Quand on entend le mot « manipulation », on commence généralement à flipper et à se mettre en PLS de peur d’être trépané par des techniques marketings obscures. Pourtant, les faits sont là, nous prenons des décisions irrationnelles. L’économie comportementale montre en effet que notre processus décisionnel est influencé par des biais cognitifs. Fort de ce constat, on a mis le mot sur un concept de psychologie comportementale : le nudge (développé par deux Américains : Richard Thaler et Cass Sunstein). Littéralement, ça veut dire « coup de pouce ». Le nudging est donc une incitation douce à un comportement positif qui se base sur cette connaissance de notre mécanisme décisionnel un peu chelou. En gros un truc qui utilise notre débilité à des fins positives sur le plan civique, moral ou environnemental.

1. La mouche dans l'urinoir pour bien viser son jet

C’est un peu le grand classique du nudge. Si tu es un homme et donc par cela même un habitué des urinoirs, il est possible que tu aies déjà croisé la route d’une mouche gravée proche du syphon. Cette mouche est évidement fausse, et uniquement destinée à ce que tu vises bien le trou et que tu n’en foutes pas partout comme un gros dégueulasse. Cette technique a d’abord fait ses preuves dans l’aéroport d’Amsterdam ce qui a permis de réduire de 80 % les frais de nettoyage.

Source photo : Giphy

2. Les voies "sans issue" pour être sûr que tu n'y ailles pas

La SNCF déclarait récemment utiliser des techniques de nudging pour orienter positivement le comportement des voyageurs. Par exemple quand on voit un panneau indiquant « sens interdit » on a quand même envie d’y aller parce que le mot interdit excite vachement notre instinct d’aventurier. En revanche si on remplace cette signalisation par « voie sans issue », personne n’ira pensant tout simplement qu’il n’y a rien à voir là derrière.

3. Mettre en place un jeu pour trier ses bouteilles en verre

Comme en témoigne la vidéo ci-dessous, cette initiative consistant à faire du tri des déchets un jeu ludique et interactif a incité considérablement les passants à trier leurs bouteilles en verre. Bon là on est sur du gros budget, il semble évidement plus difficile d’appliquer ce concept à TOUTES les poubelles du monde mondial. En revanche, le simple fait d’orienter les poubelles publiques avec des flèches ou des pas dessinés au sol suffit déjà à adopter un comportement plus civique.

4. Peindre des lignes horizontales dans un virage sur la route pour limiter la vitesse

On est habitué aux lignes verticales (c’est à dire qui vont dans le sens de la conduite) mais avec des lignes perpendiculaires à la route, l’impression de vitesse se trouve décuplée ce qui permet naturellement d’y aller mollo sur le champignon.

5. Un escalier musical pour pas prendre l'escalator

Pour faire un peu de sport l’air de rien, quoi de mieux que de prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur ? Oui mais voilà, on est quand même souvent influencé par notre flemmardise légendaire. Alors pour nous inviter à utiliser nos gambettes, il existe différentes méthodes. Faire un escalier musical par exemple (en faisant attention à ce que personne ne travaille juste à côté de l’escalier pour éviter qu’il se suicide de souffrance auditive) pour rendre la montée des marches ludiques. Ou encore, le simple fait de mettre un tapis coloré dirigeant vers les escaliers plutôt que les escalators ou les ascenseurs.

6. Un smiley qui sourit quand tu conduis pas comme une teub avant de rentrer dans une petite ville

Ce petit nudge est déjà bien connu surtout en France où la majorité des villes en sont pourvues. Et si ça semble légèrement infantilisant, c’est tout de même efficace car un smiley rouge qui fait la gueule t’incitera automatiquement à calmer ton allure. Disons que ça marche mieux que les panneaux tout moisis avec un dessin d’enfant dégueulasse et un slogan choc du genre « Pensez à moi quand je sors de l’école » qui suscite plus de désirs pédophiles que civiques.

Source photo : Giphy

7. Dans un restaurant (universitaire), afficher la quantité d'aliments jetés la veille pour réduire notre consommation

Je précise restaurant universitaire parce qu’on doute que ça soit probable dans un restaurant traditionnel. L’expérience en effet a été menée dans un RU de Londres où chaque jour 70 kg de bouffe sont balancés à la poubelle. Du coup, pour essayer de changer les choses on a affiché chaque jour les objectifs de réduction de déchets en y ajoutant un aspect ludique car si les objectifs étaient atteints, chaque client auraient alors droit au dessert du chef offert. Une expérience qui a réduit de moitié les déchets du restaurant.

8. Envoyer ta facture d'électricité en la comparant à celle de ton voisinage

Si la technique peut sembler intrusive elle a toutefois fait ses preuves. Pour inciter les utilisateurs à consommer moins d’énergie, on leur montre que leurs voisins consomment moins, ou que la moyenne de la ville est inférieure à leur propre consommation. Et comme on est un peu des moutons, on va être insidieusement tenté de baisser notre facture.

Source photo : Giphy

9. Motiver le soutien d'une cause en indiquant sur le site que des milliers de personnes le font déjà

Encore une fois, en activant le levier de la norme sociale, on peut motiver des comportements. De nombreux sites utilisent ainsi cette technique visant à dire « 90 % des visiteurs soutiennent telle cause » ou par exemple dans une cantine, dire que la majorité des consommateurs préfèrent les repas veggies aux plats de viande. En l’occurrence cette technique de nudge a ainsi poussé de nombreuses personnes à soutenir des programmes tels que le don d’organe.

10. Susciter des comportements écologiques en racontant (un peu) des mythos

De nombreux hôtels ont en effet fait des économies en incitant leurs clients à ne pas consommer les services proposés par l’établissement. Non pas par radinerie mais surtout par souci écologique. Ainsi, en indiquant par exemple que « 75 % des personnes ayant occupé cette chambre avant vous ont utilisé cette serviette plusieurs fois » va diminuer les serviettes en boule dans la salle de bain alors qu’elles n’ont servi qu’une fois.

Source photo : Giphy

Bref vous l’aurez compris, les techniques de nudge sont aussi diverses que variées et on risque d’en croiser de plus en plus souvent dans un objectif d’évolution des comportements écologiques.

Sources :

“Nudge, la méthode douce pour inspirer la bonne décision” de Richard Thaler et Cass

Francetvinfo

Modernisation.gouv.frVolvert

Manager Attitude

Apollonsky