Le tourism(e) bashing a le vent en poupe. La faute aux comportements de certains énergumènes et à des effets de modes qui font passer les touristes pour des hordes d’envahisseurs. Heureusement, si on s’y prend bien, il est encore largement temps de se rabibocher avec les locaux !

1. Faire le con sur les photos dans les endroits touristiques

Mettez-vous à la place des habitants, voire tout le temps des touristes faire les cons pour immortaliser leur présence dans un lieu chargé d’histoire, il y a de quoi l’avoir mauvaise. Ce serait comme si on vous imposait de mater le même sketch de Kev Adams en boucle… et devoir supporter la même vanne pourrie dite par des personnes différentes ! Avouez que vous ne seriez pas longtemps serein…

2. Se réfugier au fast food du coin plutôt que tenter de manger local

Les gens ont beau gueuler après les dégâts causés par la mondialisation, ce sont souvent les premiers à se ruer dans les McDo et autre Subway dès qu’ils se trouvent en vacances à l’étranger. C’est vrai que c’est rassurant de se vautrer dans ses petites habitudes, mais c’est aussi un bon moyen de passer pour un bon gros touriste aux yeux des locaux. Alors que si vous osiez, vous pourriez faire fonctionner les petits commerces et les restaurants typiques.

View this post on Instagram

Petit arret s'impose au #mcdobali ??

A post shared by Mira (@mdebreceni) on

3. S’énerver parce que personne dans ce foutu pays ne parle anglais

Au lieu de penser que tout le monde aujourd’hui se doit de parler au minimum anglais, prenez le temps de noter quelques bouts de phrases dans la langue du pays que vous visitez. Personne ne vous reprochera de massacrer leur accent, au pire, cela fera sourire, et c’est sans doute le meilleur moyen de se faire accepter.

View this post on Instagram

Just in case #dontspeakenglish #noentiendo #language

A post shared by Oissela (@oissela2081) on

4. S’habiller comme si vous étiez chez vous

Ce n’est pas parce qu’on paye pour se rendre quelque part, qu’on a le droit de faire ce que l’on veut. Les vacances n’excusent pas tout… notamment les tenues inappropriées parfois très très courtes et qui ont le don de faire passer leurs propriétaires pour de gros bourrins en vadrouille.

5. Suivre à la lettre les recommandations indiquées sur les guides touristiques

Ces bouquins sont souvent très utiles pour organiser ses virées dans une ville ou un pays qu’on ne connaît pas. A condition de ne pas suivre leurs conseils à la lettre, histoire de ne pas faire comme tous ceux qui ont le même guide que vous entre les mains. Ces derniers sont tout sauf exhaustifs. Il y a plein de petites merveilles à découvrir par soi-même, ou simplement en discutant avec les habitants que vous croiserez pendant votre séjour.

6. Prendre des photos des locaux sans leur demander la permission

Imaginez si un touriste vous prenait en photo au hasard d’une rue près de chez vous. Vous vous demanderiez immédiatement ce qui vous rend tellement (a)typique qu’il faille à tout prix que quelqu’un souhaite immortaliser l’instant où il a croisé votre route. Alors un conseil, lorsque vous voulez prendre un inconnu en photo, commencez par lui demander l’autorisation. Ca fait de plus belle photo et ça permet par la même occasion de faire parfois de belles rencontres.

7. Partir comme tout le monde en pleine saison

Les touristes sont comme les épidémies de gastro, ils rappliquent par vague mais uniquement à certaines périodes de l’année. Résultat : c’est chiant pour tout le monde. Pour le touriste qui déteste se sentir dans la peau d’un touriste… et pour les habitants qui n’y voient qu’une immense cohue ingérable. La solution : essayer de partir à des dates moins prisées quitte à ce qu’il y fasse un peu moins beau, ou que les lieux soient un peu moins animés. Ces derniers n’en seront certainement que plus typiques car débarrassés de tous les artifices liés à la période touristique.

8. Vouloir à tout prix laisser une trace de son passage

Graver son prénom sur la pierre d’un édifice, d’un banc public voire même d’un arbre, c’est comme laisser une virgule au fond des WC après y avoir trôné : ça ne se fait pas ! En plus, tout le monde s’en fout que vous soyez passé dans le coin, vous n’êtes pas Neymar, ni Beyoncé (enfin, a priori…)

9. Faire comme tout le monde et aller aux mêmes endroits touristiques

Ce n’est pas parce que tout le monde va à Florence, Paris, ou Barcelone, que vous devez forcément faire la même chose ! En cherchant bien, il existe plein de destinations Canada Dry, qui ressemblent aux plus grands spots touristiques, mais qui possèdent en même temps leurs propres charmes.

10. Tout organiser avant de partir

Le meilleur moyen de découvrir une destination reste de se laisser porter par le hasard. A part votre billet de train ou d’avion (et encore), se laisser bercer par les imprévus est une manière efficace, non seulement de ne pas être déçu (puisqu’on n’avait rien prévu), mais surtout de s’imprégner d’un lieu, et du quotidien de ses habitants. Chiche ?