Parce qu’il n’y a pas d’âge pour détruire le patriarcat, voici une liste de bouquins féministes et inclusifs à mettre dans toutes les (petites) mains. Au menu, des héroïnes qui lâchent des caisses, un guide pour devenir une sorcière et des familles homoparentales. Un programme qui ne porte pas de petites barrettes et la raie au milieu.

1. La petite fille qui avait 2 papas

Qu’on se le dise, une famille ça se compose d’un papa et d’une maman, mais aussi de deux papas, de deux mamans, d’un papa et d’un doudou ou encore d’une maman et de l’ours en peluche gagné à la Foire du Trône. C’est en tout cas ce que Lucie va apprendre aux côtés de sa meilleure amie Matilda. Puisqu’il n’y a pas d’âge pour apprendre la tolérance, cet album se lit dès 4 ans, même pas besoin d’avoir toutes ces dents.

2. Comme un million de papillons noirs

Cible des moqueries, la petite Adé complexe. Elle n’aime pas ses cheveux crépus. Écrit par Laura Nsafou et dessiné par Barbara Brun ce conte initiatique nous raconte la réconciliation avec soi, la sororité et l’émancipation. Une fable anti-raciste à infuser dans le lait du biberon.

3. Même les princesses pètent

Désacraliser le mythe de la princesse parfaite, parfait, très bien. Mais fallait-il que les demoiselles fassent des prouts ? Pour répondre aux questions gênantes de sa fille Laura, un papa sort de sa bibliothèque un ouvrage mystérieux, rempli de secrets inavouables sur les princesses (saura-t-on qui a tué Lady Di?). Un joli bouquin plein d’humour qui collera des gaz aux enfants, dès 3 ans (ça promet des soirées romantiques à l’âge adulte).

4. La Déclaration des droits des filles

Article 4 : le droit de grimper aux arbres. Article 7 : le droit de choisir de métier qu’elles veulent. Article 13 : le droit d’avoir les cheveux coupés très court. Eh oui, mesdames et messieurs, les filles ont le droit de faire plein de choses – tout ce qu’elles veulent – (et certainement d’avoir autant d’argent de poche que le frangin). C’est en tout cas, ce que ce livre génial démontre en quelques pages et dessins. De quoi décaper les clichés de genre incrustés comme un vieux malabar sur une semelle de Van’s décrépie.

5. Tout pour devenir une sorcière

La sorcière a laissé ses cheveux en fil de fer et son balais tordu au vestiaire de Neoness. Là revoici pimpante, figure de proue de toute une petite armée de féministes en culottes courtes. Écrit par Myriam Dahman, ce guide pour devenir une sorcière calque avec second degré (voire même 350°C) les bouquins de développement personnel. Si vous ne réussissez pas un sort à la fin du livre, appelez la SAV.

6. On n'est pas des poupées

Votre gamine de 3 ans réalise des pancartes avec ses livres d’images ? Elle organise un samedi par mois des manifestations avec ses peluches dans le salon (avec stand sandwich merguez)? Offrez-lui « On n’est pas des poupées » : un manifeste féministe à destination des enfants (filles et garçons) dès 4 ans. Si on n’en fait pas une Gloria Steinem avec ça, je ne réponds plus de rien.

7. Super Fonceuse

L’égalité hommes-femmes passera par le panier de linge sale, et ce n’est pas moi qui le dit, c’est la grande Titiou Lecoq. Et c’est ce que la petite Maguette va essayer de faire comprendre à Goliath, son bouc de frère, un type méga baraqué (lui aussi est abonné à la salle de sport). En gros, ramasser ses slips sales et faire la vaisselle c’est la base et peut être aussi cool que de détruire à mains nues des pylônes sur l’A4 un jour de départ en vacances. Lisez Super Fonceuse, vous comprendrez !

8. Philomène m'aime...

Tous les garçons sont amoureux de Philomène, mais Philomène, elle, elle préfère… Lili. S’il existe de nombreux ouvrages (enfin faut pas exagérer non plus) qui mettent en scène des familles homoparentales (La petite fille qui avait 2 papas, la Fête des deux mamans…) rares sont ceux qui abordent la question de l’amour entre deux personnes (et enfants) du même sexe. Philomène m’aime… s’aventure sur ce sujet avec pudeur et légèreté. On applaudit de tous nos bras.

9. Le secret d’Ugolin

C’est l’histoire d’Ugolin, un gros chien qui préfère le poisson à la viande (et ce, tous les jours de la semaine). Sous sa couverture de poils, le cabot serait-il un matou ? Ode à la différence, Le secret d’Ugolin s’adapte à la supposée bizarrerie de chacun. Un bouquin à mettre entre toutes les patounes : les végétaliens, ceux qui ont deux mamans, les petits garçons qui préfèrent la danse…

10. Histoires du soir pour filles rebelles

Difficile de passer à côté de ce best-seller, désormais édité en deux tomes. À l’instar des Culottées de Pénélope Bagieu, les Histoires du soir pour filles rebelles racontent le destin de femmes intrépides qui ont réellement existé : l’informaticienne de la Nasa Margaret Hamilton (une vraie tronche en maths), la chanteuse noire Nina Simone (et sa voix qui grésille comme un vieux transistor) ou encore Jacquotte Delahaye, qui malgré son prénom (la pauvre) fut une grande pirate.

Et si vous avez la flemme de lire, sachez qu’il existe aussi les meilleurs podcasts pour enfants .