sheldon
Source photo : bigbangtheory

Bon. On ne va pas se mentir, c’est assez compliqué de se plaindre dignement quand on a la crève. Et pourtant on en a sacrément besoin vu qu'on en a gros sur la patate. Et comme on sait que tu vas bientôt choper un bon gros rhume des familles (ou pire la grippe) et qu’on t’aime beaucoup, on a décidé de te donner quelques astuces pour réussir à te faire chouchouter sans avoir à le quémander.

  1. Répéter régulièrement que "ça va aller"
    Non alors en vrai ça va pas du tout aller, t’es au bout de ta vie, la morve coule par litres et t’as un feu de camp dans la gorge, mais faire bonne figure c’est important. N'oublie pas de regarder tes pieds d'un air triste et de te tâter la gorge, de sorte que ton interlocuteur mesure ta souffrance.
  2. Ne pas faire la bise aux gens
    Normalement un simple "Non j’te fais pas la bise je suis malade" suffira à provoquer moult questions. Questions qui te laisseront l'espace nécessaire pour susciter la plainte et la compassion de tes proches.
  3. Manipuler ses parents
    En plein repas de famille, tu peux lâcher qu’hier soir t’as fait un petit tour sur Doctissimo. Comme ça. Pour te renseigner. Et là, tu tousses. Facile. A priori, ta mère hypocondriaque va te poser des questions et tu pourras tout lâcher tranquille. De rien.
    tumblr_m9all2Yccf1ro6sg3o1_500
    Source photo : Adventure Time
  4. Eviter toute forme de maquillage
    La manière la plus digne de te plaindre quand t’es en train de crever reste le bon vieux teint blanc dégueulasse. Besoin de rien, tout le monde est déjà à tes pieds.
    BIEN JOUÉ CHAMPION !
  5. Soigner (habilement) son apparence vestimentaire
    Si tu vois des potes pendant cette période immonde, fringue-toi archi classe mais n’oublie pas le mouchoir sale qui sort du jean. La maîtrise de l’art de te plaindre sans te plaindre. Le sens du détail.
  6. Se plaindre à travers cette louable planque qu’est Facebook
    Faire passer le message sur Facebook à base de post explicite. Mais pas trop. Alors ok on te l’accorde, de base, c’est pas hypra digne mais au moins ça peut épargner le partage de miasmes. Toujours avoir confiance en l’effet d’une bonne punchline.
    fullsizerender-2
  7. SE TAIRE. Mais pas trop.
    Le silence. Alors là c’est un peu tricky. T’as l’impression d’être digne, t’es juste archi chiant. Attention toutefois à ne pas trop parler, tu auras l'air en forme ou tout du moins plus en forme que ce que tu souhaites laisser penser.
  8. Tousser. Beaucoup.
    Pour te faire plaindre, il ne faut pas hésiter à accentuer tes maux. Si tu toussotes une fois par heure personne ne se dira que tu es à l'agonie et qu'il faut être sympa avec toi, alors que si tu fais mine de t'étouffer avec tes glaires toutes les trois minutes LÀ tu auras l'attention de ton auditoire.
  9. LE SUPPLICE DE LA GOUTTE
    Au bureau, sois plutôt classique et mise sur le reniflage. Subtil, mais permanent. Sans jamais te plaindre ouvertement. C’est ce qu’on appelle "le supplice de la goutte". Et après tout, y’a pas de raison que tu sois le seul à souffrir.
    malade
    Source photo : Parks and Recreation
  10. ASSUMER
    "Ça va pas les mecs, j’ai la crève. J’ai de la boue dans le nez et je me goinfre de Lucky Charms en matant Friends." Comme Rihanna, le jour des Grammy, la vraie dignité c’est peut-être d’assumer qu’on est en carton.

PAR CONTRE QUAND ON A UNE GASTRO ON A LE DROIT DE SE PLAINDRE. ALORS PLAINS-TOI, ABUSE DE LA GENTILLESSE DE TES POTES, RECLAME DES CADEAUX ET PASSE TES JOURNEES SUR TOPITO. Nous on t’aime, même sous Smecta. Courage. Love.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :