coree-du-nord
Crédits photo : babeltravel

Tu n’es pas sans savoir que la Corée du Nord est un pays hautement démocratique et républicain. Par conséquent, les dirigeants successifs de cette superbe contrée ont mis en place de nombreuses lois toutes plus répressives et improbables les unes que les autres. Un sacré boute-en-train ce Kim Jong-un.

1. Les habitants n'ont pas le droit d'avoir une bagnole

Ce petit privilège est réservé aux militaires et aux membres du gouvernement. Du coup, c’est vrai que les rues sont pour ainsi dire très calmes.

2. Les élèves récitent tous les matins un serment de fidélité à Kim Jong-un

Après s’être inclinés devant un portrait de ce bon monsieur, parce qu’il s’agirait pas non plus de lui manquer de respect hein.

3. Si t'es chopé en train de lire la Bible, hop peine de mort

Ça ne pousse pas à aller au catéchisme effectivement.

4. Et pareil pour le porno

Pour notre bon leader, les films de cul sont évidemment une invention de satan. Par conséquent, si on te chope en train de t’astiquer le poireau devant une de ces belles productions, eh bien tu es mal barré. Et par mal barré, on veut dire mort.

5. Le cannabis est autorisé

Alors que le pays est pour le moins rigoureux sur moult points, il semblerait que la weed soit bien plus accepté par les autorités nord-coréennes que le tabac. Bon, après ce ne sont que des rumeurs vu que très peu de gens ont le droit d’y foutre les pieds.

6. La Corée du Nord a son propre calendrier

Il s’agit du calendrier juche adopté en 1997 et qui commence en 1912, année de naissance du fondateur de la Corée du Nord, Kim Il-sung. Un brave homme.

7. Il est évidemment interdit de quitter le pays

Sauf sur autorisation des autorités compétentes, mais comme de par hasard ladite autorisation reste quand même très compliquée à obtenir quand tu n’es pas le fils d’un membre du gouvernement voulant partir étudier à l’étranger.

8. Tu ne dois pas abîmer un journal avec la photo du leader

Certains journalistes s’étant aventurés en Corée du Nord se sont en effet vu spécifier qu’il pouvait leur arriver quelques bricoles s’ils abîmaient un journal sur lequel il y avait la photo du leader. C’est notamment pour ça que les habitants du coin n’osent pas trop plier leur journal.

9. Tu ne peux pas appeler ton fils Kim Jong-un

Ni Kim Jong-il ou Kim Il-sung, soit les noms des trois derniers dirigeants de ce pays hautement démocratique. L’idée c’est que ces mecs étant des dieux sur terre, leur prénom ne peut pas être donné à un petit Coréen lambda.

10. Il est interdit de passer un coup de fil à l'international

Oui bon, on aurait pu s’y attendre, mais ce qui est sûr c’est que ça ne rigole pas. On parle même de condamnation à mort pour ceux qui se seraient fait prendre la main dans le sac.

Faut bien reconnaître que ça donne envie !

Source : Réponse à tout, StoryPick

Un top signé reficul


Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici