Il n’y a pas qu’en football qu’on se tire la bourre avec nos voisins italiens. En matière de bouffe aussi, il y a bagarre. Là où la France joue la carte des petits plats raffinés, l’Italie elle, mise souvent sur des recettes simples et populaires, comme ses pâtes cuisinées à toutes les sauces. Miam !

1. Les trenette al pesto en Ligurie (Gênes)

Contrairement à ce que voudrait le dicton, là où il y a de la gène, il y a aussi du plaisir. La preuve, c’est dans la capitale de la Ligurie – Gênes donc – qu’a été inventée la sauce pesto (de l’italien Pestare qui veut dire écraser-piler), proche du pistou provençal et composée de basilic, d’ail, de parmesan, d’huile et de pignons de pin. Mélangez ensuite le pesto à des trenette, longues pâtes plates qui ressemblent à des linguines, ajoutez-y des pommes de terre et quelques légumes… et préparez-vous à déguster la meilleure spécialité de pâtes de la région.

2. Les tortelli cremaschi en Lombardie (Milan)

Du côté de Milan et de Bergame bizarrement, on n’est pas trop branché pasta. Ici, ce qu’on préfère, c’est le risotto, le fromage comme le gorgonzola, ou tout ce qui tourne autour du cochonou. Mais pas de panique, les accrocs à la pasta ne risquent pas de mourir de faim. Parmi les spécialités locales, on trouve notamment une petite merveille appelée tortelli cremaschi : des ravioles farcies avec du biscuit, du chocolat, du raisin et plein de bonnes choses que l’on fait revenir avec de l’huile… et du parmesan.

Dal medioevo alla dominazione veneziana: una lunga e complessa storia di arte e sapori quella che accompagna i Tortelli Cremaschi piatto tipico ed esclusivo dei paesi dell'antica provincia cremasca della Serenissima. Un'orchestra di sapori racchiusa in queste mezze lune di acqua, farina e sale rigorosamente fatte a mano e pizzicate ai bordi. Al loro interno, come in una danza, si custodiscono in un abbraccio intrigante gli amaretti Gallina al cacao, il cedro candito, il mostaccino (tipico biscotto cremasco con noce moscata, chiodi di garofano, pepe e cannella), uova, grana padano stagionato, uva passa, scorza di limone e mentina. Il tutto servito e condito con burro, salvia e una spolverata di grana. Nella mia visita a Crema ad Amici speciali, io ho assaggiato quelli della trattoria "Le Villette" in via Podgora 2. Che dire?!? Un tripudio di elegante e grintosa dolcezza che conferma la ricchezza e la raffinatezza di questo piatto, unita alla delicata e attenta cura del personale di sala che ti accompagna con garbo nel gustare un concerto memorabile racchiuso in un solo piatto! Non si può non tornare a trovarli (gli Amici e "Le Villette"!!!) ?? #crema #lombardia #ig_lombardia #igerlombardia #volgolombardia #yallerslombardia #tortelli #tortellicremaschi #food #foodporn #foodstagram #foodart #italianfood #traditionalfood #traditional #foodstyle #foodheaven #igersfood #foodnetwork #foodie #foodiepost #foodiepic #vscofood #yummy #yummyforfood #sharethefood #amazingfood #foodlovers #delicious #rememberthebeauty

A post shared by Claudia D'Antoni (@shirleytemple80) on

3. Les penne calabrese en… Calabre

Direction la pointe de la botte italienne et une région où il fait généralement bien chaud, dehors comme dans les assiettes. Ici, on ne rigole pas avec la pasta que l’on accompagne d’olives, de thon et d’anchois, avec ce qu’il faut (voire plus) de poivre noir, pour un plat qui ne manque pas de caractère. Comme les habitants de la région en somme.

4. Les pasta alla norma en Sicile

Des pâtes, des aubergines, des tomates gorgées de soleil (et pas ces saloperies espagnoles), de la ricotta salée, tous les parfums de la Sicile se retrouvent dans cette recette typique des environs de Catane. Et pour la petite histoire, ce plat est un hommage à un célèbre compositeur de musique sicilien Vincenzo Bellini, et à son (a priori) chef d’œuvre « La Norma ».

5. Les orechiette alle cime di rapa dans les Pouilles

Pas de contrepèterie graveleuse ici, juste une recette emblématique de la région, talon de l’Italie et une des plus pauvres du pays. Les orechiette sont des petites pâtes en forme d’oreilles (orecchio en italien) auxquelles on ajoute des cime di rapa (légumes cousins du brocoli), du piment, de l’ail et des anchois. De quoi s’en mettre plein les Pouilles.

6. Les lasagnes en Emilie-Romagne (Bologne)

Les industriels ont certes un peu galvaudé la recette pour en faire un plat à réchauffer tristement au micro-ondes, mais en Italie, les lasagnes restent un classique de la cuisine traditionnelle. Notamment dans la région autour de Bologne où seraient nées les lasagnes, même si ça reste à vérifier. Certains racontent en effet que la recette aurait été inventée par les arables qui, les premiers, imaginèrent la technique de séchage des pâtes, afin de mieux les conserver. D’ailleurs, on retrouve le mot arabe “lawzinaz” (gâteau aux amandes) qui désignait aussi, des pâtes en forme de losange.

8. Les pennes à l’arrabbiata dans le région de Latium (Rome)

Cette recette est le plat romain par excellence. Celui que l’on prépare lorsqu’on ne sait pas trop quoi faire à manger… c’est à dire, la plupart du temps. Les pennes à l’arrabbiata sont en effet hyper simples à cuisiner : des pâtes, de la tomate, du piment, de l’ail… et le tour est joué. Les Romains adorent d’autant plus ce plat qu’il est comme eux : passionné, chaleureux et relevé comme il faut. D’ailleurs, en italien arrabbiata veut dire « en colère ».

9. Les agnolotti alla piemontese (Turin)

Les agnoletti sont des petits chaussons (des raviolis quoi) farcis à la viande, aux légumes (épinard) et au fromage, originaires de Turin et de ses environs. On en trouve des variantes dans toute la région parfois même servies accompagnées de truffes. C’est vrai que ça change du fromage rappé.

10. Malloreddus au pecorino en Sardaigne

Les malloreddus sont des pâtes typiquement sardes qui ressemblent aux gnocchi, ont le goût des gnocchis, mais ne sont pas des gnocchis. Elles sont généralement servies accompagnées d’une sauce à base de fromage de brebis, l’emblème de la gastronomie de la région, et accompagnée de safran en fin de cuisson. Buon appetito !

Je ne sais pas vous, mais j’ai comme un petit creux d’un coup…

Source : lacuisineitalienne.fr