La rando, c’est sympa. Pour autant, à pied, on ne va pas bien loin, sauf à s’armer de patience. En bagnole, on ne voit rien. En vélo, en revanche, on peut faire ses 100 bornes par jour sans trop forcer tout en prenant le temps d’apprécier les paysages. En plus, on peut s’arrêter dans les vignobles pour boire un verre de blanc et se désaltérer avant de repartir. Il y a peu de chances qu’on se fasse contrôler.

1. La région de Gérone, en Espagne

La ville de Gérone, à une quarantaine de kilomètres de Barcelone, est un point de départ idéal pour tout amoureux de cyclisme : un climat agréable, des routes de qualité, des paysages magnifiques et la possibilité, pour les amoureux du Tour de France, de croiser des champions en train de s’entraîner.

Faire un tour proche du mont Rocacorba est une expérience merveilleuse.

Durée : Compter 6 jours de randonnée pour tirer le maximum de la région.

Crédits photo (creative commons) : Infernalfox

2. La voie verte du canal des Deux-Mers

Au milieu du Tarn-et-Garonne, une voie verte relie Bordeaux à Toulouse, puis Toulouse, le long du canal de la Garonne puis du canal du midi. Ce pont entièrement cycliste entre l’Atlantique et la Méditerranée, cette promenade est magnifique et traverse des villes splendides architecturalement où il a l’air de faire bon vivre. La randonnée est peu sportive et on pourra très bien s’arrêter dans des villages pour profiter de l’art de vivre local avec bonne bouffe et bon vin. De très très belles vacances.

Durée : Compter au minimum 8-10 jours pour passer un bon moment et ne pas forcer pendant les 850 km à parcourir.

Crédits photo (creative commons) : CC-BY-SA-3.0

3. Les paysages de Toscane

On en parlait pour les road trips, cela vaut aussi pour le vélo. La Toscane est vraiment merveilleuse et présente l’avantage de disposer de pistes cyclables de qualité pour profiter en toute sécurité.

4. Peak District, au Royaume-Uni

Au Nord du Royaume-Uni, le Peak District offre des paysages vallonnés magnifiques à sillonner en vélo. Ce parc national est idéal pour quiconque aime l’atmosphère de crime anglais, mais se prêtera mieux à des randonnées au début de l’été, quand le climat est clément et que le soleil vient illuminer les courbes des herbes.

Durée : Compter trois jours pour en profiter.

Crédits photo (creative commons) : Vincent

5. La traversée des Landes

Les Landes offrent deux avantages aux cyclistes : elles sont plates et littéralement recouvertes de pistes cyclables. Il est ainsi possible d’évoluer entre les Pyrénées-Atlantiques et le nord du Médoc uniquement en empruntant des pistes cyclables. On voit tout sur le chemin : les forêts de pins, mais aussi le bord de mer. C’est très beau.

Durée : Compter 6-7 jours pour parcourir environ 400 km.

6. Les Dolomites, en Italie

Cette région des pré-Alpes italienne, marquée par ses paysages lunaires et sa beauté froide, marque tous ceux qui ont foulé son sol. C’est, d’un point de vue paysager, une destination unique en Europe, où les voitures sont rares et les routes, bien qu’escarpées, très praticables.

Durée : Compter 8 jours.

Crédits photo (creative commons) : Bortoli Roberto

7. Les forts de Strasbourg

Construits par les Allemands entre la guerre de 70 et la fin de la Grande guerre, les 19 forts de Strasbourg visaient à former une ceinture défensive à même de repousser les velléités françaises de récupération de l’Alsace. Depuis 2011, une piste cyclable relie tous les forts sur 85 km, en passant au travers du Rhin.

Durée : le parcours peut se faire en deux jours.

Crédits photo (creative commons) : Pethrus

8. La route de la vallée de la Loire

Un itinéraire assez bien nommé « La Loire à vélo » permet de suivre le fleuve depuis Nevers jusqu’à l’Atlantique, sur 800 bornes. On connaît la douceur de vivre de la vallée de la Loire, entre vignobles ‘t châteaux. L’intérêt du parcours se situe essentiellement dans le Val-de-Loire, sur une portion plus courte. C’est beau, c’est calme, on est bien et, en plus, on n’en chie pas trop sur la selle.

Durée : le parcours court, d’environ 300 km, peut se faire en 4 ou 5 jours si l’on n’abuse pas des vins locaux.

Crédits photo (creative commons) : VincentdeMorteau

9. Majorque

L’île de Majorque présente beaucoup d’avantages pour les amateurs de cyclisme, car elle se divise en une partie montagneuse et en une partie plate. Ensuite, c’est joli. Le mieux est de se choisir une base de départ et de multiplier les randonnées dans la région.

Durée : à la convenance de chacun ; quitte à être à Majorque autant ne pas faire QUE du vélo.

2011-09-23 Majorca (2) 187

10. Le Danube

Il est possible de suivre le Danube à vélo, depuis Passau, en 5 jours. Il s’agit d’un parcours assez sportif, mais qui ne manque pas de charme Mittle-Europa entre châteaux et vignobles et jusqu’à la capitale de l’Autriche, Vienne.

Durée : 5-6 jours.

Crédits photo (creative commons) : Cody escadron delta

Si j’en ai oublié, c’est que j’avais le nez dans le guidon.

Source : The Telegraph, Lonely Planet

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.