Parce qu'il n'y a pas que les maillots français dans la vie. Il y aussi les maillots européens, emplis de leurs traditions stylistiques vestimentaires ainsi que de leurs initiatives plus ou moins extravagantes. Florilège :

  1. Arsenal, domicile
    Les Gunners ont perdu Robin Van Persie et Alexandre Song à l'intersaison, mais ont gagné le maillot moderne idéal : une tradition de coloris respectée et une légère pointe d'audace pour bousculer gentiment ses traditions, si importantes aux yeux des supporters. Arsenal et Arsène Wenger paraissent peu armés pour jouer le titre en Angleterre cette année. Mais quoi qu'il arrive, les mecs auront la classe à domicile. Positiver, toujours.

  2. Chelsea, domicile
    Élégant, le maillot du club huppé londonien. Avec les classiques bandes Adidas et le sponsor colorié en or, on rappelle aux yeux du commun des mortels que Chelsea est le tenant de la plus prestigieuse des compétitions européennes : la Ligue des Champions et ses oreilles de Mickey.

  3. Inter de Milan, domicile
    Les saisons se suivent et se ressemblent pour l'Inter de Milan, qui produit inlassablement les mêmes très beaux maillots d'année en année. Seules de légères modifications apparaissent, parfois, au niveau du col ou de la forme globale des bandes bleu et noir.

  4. Real Madrid, domicile
    Comme toujours, le maillot du club de la capitale espagnole est sobre et sans fioritures. Tout le contraire du jeu proposé par José Mourinho et par Cristiano Ronaldo, Özil, Benzema et les autres...

  5. Milan AC, third
    Est-ce parce que le club lombard a laissé partir nombre de ses joueurs les plus emblématiques cet été, parmi lesquels Nesta, Gattuso, Seedorf, Cassano, Ibrahimovic et Thiago Silva, que l'équipe de Berlusconi aborde cette saison un maillot third composé d'un noir endeuillé ? Aucune idée. Mais ce qui est certain, c'est que le modèle est diablement efficace. Davantage en tout cas que la politique de Berlusconi.

  6. Milan AC, domicile
    Lorsque le Milan AC plagie le club brésilien de Sao Paulo en y apportant son coloris personnel, on accouche d'un maillot baroque mais stylisé, qui paraîtrait presque étrangement issu d'un autre temps. Ou d'une autre dimension.

  7. Manchester United, extérieur
    Un maillot tout blanc, avec des extrémités toutes rouges et un col un peu chelou. Pourquoi pas après tout. "L'excentricité sobre" à l'anglaise.

  8. Inter Milan, extérieur
    Du rouge, du bleu et du noir, tout ça mis ensemble ? Ça peut paraître moche, dit comme ça. En fait, étrangement, ça ne l'est pas tant que ça. C'est même presque sympa.

  9. Bayern Munich, domicile
    Le changement, c’est maintenant du côté du Bayern. Après avoir accumulé les maillots de domicile écarlates ces dernières saisons, le club bavarois mise sur la fraîcheur et la pureté du blanc associé à des rebords orangés que l'on est peu habitué à trouver sur l'équipement du Bayern. "Ce n'est pas une révolte sire, c'est une révolution".

  10. Manchester United, domicile
    À Manchester, la mode est au napperon de pique-nique. Le problème, c'est qu'il n'y a Manchester que la mode est ainsi faite. Pour l'audace, le maillot domicile du club de Sir Alex mérite d'être mentionné. Pour ce qui est de l'élégance, on hésite.

  11. (Bonus crado) FC Barcelone, domicile
    En fait, le problème avec le Barça, c'est qu'il nous a tellement habitué à la quasi-perfection sur le terrain qu'à certains moments, on finit par ne plus être choqué par rien du tout. Mais là quand même... les mecs...

Et vous, vous mettrez lequel en finale de Champion's League ?

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo (et abonne-toi à notre page Youtube)