Tu la vois ta petite grippe toute mignonne ? Eh bien fais-moi confiance, chéris-la, sois heureux de guérir à coup de Doliprane et de grog, parce qu’il n’y a encore pas si longtemps, les maladies avaient quand même une autre tronche, le genre de tronche qui donnent moyennement envie de déconner.

1. La chlorose qui rend toute verte

Une forme d’anémie qui ne concernait que les jeunes femmes et foutait le bordel dans leurs règles. Mais le plus grave c’est que ça les faisait dépérir et plus précisément, verdir leur peau. C’est une maladie que l’on rencontre plus rarement aujourd’hui puisqu’elle était liée à la malnutrition.

Source photo : Giphy

2. La nécrose phosphorée de la mâchoire

Charmant comme appellation n’est-ce pas ? Ça donne presque envie d’en avoir une dans son salon. En fait, cette intoxication au phosphore très répandue au XIXème dans le milieu ouvrier des usines de fabrication d’allumettes avait le bon goût de ronger les os de la mâchoire jusqu’à former des trous immondes.

3. Le trouble de l'illusion de verre, ça nous les brise

Au Moyen-âge, les malades atteints de ce trouble étaient convaincus d’avoir du verre à la place des os. Du coup, ils se trimbalaient avec plein de cerceaux pour se protéger des dangers du monde extérieur. En l’occurrence, il s’agissait surtout d’une maladie psychologique de gros zinzins.

4. La peste d'Athènes, en fait on repassera

En pleine guerre du Péloponnèse, en 430 avant J-C., cette saloperie a été un ravage butant des dizaines de milliers de personnes. Les symptômes ? Inflammation des yeux, violents maux de tête, langue qui saigne, haleine de l’enfer, convulsions, et mort lente et douloureuse. Trop choupi ! La ville laissait échapper des odeurs tellement pestilentielles que les spartiates auraient même fait demi-tour arrivés aux portes de la ville.

5. La petite vérole

Maladie devenue heureusement très rare, sans aucun nouveau cas depuis les années 70. Ses symptômes étaient particulièrement dégueulasses. Outre les vomissements et la fièvre, des éruptions cutanées apparaissent et des bouts de peaux tombent. SYMPA.

6. Le syndrome des dents qui explosent

Selon les revues médicales datant du XIXème, plusieurs patients ont décrit des souffrances ignobles les réduisant parfois à l’évanouissement et dont la sensation était l’explosion des dents de l’intérieur. Il semblerait en fait que cette douleur soit due à la combinaison de l’hydrogène et de métaux qui n’existent plus aujourd’hui. En tout cas, ça donne pas envie d’essayer.

7. La grippe espagnole

On félicite cette réjouissante petite maladie qui a tué pas moins de 100 millions de personnes en 1918. Les symptômes en gros, c’est pas compliqué, ce sont les mêmes que la grippe normale sauf qu’elle te bute en deux secondes.

8. La fièvre jaune

Encore incurable aujourd’hui, on peut quand même en être vacciné. Et tant mieux parce que la fièvre jaune, c’est des vomissements, de la fièvre (sans blague) souvent suivie d’une courte période de rémission avant de crever en vomissant du sang noir. PAS VEGAN.

9. La diphtérie

Dans le genre angine, elle se caractérise par la distinction de fausses membranes blanches sous les amygdales et se termine le plus souvent par la mort par asphyxie. Douceur de la vie, caresse de la mort.

10. Maladie de l’hôtel National, une chambre double et une bonne chiasse, SVP !

Pas de pot pour l’hôtel National de Washington D.C. qui s’est vu envahi en plein milieu du XIXème siècle par une épidémie bien crado. Les malades pris de diarrhée et d’un sévère gonflement de la langue. Cette maladie tua plusieurs dizaines de personnes, qui avaient toujours séjourné dans l’hôtel. Normal, un tuyau pété laissait libre cours aux eaux usées dans les chambres ce qui causa une grosse dysenterie.

Source photo : Giphy

Allez, range ton rhume, va.

Source:

Cracked