Qu’est-ce qu’on attends

3. "Une biatch de magazine, beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines"

Paris sous les bombes – La fièvre

4. "Regarde le, quand il te parle, écoute le, ne le laisse pas chercher ailleurs l'amour qu'il devrait y avoir dans tes yeux"

Suprême NTM – Laisse pas traîner ton fils

5. "Relaté par Shen, piétiné par Joey"

Suprême NTM – Le moral

6. "Mon nom est shen, inventeur de la sodomie verbale"

Authentik – C’est clair

7. "Y'a qu'ici que dans des Eglises des CRS peuvent faire des perquises preuve que chez nous on se décivilise"

Suprême NTM – C’est arrivé près de chez toi

8. "Pas de solution donnée, mon plafond reste ton plancher"

Suprême NTM – Odeur de souffre

9. "Et si on censure, s'acharne à casser le Suprême / C'est qu'on fait pas partie de la solution, mais plutôt du problème"

Suprême NTM – On est encore là

10. "Ce qui fait peur c'est que mon cœur est aussi dur que le pays qui m'a vu naître par erreur"

Suprême NTM – On est encore là

Allez, on vous laisse avec pas mal d’albums (mais clairement pas assez) à ré-écouter. Et avant d’aller zoum zoum zem dans votre benz benz benz, n’oubliez pas de pas laisser trainer votre fils. So long Suprème.