Crédits photo (creative commons) : idogcow

Si les relations amoureuses au travail sont compliquées, c'est surtout en raison de la perspective d'en voir un jour le terme, d'une manière ou d'une autre. La gestion de l'après-rupture avec un/une collègue, c'est un boulot à part entière. Mais avant d'en arriver là, il faut bien d'abord passer par un rite obligé: dire à votre futur-ex ses quatre vérités. Ou un mensonge efficace. Petite sélection de méthodes (quasi-)infaillibles pour en finir proprement.

  1. L'email à toute la boite
    "Team, d'un commun accord, Jocelyne et moi avons décidé de mettre fin à notre partenariat. Souhaitons-lui tous bon courage pour la suite de sa carrière qui n'en doutons pas sera brillante au vu de ses qualités professionnelles et humaines".
  2. La convocation à un entretien préalable à rupture
    "Tu as un profil intéressant, malheureusement, tes compétences ne correspondent pas à mes besoins actuellement. Je te souhaite néanmoins bonne chance dans tes démarches futures et te remercie de cette candidature."
  3. Faire virer votre partenaire
    Dénoncer aux RH des vols de trombones, vous avez eu l'information par une confession sur l'oreiller. En plus, vous savez de sources sûres qu'elle ne pourra pas justifier quelques départs tardifs du bureau.
  4. La méthode douce à la cantine, devant tout le monde
    "Alors, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle : la bonne, c'est qu'il y a des îles flottantes en dessert aujourd'hui. Je te dis la mauvaise tout de suite ou tu veux commander un café d'abord ?"
  5. Se faire muter au Brésil
    Ou en Inde. Ou dans un pays imaginaire : "Oui, une belle promotion, mais c'est en... euh... au Moldavistan. Oui, c'est ça, entre la Bolchévie et la Koslovaquie..."
  6. Faire courir le bruit que la direction proscrit toute relation amoureuse dans le service
    Et s'en offusquer : "Mais oui, c'est proprement scandaleux... mais est-ce une raison de mettre en péril nos carrières ?"
  7. Accuser votre partenaire de coucher avec vous pour réussir
    Une alliance motivée par l'ambition, même si il (ou elle) est votre supérieur direct. Alors que pour vous, seul l'amour le plus pur a guidé ces ébats dans la salle de réunion à la pause déjeuner. Vous vous sentez trahi(e), "restons en là, je ne veux plus en parler, mon cœur s'est brisé contre le cynisme glacial de ton ambition". Une petite larme ne sera pas de trop.
  8. Demander à un client de faire le sale boulot pour vous
    "Oui, je peux vous accorder 10% de ristourne en plus, mais il faudrait me rendre un petit service M. Lantier... Appelez ce numéro et dites lui que je préfèrerais qu'on reste amis..."
  9. Se tailler une solide réputation de séducteur dans la boite
    Et faites savoir à votre partenaire que vous n'en êtes pas à votre première conquête au sein de l'entreprise. C'est bien simple, même le service d'entretien et les commerciaux de vos principaux fournisseurs ont, à un moment ou un autre, fini la soirée dans votre plumard. Soyez néanmoins prudent avec cette technique qui peut s'avérer préjudiciable dans votre évolution de carrière.
  10. Facturer vos prestations
    "Alors... 2 relations dans la salle de repos, 4 attouchements dans l’ascenseur et un déjeuner en tête à tête à la cantine, j'ajoute la main d’œuvre et la TVA... voilà, payable à 40 jours. Merci de votre fidélité !"

Et vous, vous avez un historique avec vos collègues ?

Tu t'ennuies en open space ? On a déniché les gadgets les plus cool :