S’il y a bien un domaine dans lequel la Grèce n’est pas en crise, c’est celui des lois à la con. Sous prétexte d’avoir été jadis, le berceau de la démocratie, le pays prend parfois un malin plaisir à faire n’importe quoi.

1. Il est interdit de jouer aux jeux vidéo

En 2002, le Gouvernement a rédigé une loi pour lutter contre les jeux de machines à sous. Mais celle-ci fut tellement mal formulée, qu’elle concerne aujourd’hui tous les jeux vidéos. Plusieurs gamers furent même arrêtés il y a quelques années dans un cybercafé, pris en flagrant délit de frag sur Counter Strike. Les contrevenants durent faire un petit séjour à l’ombre, histoire de leur enlever l’envie de taquiner de nouveau du joystick. Heureusement, l’UE, toujours prompte à défendre les droits élémentaires de ses ressortissants, aurait fait pression sur la Grèce, pour qu’elle retire cette loi. Si vous ne risquez à priori plus grand-chose à jouer à Candy Crush sur votre smartphone, entre-nous, vous avez sans doute mieux à faire pendant vos vacances en Grèce.

Source photo : Giphy

2. Il est interdit de porter des talons aiguilles sur les sites historiques...

Cette loi est moins débile que la pratique qu’elle condamne. A part des touristes russes, qui peut bien avoir la sombre idée de visiter des sites de la Grèce Antique, monté(e) sur des talons de 8 cm ? Une pratique susceptible de vous causer des ennuis et pas uniquement avec votre voûte plantaire. Il est en effet interdit de porter des chaussures à talons hauts sur les sites archéologiques grecs comme l’Acropole ou le Parthénon, afin de vous éviter de niquer les sols à grands coups de burin.

Source photo : Giphy

3. … tout en mâchant un chewing-gum

Mauvaise nouvelle, non seulement vous ne pourrez vous balader avec vos Louboutins sur les sites historiques grecs, mais en plus, vous devrez cracher votre Malabar avant la visite. Encore un peu, et on va vous demander de ressembler à un touriste ! La loi grecque limite en effet la consommation de nourriture et de boissons dans l’enceinte de certains monuments historiques, afin surtout d’en limiter les déchets. Chaque année, par exemple, près de 28 kilos de chewing-gum sont retrouvés collés sur l’Odéon de Péricles à Athènes. Et ils ne datent pas de l’antiquité.

Source photo : Giphy

4. Il est interdit de se soigner avec de la codéine

En Grèce, tous les médicaments à base de codéine sont interdits, car considérés comme de la drogue. Se balader avec des tablettes de pilules composées de codéine peut donc vous faire passer pour un gros dealer. Pour rappel, la codéine est quad même à la base, une substance présente dans l’opium, et chimiquement proche de la morphine.

Source photo : Giphy

5. Il est interdit de ne pas voter aux élections

En Grèce, berceau de la démocratie, le vote n’est pas un droit, mais une obligation. Les fainéants qui bouderaient les urnes un jour d’élection sont passibles de fortes amendes, voire de la déchéance de leurs droits civiques et sociaux. Pour info, cette obligation de vote existe dans d’autres pays européens comme la Belgique, le Luxembourg, le Danemark, le Liechtenstein et Chypre.

Source photo : Giphy

6. Il est interdit de distribuer des bons de réduction

En Grèce, on paye plein pot ! Le couponing, technique marketing qui consiste à refiler des bons de réductions, ou de promettre le remboursement de produits pendant des périodes de promotion, est formellement interdit par la loi. Une façon sans doute de protéger les consommateurs d’être démarchés par les marques jusque dans leur boîte aux lettres. Pas con.

Source photo : Giphy

7. Il est interdit de jeter du papier cul dans les WC

Comme souvent dans certains pays aux canalisations inadaptées et aux usines de retraitement vétustes, jeter le papier WC dans la cuvette est le meilleur moyen de tout boucher, et de vous retrouver avec la honte de votre vie. Même après avoir fait vos gros besoins, déposez délicatement vos feuilles usagées dans la poubelle posée à vos pieds. Oui, celle qui déborde des souvenirs laissés par vos prédécesseurs sur le trône.

Source photo : Giphy

8. Il est interdit de danser nu à l’Acropole

Et encore moins si vous êtes à poil, avec des talons aiguilles, en mâchant vulgairement un chewing-gum. La vie est parfois tellement injuste !

Source photo : Giphy

9. Il est interdit à la Police d’arrêter quelqu’un dans l’enceinte d’une Université

Une très ancienne loi toujours en vigueur en Grèce interdit aux forces de l’ordre l’accès aux Universités. Non pas qu’elles soient trop bêtes pour être autorisées à y mettre les pieds (quoique), mais pour protéger les intellectuels qui y résidaient jadis.

Source photo : Giphy

10. Il est interdit d’être enterré dans un cimetière pendant plus de 3 ans

Pour la vie éternelle, mieux vaut ne pas aller en Grèce. A moins de verser 150 000 euros (le prix du concession à vie), une loi autorise l’État à exhumer le corps des défunts au bout de seulement 3 ans. Cette mesure a pour but de faire de la place pour les petits camarades défunts qui attendent sagement leur tour. Quant aux ocataire expulsé, ils sont dès lors déposés dans un container de la taille d’une boîte à chaussures, elle-même stockée dans l’ossuaire de la commune. Y a pas à dire, c’est vraiment la crise en Grèce.

Source photo : Giphy

De toute façon, c’est bien connu, en Grèce les lois sont faites pour être contournées !

Source : Thefactsite.Com