En République populaire de Chine, on ne plaisante pas avec la loi. Même quand celle-ci prend des détours un peu bizarres. Car des lois étranges, il y en a quelques-unes dans le pays le plus peuplé au monde…

1. Les fictions chinoises ne doivent pas aborder le thème du voyage dans le temps

Parce que le gouvernement voit d’un très mauvais œil les films qui sous-entendent que c’était mieux avant. Et puis retourner dans le passé équivaut un peu à échapper au présent et donc au communisme. Ça aussi c’est mal vu… Nom de Zeus !

Source photo : Giphy

2. Personne n'est vraiment propriétaire

En Chine, on peut tout à fait acheter une maison mais pas un terrain. La terre appartient au gouvernement qui accorde des baux qui peuvent aller de 20 à 70 ans. Une loi qui n’est pas appliquée à la règle et relativement ignorée mais qui a donné lieu à quelques situations ubuesques quand même.

3. Le porno est interdit

Les films X sont illégaux en Chine de même que toute œuvre que le gouvernement, dans sa grande sagesse, peut assimiler à de la pornographie. La nudité, la vulgarité, ce genre de trucs, sont totalement interdits mais beaucoup contournent la loi à leurs risques et périls. Sur internet, où ce genre de contenu est filtré ou ailleurs.

Source photo : Giphy

4. Alice au Pays des Merveilles est banni

Le livre de Lewis Carroll a été banni en Chine. Car il fait l’apologie de la drogue et peut s’apparenter à une satire politique mais surtout parce qu’on peut y « rencontrer » des animaux qui parlent. Et ça, les bêtes qui causent, le gouvernement chinois n’aime pas du tout. Il est tout bonnement interdit de mettre les hommes et les animaux sur un pied d’égalité. Un lapin qui parle ? C’est la porte ouverte à toutes les subversions !

Source photo : Giphy

5. La série The Big Bang Theory est censurée

Un jour, alors que les fans étaient, comme partout ailleurs, nombreux, la série de Chuck Lorre s’est arrêtée. Le prétexte ? The Big Bang Theory présente un « contenu qui viole la constitution chinoise, met en danger la souveraineté du pays et l’intégrité territoriale, provoque des troubles dans la société, favorise la religion illégale et déclenche la haine ethnique. » The Practice, NCIS ou encore The Good Wife ont subi le même sort pour les mêmes raisons.

6. Les militaires n'ont pas le droit d'aller sur internet

Enfin, pas tout à fait. Ils peuvent aller sur le web mais n’ont pas le droit d’aller sur les réseaux sociaux, de rechercher l’âme sœur ou simplement des amis, d’ouvrir des sites, des blogs et de participer à des conversations sur des forums. Voilà qui restreint un peu la navigation.

De plus, un membre des forces armées qui est pris en flagrant délit dans un cyber café peut s’attirer de graves problèmes. Pourquoi ? Pour éviter la fuite sur internet d’informations potentiellement sensibles.

7. Le jasmin est interdit

Parce que cet arbuste connu pour ses fleurs pourrait rappeler aux Chinois la révolution tunisienne, autrement appelée la révolution de jasmin et inspirer des rebelles. Du coup, parce qu’on est jamais trop prudent, le mot « jasmin » a carrément été banni.

8. Il est vivement déconseillé de promouvoir l’indépendance du Tibet

Encore un sujet sensible. Et comme personne n’est au-dessus des lois, les supporters les plus célèbres de la cause que sont Richard Gere, Brad Pitt (pour avoir tourné dans Sept ans au Tibet) ou Martin Scorsese (pour avoir réalisé Kundun) et Harrison Ford, sont personae non gratae en Chine.

9. Certains enfants sont dans l'obligation de saluer les automobilistes

Voilà qui mérite une explication ! Les écoliers de Luolang, dans la province de Guizhou, doivent faire coucou aux voitures qu’ils croisent. Le but étant de réduire les accidents et d’encourager les conducteurs à la prudence. Une loi un peu étrange mais très efficace vu que, depuis qu’elle a été votée, plus aucun accident impliquant des enfants n’a été à déplorer dans le coin.

Source photo : Giphy

10. Les moines bouddhistes doivent demander la permission du gouvernement avant de se réincarner

La loi ne précise pas comment le gouvernement punit les contrevenants…

Avec 1 milliard 300 millions d’habitants, ça fait du monde à surveiller…