Les mecs étaient des genres de Dumb et Dumber de la science, mais ça les a pas empêchés d’être de grands découvreurs. Vous allez me dire que c’est facile aussi de découvrir des trucs quand on vit à une époque où il reste plein de trucs à découvrir. Mais bon, eux, ils l’ont fait, quand même. Avant sans doute de parler avec leurs fesses.

1. Hennig Brandt a utilisé sa pisse pour fabriquer du phosphore

En bon petit alchimiste de son siècle Hennig Brandt cherchait à découvrir la pierre philosophale à même de transformer le plomb en or. On sait aujourd’hui à quel point c’était con. Financé par sa deuxième épouse, il menait des expériences absurdes, dont l’une consistait à pisser, faire bouillir l’urine jusqu’à ce qu’elle réduise en sirop, réchauffer le sirop pour qu’une huile rouge s’en dégage, conserver le reste et le laisser refroidir, puis refaire d’autres trucs et HOP ! Ca a fait du phosphore. C’était en 1669 et le mec l’a dit à personne parce qu’il allait quand même pas révéler à tout le monde comment qu’on transformait le plomb en or, non mais oh !

Débilou.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Walter Frederick Morrison a inventé le frisbee

Parce qu’il trouvait ça cool que les étudiants de Yale s’envoient des moules à tarte piqués au pâtissier du campus qui s’appelait Frisbie Pie.

Quel jeu stupide…

3. La grotte de Lascaux a été découverte par un chien

En septembre 1940, un chien se lance à la poursuite d’un lapin en plein Périgord. Le propriétaire du chien, un gosse du nom de Marcel Ravidat, le suit dans une grotte où le lapin s’est terré. Et là, c’est très rupestre, niveau peinture. L’instit du village est appelé, donne son avis, puis un historien atteste de l’origine des peintures et boum monument historique.

Merci Médor.

4. La saccharine, découverte suite à un problème d'hygiè,e

Un jour qu’il allait dîner après avoir travaillé toute la journée sur des dérivés de houille avec son collègue, Ira Ramsen s’est dit que balec’ il avait pas besoin de se laver les mains rien à foutre. Et c’est comme ça qu’en mangeant il s’est rendu compte que ce qu’il avait sur les mains avait un goût sucré. Kikoo la saccharine, mais pas bravo pour les miasmes.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. Des scientifiques font n'importe quoi et découvrent l'origine du diabète

On était en 1889 quand Joseph von Mering et Oscar Minkowski s’amusaient à faire des expériences à la con sur des chiens. Un jour, ils s’amusent comme ça à opérer le chien pour lui retirer son pancréas. Après coup, quand le chien pisse, on observe des volées de mouches au-dessus de son urine. Hmmm… Tout un chacun aurait passé un coup d’éponge, mais nos deux compères ont procédé à des analyses pour se rendre compte que l’urine était anormalement sucrée. Et voilà comment on a découvert que le pancréas jouait un rôle majeur dans le diabète.

Et tant pis pour le chien.

6. La découverte de l'allergie par Charles Richet

Gnnnnnn…. Charles Richet voulait déterminer la dose toxique de l’anémone de mer sur des animaux de laboratoire. Il administra donc des extraits de venin à ses animaux et les laissa reposer. Ensuite, aux survivants, il administra une plus petite dose que la précédente, dans le but sans doute d’affiner le niveau toxique. Les animaux moururent. Richet venait de découvrir l’allergie, mais il ne le savait même pas.

7. L'éther comme anesthésiant

En 1839, Crawford Long, un médecin qui a un nom sympa, passait une bonne partie de son temps avec ses potes à jouer aux cartes et à se défoncer la gueule à l’éther parce MDR APRÈS T’ES TOUT DRÔLE HAHAHAHA. Un jour de partie de cartes, il s’est rendu compte que la titubation qui s’ensuivait s’accompagnait d’une résistance à la douleur : les mecs qui se cognaient ou tombaient ne se faisaient jamais mal. EURÊKA ! Si on anesthésiait les gens avec ça ?

8. Robert Gore découvre le Gore-Tex parce qu'il est vénère

En 1970, Robert Gore, de la société éponyme, est ultra vénère. Il tire d’un seul coup d’un seul sur un vêtement qu’il essaie de fabriquer depuis des semaines pour laisser la transpiration passer mais retenir l’eau et… Se rend compte qu’en fait il a inventé le Gore-Tex. Comme quoi la colère est parfois bonne conseillère.

Crédits photo (creative commons) : Fotonovela

9. La découverte de l'Australie par Willem Janszoon

Au tout début du XVII° siècle, des explorateurs néerlandais accostent en Australie. Ils livrent de la terre ainsi découverte la description suivante : « De grandes surfaces ne sont même pas cultivées, et les habitants sont sauvages et barbares. » Conclusion : « rien à en tirer ». Un rapport officiel recommanda par la suite à tout explorateur d’éviter la zone. MALIN.

Merci quand même les mecs.