Dans le règlement intérieur, il est écrit 9h30 à la suite de « horaires ». Un coup d’œil à ton téléphone te le confirme : il est plutôt 10h30 que 9h30 et tu n’es pas encore sur place. Ascenseur pour l’échafaud : tu risques de te faire cueillir à maturité. Mais tout n’est pas perdu : tu peux encore discrètement faire croire que tu ne viens pas d’arriver. Surtout que le retard, c’est très pratique.

1. Ne saluer personne

Pourquoi saluer des gens que tu as supposément déjà salué ? En ne disant pas bonjour, tu instilleras le doute sur ta présence préalable tout en renforçant ton image d’homme invisible tellement inintéressant que personne ne remarque ta présence, rendant chaque nouveau retard un peu plus acceptable que le précédent. Malin.

2. Faire la technique des deux vestes

Bien connue des condamnés à l’enfer du tertiaire, la technique des deux vestes consiste à laisser une veste sur sa chaise en permanence pour faire croire qu’on est là. Et même si personne ne te voit, même si tu es encore en train de dormir, la présence de ta veste témoigne de ta présence ce qui fait qu’on se dire plus volontiers : « il doit être en rendez-vous » voire « il doit être en train de faire caca » que « putain bordel il fout quoi il est midi merde.

3. Venir en t-shirt même quand il neige

Parce que les gens n’auront pas l’impression que tu débarques, vu que tu es déjà en t-shirt. Tu étais arrivé à l’heure et tu avais dû t’absenter pour un truc important. Très très important sans doute.

4. Avoir l'air d'aller à un endroit extrêmement précis dès son arrivée

Contrairement à celui qui, arrivant, se dirigerait l’air de rien vers la machine à café tout en saluant ses collègues à la cantonade, toi tu fonces directement vers un truc utile et productif puisque tu fais comme si tu étais arrivé depuis des lustres et que tous ces rites préalables avaient déjà été observés.

5. Te déguiser en quelqu'un de déjà arrivé

Genre en Patrick qui arrive toujours 20 minutes en avance parce que de toute façon à part le boulot il a pas grand chose dans la vie. Tellement rien ni personne, d’ailleurs, que tu pourrais pousser le vice jusqu’à le faire disparaître totalement en abandonnant son corps dans un placard sans que personne ne s’en rende compte.

6. Intégrer une conversation comme si on tu y avais pris part dès le début

Exemple de phrase d’accroche : « Mais alors là je suis en total désaccord avec ce que tu dis depuis 20 minutes à propos de ton weekend, Patrick. »

7. Raser les murs, littéralement

Te déplacer en crabe en longeant les murs pour jouer la discrétion et ainsi totalement faire oublier ton retard en concentrant l’attention de tout le monde sur ton attitude très très très bizarre. Marche aussi en arrivant nu. On ne dira pas : « C’est à cette heure-ci que tu arrives ? » mais « Heu, pourquoi tu es tout nu ? »

8. Changer l'heure de tous les portables et toutes les pendules de ton bureau

Pourquoi s’adapter aux horaires quand les horaires peuvent s’adapter à toi ? C’est une vraie question.

9. Faire sauter les plombs

Et dire que c’est pas que t’étais en retard mais juste qu’on t’a pas vu parce qu’il faisait noir.

10. A peine esquisse-t-on un reproche que tu t'insurges

« Quoi, c’est parce que je suis trentenaire que tu dis ça ? C’est de la discrimination, c’est ça ? C’est une manière de me faire sentir que j’ai pas ma place ici, hein ? Et bah si c’est comme ça je me barra non mais oh là ! »

Bonne journée bien courte.