Crédits photo (creative commons) : Leslie Kirkland

"Araignée" : Arthropode velu à quatre paires de pattes. Convenons-en, la définition fait particulièrement froid dans le dos. Si vous êtes d'accord avec cette approche stigmatisante, vous appartenez de fait sans doute à la masse des arachnophobes prêts aux pires mesquineries et aux pires cruautés pour éliminer cet adversaire effroyable et redoutable dès lors qu'ils pénètrent de manière inopportune au sein de votre douillette tanière...Voici quelques orientations pour y parvenir.

  1. Le coup de balai
    À accompagner de grands cris ravageurs et d'insultes. Appuyez vigoureusement sur l'ustensile en imprimant un mouvement tournant pour éviter que l'araignée ne s'en sorte qu'avec une légère entorse de la patte antérieure. N'hésitez pas à répéter l'action une dizaine de fois. Histoire d'être certain que votre génocide se déroule comme prévu. Elle est moche et effrayante. Il convient de la supprimer. Délit de sale gueule ? Ouais, et alors ?
  2. La noyade
    Coincée dans l'évier, la malheureuse erreur de la nature est prise au piège et ses tentatives désespérées pour remonter la piste glissante vous laissent parfaitement indifférent. Il est temps d'activer le robinet et de noyer l'impudente. Et puis, elle peut bien vous supplier de ses huit paires d'yeux de ne pas l'abandonner à ce terrible sort, vous vous moquez. Et même, vous vous en lavez les mains...Ajoutez un rire machiavélique à la scène. Ça sera adapté.
  3. L'aspirateur
    La méthode classique. Lâche et cruel, qui consiste à éliminer son ennemi sans même avoir le moindre contact physique avec lui. Peut-être la méthode la plus stupide aussi. L'aspirateur va aspirer la bestiole, et va sans doute lui briser intégralement les tympans. La souffrance est sans doute abominable et on s'en réjouit. Mais qui vous dit que l'infâme insecte ne va pas remonter mesquinement et rapidement le tuyau de l'engin afin de semer de nouveau la terreur dans votre environnement domestique ? La lutte risque de fait de durer longtemps, très longtemps...Et vous n'en sortirez pas forcément vainqueur.
  4. Le coup de journal
    Il convient ici d'agir vite, car l'araignée risque, dans le cas contraire, de vous échapper. Alors, "le Canard Enchaîné" traîne dans le coin, saisissez-vous-en aussi rapidement que possible et assénez un coup aussi violent que mortel sur la tête de votre adversaire. Profitez de ce moment de gloire, vous risquez de terrasser assez peu d'adversaires de la sorte au cours de votre vie.
  5. L'insecticide
    Une arme spécialement conçue pour éliminer votre éternel ennemi, de la même manière que l'ONU est conçue pour détruire la guerre et les élections législatives pour détruire le Front National. À défaut d'avoir le produit toxique sous la main, utilisez toute bombe potentiellement disponible : déodorant, parfum, lance-flamme...N'hésitez surtout pas à vous lâcher, et à vider le contenu de votre produit sur l'insecte. Il l'a bien cherché.
  6. La fléchette
    En même temps qu'elle comblera l'espace de quelques instants les cruautés gratuites inhérentes à vos névroses contractées étant enfant, le massacre de l'araignée à coup de fléchettes augmentera vos chances de participer aux prochains jeux olympiques (il paraît que l'Équipe de France est particulièrement médiocre dans cette discipline).
  7. Le chat
    Il tire sur tout ce qui bouge, Gaston, le gros chat roux du voisin. Taquinez l'araignée et lâchez le matou à sa poursuite. Qu'il serve enfin à quelque chose au lieu de se pavaner toute la journée durant sur le canapé, et qu'il la croque, bon sang !
  8. Le talon aiguille de Madame
    Madame vient de profiter des soldes pour s'offrir une paire de talons aiguilles aussi acérés que les dents de Johnny Depp version "Dark Shadows" ? Déchaussez immédiatement Madame et plantez l'araignée, directement dans le cœur. Les vampires ne survivent pas à ça. Et plantez là également dans la tête tant que vous y êtes, au cas où votre araignée aurait des ascendances de zombies.
  9. La voisine
    Elle n'a peur de rien, la robuste Ginette, votre voisine. Hélez-la (c'est dur à dire !) et montrez-lui la bête (l'araignée). Ginette va vous l'attraper par une patte, la faire tournoyer sur elle-même et vous l'expédier bien loin d'ici ! Non mais !
  10. La fuite
    Devant l'immonde bestiole, vous fuyez en poussant un cri d'effroi qui ameutera à n'en pas douter l'ensemble de votre quartier résidentiel. Vous trouverez bien quelqu'un de plus courageux que vous pour l'écraser, cette saloperie. Ou pour la déposer gentiment dans le jardin, afin qu'elle puisse continuer sa douce et inoffensive existence.

Et vous ? Vous utilisez quelle méthode ?

Top écrit par L'antirotondogyrateur

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :