A des degrés divers, ils ont été le coeur des conversations pendant des périodes allant de quelques semaines à plusieurs années. Et puis tout à coup, ils ont cessé d’alimenter la parlote pour rallier le rang du souvenir. On se souvient vaguement d’eux comme de figures du passé. Pourtant, ils existent toujours, ils ont même peut-être une actu. Une actu dont personne ne parle.

1. Jean-Luc Reichmann

Il y a 15 ans, le type était sans doute l’animateur le plus populaire de la télé. Désormais, son jeu sur TF1 vivote en attendant d’être arrêté et, à la rentrée 2017, il animera des trucs sur France Bleu. De là à parler de descente aux enfers, il n’y a qu’un pas. Enfin les enfers avec de la thune et une petite célébrité, quand même.

Crédits photo (creative commons) : Jérôme IBY

2. Winona Ryder

Les gardiens du temple (et de Stranger Things) vont crier au scandale, mais il faut reconnaître qu’à part le rôle de la mère dans la série hommage à Spielberg, Winona Ryder n’a rien fait depuis 15 ans. La plus grande star des années 1990 est devenue une abonnée des seconds rôles et/ou des échecs commerciaux. Tant mieux si ça change avec Stranger Things, on l’aime bien, Winona Ryder.

Crédits photo (creative commons) : Eric Weiss at http://www.flickr.com/photos/weissfoto/

3. Christian Slater

Jusqu’en 1997, Christian Slater était avec Johnny Depp, Tom Cruise et Brad Pitt le quatrième mousquetaire des nouveaux BG d’Hollywood. Puis, sans que personne ne comprenne vraiment pourquoi, le type a totalement disparu des radars. A partir de 2005, tous ses films sont sortis directement en DVD. Lose.

Crédits photo (creative commons) : Siebbi

4. Dominique Strauss-Kahn

Enfin, là, on sait pourquoi, quand même.

Crédits photo (creative commons) : English: International Monetary Fund (photographer uncredited)Français : Fonds monétaire international (identité du photographe non mentionnée)

5. Yoann Gourcuff

Nouveau Zidane en 2010. Gros loser dès 2011. Le mec est passé des Unes des magazines de foot et de mode à celles des revues médicales. Gros ratage.

Crédits photo (creative commons) : Fcgb260

6. Jerzy Janowicz

Jeune tennisman prodige qui écrase tout sur son passage pour faire finale à Bercy en 2012, à 21 ans. Le mec deviendra imbattable dans les deux ans, tout le monde s’y accorde. Il fait d’ailleurs une demi à Wimbledon en prenant un set à Murray l’année suivante et est 14ème mondial.

5 ans plus tard, à 26 ans, Jerzy Janowicz est 164ème mondial.

Crédits photo (creative commons) : Sirobi

7. Doc Gyneco

Le mec le plus respecté de tout le rap game à la fin des années 90, jeune premier BG, nonchalant et cool, passé par le sarkozysme et disparu tout à coup, jusqu’à n’être invité que pour qu’on se foute de sa gueule. C’est plus une traversée du désert, c’est une transatlantique en pédalo.

Crédits photo (creative commons) : Studio Harcourt

8. Jeanne Mas

Toute première fois et En rouge et noir l’avaient transformée en star intersidérale. Révélation féminine aux Victoires de la musique 85 et tutti quanti.

Et puis le tour de magie : disparition.

Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

9. Edouard Balladur

Pour rappel, le mec était le premier ministre le plus populaire de l’histoire de la V° république en 1994, avant de faire 18% à la présidentielle et de totalement disparaître de TOUS les radars.

Bye-bye Doudou.

Crédits photo (creative commons) : Dutch National Archives

10. James Blunt

Ca marche aussi avec Billy Crowford ou Daniel Powter. Que sont-ils devenus ? James Blunt, on sait un peu : c’est devenu un punk de Twitter.

Crédits photo (creative commons) : Thesupermat

C’est fragile, la gloire.