Tout le monde vous le dira : devenir parent, ça ne s’apprend pas dans les bouquins (ok boomer…). Ça ne veut pas dire pour autant que l’on a pas le droit à un petit coup de pouce de la littérature. Voici donc 7 livres pour vous aider dans votre apprentissage de la parentalité, et comme chacun sait, il vaut mieux commencer quand votre enfant est encore au stade embryonnaire. 1. Parce que comme ça vous serez (presque) prêt le jour J et 2. Parce que c’est sûrement votre dernière chance de lire un livre en entier et sans images.

1. Il n'y a pas de parent parfait par Isabelle Filliozat

Autrice à succès, Isabelle Filliozat s’est spécialisée dans la parentalité déculpabilisante (et on la remercie). À quelques mois, jours, heures, de devenir parent, vous aurez sûrement besoin de quelqu’un pour faire redescendre la pression et cette personne, c’est assurément Isabelle.

« Il n’y a pas de parent parfait » explique à grand renfort d’exemples que chaque parent a son style, ses faiblesses et ses forces et que si on ne peut pas lutter contre la gravité, en se rendant compte de ses mécanismes on peut améliorer certains comportements. Attention, vos enfants ne sont pas pour autant des rats de laboratoire… L’ouvrage propose même des petits exercices pour joindre la théorie à la pratique.

2. L'enfant de Maria Montessori

Devenir parent, c’est accepter qu’on nous bave dessus, de changer des couches radioactives mais c’est aussi s’intéresser aux différentes pédagogies. Retenez ce nom dès aujourd’hui: Maria Montessori, on vous le promet, vous l’entendrez partout et à toutes les sauces.

Docteur en médecine, psychiatre, anthropologue, militante socialiste et féministe, l’italienne Maria Montessori (et son CV impressionnant) est connue pour sa pédagogie alternative. Aujourd’hui, on la croise partout, des rayons jouets aux écoles spécialisées. Son ouvrage expose ses grands principes et sa bataille pour un enfant autonome qui pense par lui-même (on n’en demande pas tant).

3. Bébé dis moi qui tu es de Philippe Grandsenne

Tout est dans le sous-titre : « Petit traité d’antipuériculture pour mieux comprendre son nouveau-né ». Contrairement aux milliers d’ouvrages de puériculture qui expliquent comment porter bébé, comment lui faire faire son rot et de quelles couleurs sont ses selles, « Bébé dis moi qui tu es » ne cherche pas à plaquer des infos mais à vous aider à « comprendre » votre nourrisson (car jusqu’à preuve du contraire, vous allez mettre du temps à vous comprendre).

C’est l’ouvrage parfait pour celles et ceux qui n’y connaissent absolument rien en bébé et souhaitent s’initier avant d’en tenir un vrai dans les bras. D’autant que Philippe Grandsenne, pédiatre de formation, raconte les 100 premiers jours du bébé (et vos premiers pas en enfer), et il s’en passe des choses pendant les trois premiers mois !

4. Le guide féministe de la grossesse d'Élisa Rigoulet et Pihla Hintikka

Une chose est sûre, il y a à boire et à manger dans la littérature destinée aux femmes enceintes. Une tonne de bouquins rose bonbon dans lequel « le petit bidon » est sanctifié. Jetez au feu les ouvrages qui vous incitent à manger bouger alors que vous êtes à 8 mois. Si vous avez l’odeur sucrée de la guimauve en horreur et que vous avez envie de lire un livre qui raconte la grossesse sans injonctions et préjugés sexistes vous êtes à bon port ! Fausse couche, PMA, épisiotomie, désagréments en tout genre, répartition des rôles… Élisa Rigoulet et Pihla Hintikka démontent les idées reçues en glanant des informations précieuses, notamment sur le post-partum.

5. Guide du cerveau pour parents éclairés de Stéphanie Brillant

Faites confiance au patronyme de l’autrice, ce livre est assurément brillant. Vous allez peut-être trouver qu’il est encore un peu tôt pour feuilleter des ouvrages scientifiques sur le développement du cerveau de votre enfant et peut-être même que vous n’aurez jamais envie de le faire, c’est compréhensible (qui a envie de lire un bouquin sur le cerveau à part Albert Einstein ?)

« Guide du cerveau pour parents éclairés » propose pourtant des pistes très utiles pour comprendre comment le cerveau (et a fortiori ceux des petits bébés) fonctionne : comment la mémoire s’active, comment la pensée se créé et comment faire pour ne pas tout bousiller in utero.

6. Fille-Garçon : même éducation d'Élisa Rigoulet et Pihla Hintikka

Après « le guide féministe de la grossesse », Élisa Rigoulet et Pihla Hintikka ont signé aux éditions Marabout : « Fille-Garçon : même éducation ». Un manuel féministe (oui encore, mais il y en a jamais assez) pour combattre l’éducation genrée au cœur des inégalités homme-femme. Il n’est jamais trop tôt pour lutter contre le patriarcat. Pour combattre les réflexes sexistes et offrir de nouvelles perspectives à nos têtes blondes, les deux autrices ont réuni des témoignages édifiants et des analyses percutantes (oui, on se prend quelques petites claques bien senties). Mieux, elles distillent tout au long de leur ouvrage des conseils avisés.

7. Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen

La neuroscience a le vent en poupe et les neurones qui s’agitent. La preuve avec « Pour une enfance heureuse » ouvrage érudit signé Catherine Gueguen. La pédiatre propose d’appréhender la parentalité et sa foule de questionnements à la lumière des neurosciences et de leur progrès sur le cerveau des bébés (encore le cerveau des bébés, nous qui croyions que ce n’était que des estomacs sur pattes). En gros, on a apprend que non, les bébés ne font pas des caprices et que les laisser pleurer peut entrainer chez eux de graves troubles post-traumatiques. Un bébé qu’on laisser pleurer, c’est un peu bébé qui émotionnellement revient du Vietnam. Après avoir lu ce bouquin, on parie que la moutarde va vous monter au nez à chaque « conseil » de votre grande tante.