Dans une autre vie, Nicole Ferroni était professeur de Sciences de la Vie et de la Terre. Démoralisée par son métier et les conditions dans lesquelles elle l'exerce, elle prend congé de l'Éducation Nationale pour enfiler le nez rouge de clown (ou le bonnet de bouffonne) sur scène, devant sa webcam ou au micro de France Inter. Tous les mercredis matin, son billet d'humeur dans la matinale de Patrick Cohen ravit les auditeurs (et un peu moins les invités, surtout ceux qui ont un mandat en cours). Nicole, c'est la bonne copine rigolote qui parle trop vite et se pose beaucoup de questions. Sauf qu'elle le fait régulièrement devant des millions d'Internautes, ou face aux plus grandes personnalités du monde politique et économique. Et comme on est très très fan d'elle, on vous a fait une compilation de ses dix meilleures chroniques.

  1. La loi secret des affaires
    Nicole est choquée par les arguments des eurodéputées Constance Le Grip et Virginie Rosière dans le débat au Parlement Européen sur la loi Secret des Affaires. Ni une ni deux, elle prend la plume pour leur envoyer une petite lettre bien sentie. La loi devant être votée le lendemain, elle se filme et poste la vidéo sur son compte Facebook. Résultat : plus de 14 millions de vues pour un sujet pourtant pas très sexy. Et bam, REP A SA EnjoyPhoenix !

  2.  

  3. Syrie : La guerre a avalé les couleurs pour mettre du noir à la place
    Comme tous les mercredis matin, Nicole commence son billet sur France Inter avec la verve qu'on lui connaît. Mais, bouleversée par le conflit syrien, elle achève son laïus en larmes, dans un studio tout aussi retourné. Cœur cœur avec les doigts.

  4.  

  5. Aujourd’hui, je suis gentille avec Marion Maréchal-Le Pen
    Nicole face à Marion... La joute verbale va-t-elle virer au catfight ? C'est bien mal connaître Nicole, qui commence par montrer patte blanche pour mieux enchaîner son adversaire sur ses propos sur l'avortement et cette tendance un peu agaçante qu'ont les membres du FN à se victimiser dans les médias. Marion Maréchal-Le Pen fait bonne figure, et devra donc attendre pour aller pleurnicher ailleurs.

  6.  

  7. La vraie vie des profs, M’sieur Hamon ?
    Face au Ministre de l'Éducation Nationale, Nicole s'en donne à cœur joie et témoigne de son expérience de professeur de biologie en "Zone Ambition Réussite". Ce qui ne correspond pas tout à fait tout à fait à l'idée qu'elle s'était faite du métier d'enseignant...

  8.  

  9. M. Fekl... CETA se demander pourquoi ?
    Alors que la France a rejeté le traité de libre-échange avec les États-Unis (le Tafta), Nicole s'étonne de voir qu'elle est prête à accepter celui avec le Canada (le CETA), pourtant situé juste à côté et qui héberge de nombreuses filiales américaines. Ou comment rendre compréhensible et ludique un sujet on-ne-peut-plus obscur. Toi aussi, révise ta géographie et ton éducation civique avec Nicole.

  10.  

  11. On a tous en nous quelque chose de Donald Trump
    Chronique reportée suite à l'élection de Donald Trump ? RÀF, Nicole se filme et met sa vidéo en ligne. Au programme : que pouvons-nous faire, nous qui ne valons pas un pet de lapin, contre l'influence négative du nouveau Président des États-Unis ?

  12.  

  13. Pour la Saint-Nicolas, du Front dans mes chaussons
    Face à un Petit Nicolas visiblement pas bien réveillé, Nicole s'indigne du score du FN, qu'elle impute à la droite et à la gauche, et à la "répétition des boulettes". L'ancien Président fait le mort, terrassé par son débit de mitraillette.

  14.  

  15. Stéphanie et la violence conjugale
    C'est la journée internationale des violences faites aux femmes. Pour nous informer et nous sensibiliser sur ce sujet pas très rigolo, Nicole campe Stéphanie la cagole. Au final, cette jeune femme n'a de cagole que l'accent mais c'est pas grave Nicole, message bien reçu.

  16.  

  17. Valls dans l'arène
    Loin de se laisser démonter par le regard sévère et le front luisant de Manuel Valls, Nicole Ferroni s'amuse des origines catalanes de celui qui est alors Premier Ministre. Très remontée contre quelques mesures qu'elle qualifie de "banderilles", la chroniqueuse compare Valls à un habile toréador. On imagine bien Manu en collants roses et paillettes.

  18.  

  19. Tel le gibbon, de toutes les campagnes
    Face à un Benoist Apparu fraîchement promu porte-parole de François Fillon (après avoir été celui d'Alain Juppé durant les primaires... cherchez l'erreur), Nicole s'amuse d'une telle souplesse, indispensable pour défendre aujourd'hui les idées qu'il dézinguait hier. Vous avez dit opportuniste ?

  20.  

Surtout, ne change rien Nicole, on t'aime.