Le monde est un décor de cinéma. Ça tombe bien puisque quand ils le peuvent, les réalisateurs n’hésitent pas à poser leurs caméras dans des lieux réels plutôt que laisser les images de synthèse faire tout le boulot. Même quand il s’agit de films de science-fiction.

1. Star Wars VIII en Irlande

C’est sur l’île de Skellig que Luke Skywalker a trouvé refuge (et a manqué de se péter la nuque en faisant une chute dans les escaliers à flanc de montagne). Une bonne planque à 11 km au large des cotes irlandaises, qui n’abrite plus que des colonies de fous de Bassan (de gros oiseaux). L’île et son monastère abandonné du VIè siècle sont aujourd’hui inscrits au patrimoine de l’UNESCO et se visitent à partir de la cote sud ouest de l’Irlande.

2. Inception à Paris

Toutes les scènes censées se dérouler à Paris n’ont pas été tournées dans la Capitale. Malgré tout, il est possible de se faire une jolie ballade sur les traces de Cobb l’extracteur et d’Ariane l’architecte. Et on commence par le dessert, à la Pâtisserie Da Stuzzi, le Café Debussy dans le film. L’établissement est situé au 6 rue César Franck. C’est là que Leonardo DiCaprio révèle pour la première fois à Ellen Page (Ariane), qu’ils sont dans un rêve. Après l’explosion, les deux protagonistes s’enfuient par la rue Bouchut dans laquelle Ariane fait mumuse avec ses talents d’architecte. Vous pouvez ensuite pousser jusqu’à l’Avenue du Président Kennedy, puis au double pont Bir Hakeim en évitant de bousculer les piétons au passage.

3. Blade Runner (1982) à Los Angeles

A l’époque les images de synthèse et leur fidèle ami «le fond vert», n’étaient encore que de la science-fiction. Ridley Scott et son équipe se sont donc débrouillés avec les moyens du bord pour imaginer un Los Angeles futuriste. D’ailleurs, c’est à LA que certaines scènes du film ont été tournées, notamment au palais de justice de Bradbury Building, dans lequel Harrison Ford (alias Rick Deckard) se fritte avec une bande de replicants, avant de revenir sur les lieux lors de sa confrontation finale avec le personnage de Roy Batty. Quant à la planque de Deckard, elle se trouve dans l’Ennis House, logement résidentiel situé au 2655 Glendower Avenue, dans le quartier Los Feliz, également à Los Angeles.

Crédits photo (creative commons) : Luke Jones

4. Total Recall (1990) à Mexico

Encore une nouvelle de Philipp K Dick adaptée au cinéma. La version originelle avec Schwarzy a été tournée à Mexico faute de moyens suffisants pour rester aux Etats-Unis. Quelques scènes furent réalisées dans un des appartements luxueux de l’Hyatt Regency. Si vous n’avez pas les moyens d’y faire un saut, filez dans le métro de la ville, plus exactement à la station Chabacano. C’est là que Douglas Quaid (Arnold Schwarzenegger) échappe à ses poursuivants lors d’une scène un poil saignante qui s’achève sur un escalator.

5. The Hunger Games en Caroline du Nord

Bonne nouvelle pour les fans de Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) : Disctrict 12 existe ! Mauvaise nouvelle : le lieu est abandonné depuis 1980. Henry Mill Village de son vrai nom se trouve en Caroline du Nord et a été construit en 1904 en vue d’offrir un toit aux ouvriers d’une importante usine de textile de la région. Cette dernière mit la clé sous la porte dans les années 80 et le village se vida peu à peu, pour être aujourd’hui totalement laissé à l’abandon. Hormis bien sûr, les fréquentes visites des fans d’Hunger Games depuis le lancement de la tétralogie en 2012.

6. L’Armée des 12 Singes à Philadelphie

La première scène du film Terry Gilliam montre Bruce Willis en train de récolter des échantillons d’air au pied de l’Hôtel de ville de Philadelphie qui se trouve au 1401 John F. Kennedy Blvd. Mais pour une réelle immersion dans l’univers du film, vous pouvez également faire un saut au pénitencier d’Eastern State qui a servi pour tourner les scènes où Cole (Bruce Willis) se retrouve interné avec ce taré de Brad Pitt. On vous rassure, la prison est aujourd’hui désaffectée, mais il est possible de la visiter. En plus de l’Armée des 12 singes, le lieu a notamment accueilli un certain Al Capone. Le vrai, pas le film.

7. Matrix à Sydney

En regardant attentivement le film, il est possible de situer certaines scènes tournées pour la plupart à Sydney ou dans ses environs. Par exemple, le building de la société Metacortex dans lequel Neo bosse comme programmeur et où il se rend compte pour la première fois que quelque chose cloche dans le monde qui l’entoure, n’est autre qu’un centre commercial appelé le Metcentre et situé dans le quartier d’affaires de la ville. Quant au pont où Keanu Reeves attend Trinity pour qu’elle le conduise à Morpheus, il se trouve sur Adam Street dans le quartier de Chinatown.

8. Robocop (1987) à Dallas

Le film a beau être censé se dérouler dans un Détroit futuriste gangrené par la délinquance et la corruption, c’est bien à Dallas que Paul Verhoeven a tourné la plupart des scènes en extérieur. Si vous chercher le QG de l’Omni Cartel des Produits (OCP), le conglomérat militaro-industriel qui met sur pied l’arme ultime contre la racaille : Robocop, rendez-vous au Dallas City Hall, situé au 1500 Marilla Street. Ne soyez pas surpris, le bâtiment est nettement moins haut que dans le film. On dit merci les effets spéciaux.

9. V for Vendetta à Londres

Avant de devenir le symbole des Anonymous, le célèbre masque a été d’abord imaginé par le créateur de la BD V pour Vendetta pour représenter un certain Guy Fawkes, membre de la conspiration des poudres qui tenta en vain de détruire la Chambre des Lords à Londres en novembre 1605. Ca c’est pour la culture G. En 2005, il devient logiquement le visage révolutionnaire de la dystopie d’Alan Moore, tournée en partie au Hatfield House, bâtiment royal qui vit grandir la Reine Elisabeth I et où Guy Fawkes fut exécuté. Le lieu a également été utilisé dans le Batman de Tim Burton comme Manoir de la famille Wayne, et la demeure de Lara Croft dans le film Tomb Raider.

10. Brazil et Hunger Games (la révolte partie 2) à Noisy-le-Grand

L’ancien membre des Monty Python réalise avec Brazil en 1985, un des chef d’oeuvre des films de SF. Et si une partie des scènes a été tournée à Londres, celles de l’appartement du personnage principal Sam Lowry ont été filmées en banlieue parisienne, plus exactement à Noisy-Le-Grand, dans un bâtiment appelé Les Espaces Abraxas. Cet immeuble d’habitations a été pensé pour ressembler à un amphithéâtre grec, même si en vrai, ça ne ressemble surtout à rien. Le lieu a également servi de décor à Hunger Games la révolte partie 2… et à « Mais qui a tué Pamela Rose 2 » Kad et Olivier. Un film tellement lunaire qu’on peut presque le considérer comme de la SF.

Petite visite des décors d'Hunger Games : la révolte. #EspacesAbraxas #hungergames3 #NoisyLeGrand #BaladeBizarre

A post shared by Justine Bénéteau (@justinebeneteau) on

Vous aussi vous avez parfois l’impression que votre vie c’est de la SF ?

Source : movie-locations.com