On va pas se mentir, y a pas vraiment de nostalgie autour des années 2000 comme il y en autour des années 90. Pourtant vous avez été nombreux à voter à la battle des meilleures chansons de R’nb française des années 2000. Parce que malgré tout c’est un sujet qui nous émoustille un peu, (moi beaucoup). L’heure est aux résultats.

1. Amel Bent

Car Ma philosophie, tout simplement. Les années passent et la chanson ne vieillit pas, pourquoi parce que le message est UNIVERSEL : s’accepter comme on est, ne pas avoir peur de ses ambitions, c’est un condensé de messages positifs mais en chanson, encore mieux qu’un livre de développement personnel. Puis il y la voix d’Amel Bent bien-sûr. Souvent imitée en karaoké, jamais égalée.

2. Sh'ym

Sh’ym aurait pu être l’artiste que d’un tube mais elle a su se réinventer d’album en album. On se souvient de Femme de couleur mais aussi de Et alors qui fut un gros succès. Ses clips donnent la pêche, elle danse, change de tenues une petite dizaine de fois en 3mn, bref ça vend du rêve. Et malgré sa chute lors d’un concert, on l’aime bien.

3. Sheryfa Luna

Si vous avez été adolescent(e) dans les années 2000 vous connaissiez forcément par cœur Il avait les mots, et vous la connaissez probablement encore. Franchement y avait un vrai scénario dans cette chanson, une histoire dont la chute nous a remué le bide. Mais Sheryfa savait aussi faire des titres plus ensoleillé, notamment avec Je reviendrai qui te donnait envie de tout plaquer pour partir vivre à Alger.

4. L5

Toutes les femmes de ta vie fut l’hymne d’une génération en 2004. Tout le monde adorait et tout le monde avait sa chanteuse préférée, ça donnait du grain à moudre à la récré quand tu devais convaincre ta copine que Marjorie était mieux que Coralie. Maintenant tu dois convaincre ta copine qu’elle ne va pas attraper le coronavirus en prenant le métro et c’est un peu plus chiant.

5. Nâdiya

TOUT le deuxième album de Nâdiya, 16/9, est une tuerie. Parle moi = chanson qui te fait fondre le cœur, Et c’est parti = chanson qui te donne envie de niquer le game. Et j’avoue je me souviens plus trop des autres chansons, mais je me souviens que je les écoutais et que j’ai bien dosé cet album quand j’avais 8 ans.

6. Vitaa

Bah Vitaa rien que pour Confession nocturne je pense qu’on peut la mettre au panthéon des stars de la chanson française hein. Y a-t-il eu une chanson qui a scellé plus d’amitié en France que celle-là ? Je ne crois pas. Mais le pouvoir de ses chansons ne s’arrête pas là puisqu’une autre a permis à Slimane de faire retourner les coachs de The Voice (A fleur de toi). Un mot seulement à adresser à Vitaa : Merci.

7. Zaho

La chanson phare de Zaho, C’est chelou, parle d’une thématique peu abordée en musique : l’amour, d’une situation qui ne fait pas du tout les choux gras du Rnb français : l’infidélité. Tel un remake de Confession intime de Vitaa mais en moins prenant tout de même. Le clip était quand même bien stylé et en 2008 son single était le 11e plus vendu en France.

8. Kenza Farah

On sait qu’elle appartenait aux années 2000 quand son album s’appelait « AuthentiK » avec un k, qu’elle avait du gloss, des cheveux lisses dégradés, des créoles et une petite voix cassée pour faire les meilleures vibes de RnB.

9. Jena Lee

C’était l’idole des emo, des fans de Tokio Hotel, des jeunes accablés par le mal-être adolescent. Et autant sa première chanson J’aimerais tellement, ça allait, autant elle a vrillé sur US Boy. Même à l’époque le refrain « US BOYS sont le rêve des FRENCH GIRLS. On veut un American boyfriend forever. US BOY U U S BOY US LOVE U U S LOVE » c’était tout pété.

10. Leslie

C’était pas possible de faire ce classement sans y voir Leslie, tant sa chanson Sobri a retenti dans nos oreilles en 2004. Je l’ai réécoutée il y a peu et je peux vous dire qu’elle n’a rien perdu de sa superbe. On adore le clip avec les gros plans serrés sur leur visage quand ils hochent la tête, l’ensemble blanc de Leslie archi stylé (et grave facile à porter dans la vie de tous les jours), puis le moment où ils sont sur une table à un balcon et sont assis en face de l’autre mais jamais ensemble. Gros travail du monteur vidéo.

RIP le fait de dire son prénom en début de chanson.