Alors que le TGV s’apprête à être rebaptisé InOUI pour différencier l’offre low-cost des OuiGO et le reste des TGV, on se rend compte que le changement de nom est une pratique très courante chez les grands groupes français. Ou comment pour des raisons marketing ou pour faciliter un développement à l’international, on bouscule les habitudes de tout le monde.

1. GDF Suez --> Engie

En 2015, GDF Suez est devenu Engie à la fois pour entamer une phase de transition vers l’économie d’énergie, mais aussi pour être plus facilement lisible et compris dans tous les pays du monde. Enfin ça n’empêche personne de râler sur GDF quand il paie sa facture.

Crédits photo (creative commons) : Engie

2. France Telecom --> Orange

Après une transition de 10 ans, Orange est officiellement devenu le nouveau nom de France Telecom depuis 2013. France Telecom avait acheté la marque anglaise Orange en 2000. La raison de ce changement est bien évidemment marketing, Orange sonnant mieux à l’international que France Telecom, légèrement ringos.

3. TGV --> InOUI

Et donc TGV est devenu InOUI. Et tout le monde se fout de la gueule de la SNCF.

4. Petit Déjeuner --> BelVita

Un jour, la marque Petit Déjeuner de Lu est devenue BelVita, sans qu’on sache vraiment pourquoi, si ce n’est pour donner une ambiance transit aimable à ces gâteaux moyen plaisir. Depuis, on dit : « tu me passes un gâteau steupl ? » à ses collègues le matin. Avant aussi.

belVita Toasted Coconut Breakfast Biscuits

5. PPR --> Kering

Le groupe de François Pinault est devenu Kering en 2013, année où il a décidé de recentrer toutes ses activités sur le luxe. Ce qui est marrant, c’est que Ker est le mot breton pour dire foyer. On peut donc parler d’une langue inventée, mélange de breton et d’anglais. Sympa.

6. La Laugaraise --> Spanghero

Après le scandale de la viande de cheval dans les lasagnes, pour changer un peu son image, la marque La Lauragaise s’est renommée Spanghero. Ca nous fait une belle jambe.

7. Thomson CSF --> Thales

En 2000, le groupe spécialisé dans l’industrie de la défense a décidé de prendre un nom qui faisait plus dieu grec histoire de montrer à quel point il était trop puissant. Le pire, c’est que ça a super bien marché parce que depuis on dit vachement Thales et plus du tout Thomson CSF.

8. Chèque Déjeuner --> Groupe Up

Comme Chèque Déjeuner ne fait plus EXCLUSIVEMENT du ticket restaurant, les mecs se sont dit qu’il était peut-être temps de changer de nom pour symboliser cette évolution. Du coup, ils ont mélangé le français avec le mot groupe et l’anglais avec le suffixe up et ça a donné un truc un peu ringard qu’on dirait une entreprise spécialisée dans les séminaires team building.

Crédits photo (creative commons) : groupe up

9. Les Mutuelles unies --> Axa

Il y avait sans doute un problème de truc trop descriptif dans le nom Les Mutuelles unies. De ce fait, en 1985, elles ont décidé de devenir Axa et elles ont fait plein de pub, ce qui fait que plus personne ne se souvient de l’existence passée des Mutuelles unies, à parti Muriel, de la comptabilité, qui a encore des dossiers Mutuelles unies à numériser dans son planning.

Crédits photo (creative commons) : Unknown

10. La SGE --> Vinci

En 2000, l’entreprise de construction a décidé de se léonardiser pour gagner davantage de marchés publics dans le monde. Depuis, on la confond avec un inventeur et on lui file plein de thunes sur l’autoroute.

Crédits photo (creative commons) : Unknown

Moi, maintenant, je voudrais que tout le monde m’appelle Raoul.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :