New York, New York ! Une ville tentaculaire aussi surprenante en surface qu’au niveau de ses sous-sols. Car finalement Big Apple s’est développée dans tous les sens, construisant sa légende au fil de monuments mondialement célèbres mais aussi de lieux jalousement tenus secrets.

1. Le Freedom Tunnel

Nommé en l’honneur du street artist Chris « Freedom » Pape, ce tunnel situé sous Riverside Park, laissé à l’abandon depuis 1980, est devenu avec les années un haut lieu du graff dans la Grosse Pomme. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Occupé dans un premier temps par une centaine de personnes sans abri dans les années 90, il fut rouvert pour permettre la circulation des trains avant l’arrivée des graffeurs. Attention car si de nombreux touristes s’y aventurent, il est toujours théoriquement interdit d’accès.

3. La ventilation de Brooklyn Heights

Vu de l’extérieur, le 58 de Joralemon Street a tout d’une maison ordinaire. Pourtant personne n’y habite et personne n’y habitera jamais. Non pas parce qu’elle est hantée mais parce qu’elle abrite un ventilateur géant destiné à ventiler le métro. Voilà une bâtisse qui ne manque pas d’air.

4. Le coffre d'or de la Réserve Fédérale

Il est plutôt surprenant de savoir qu’on peut bel et bien visiter cette célèbre réserve d’or, notamment évoquée au cinéma dans Die Hard 3. C’est ici que les banques du monde entier entreposent leurs richesses. 7000 tonnes de lingots y seraient gardées. C’est ni plus ni moins la plus grande concentration d’or de l’histoire de l’humanité. Soit 5% de la totalité de l’or extrait depuis… et bien depuis qu’on extrait de l’or. Attention car la visite doit se booker au moins 1 mois à l’avance. Et non, aucun échantillon gratuit n’est distribué…

5. La Old City Hall Subway Station

Construite en 1904, abandonnée en 1945, cette ancienne station de métro est aussi sublime que surprenante. Avec ses tuiles Guastavino, à savoir les mêmes utilisées que pour Grand Central, cette station comprend également des puits de lumière en verre et plusieurs agréments comme de magnifiques lampes en laiton. Et en plus, elle est accessible au public.

6. Le tunnel de Doyer's Street

Avant, cette rue était ni plus ni moins la plus dangereuse de New York. Un coin de Chinatown appelé « Bloody Angle » en raison du nombre exceptionnellement élevé de crimes qui s’y commettaient toutes les semaines, à cause des guerres entre différents gangs. Le tunnel en question étant utilisé alors par les habitants pour fuir quand les gangsters commençaient justement à faire parler la poudre. Des scènes du troisième volet de la saga John Wick y ont été tournées.

7. Le Boudoir

Inspiré des appartements de Marie-Antoinette, ce bar « so frenchy » est accessible par le biais d’une porte dérobée située au bistro français Chez Moi, au numéro 135 de l’Atlantic Avenue, près de Henry Street. La porte prenant la forme d’une fausse bibliothèque. On descend ensuite une volée de marches pour accéder au sous-sol et on se retrouve d’un coup d’un seul à Versailles, avec de la gnôle à gogo.

8. Le Trinity Place Bank Vault Bar

Le quartier financier de New York cache un bar-restaurant des plus incroyables. Bien planqué dans un ancien coffre-fort à l’origine construit pour Andrew Carnegie (du Carnegie Hall) et anciennement plus grand et plus solide coffre du monde, cet établissement prestigieux se trouve sous Trinity Place.

9. Le Speakeasy du Woolworth building

Situé sous le Woolworth, à l’époque de sa construction (en 1913), plus haut gratte-ciel de New York City, ce speakeasy très cosy n’est malheureusement ouvert que pour des événements particuliers et autres fêtes privées. Une pièce où il est possible de discuter peinard sans être dérangé par de quelconques bruits en provenance de la rue, tout en sirotant un whisky hors de prix, un barreau de chaise en provenance de Cuba à la main.

10. Les pistes du bowling du Frick

Positionné face à Central Park, The Frick Collection rassemble les collections de l’industriel Henry Clay Frick. On peut y admirer du Renoir, du Turner ou du Rembrandt. Ce que les visiteurs ne savent pas forcément, c’est que sous le musée se trouve une piste de bowling hyper classe. Construite sur la demande de l’ancien propriétaire des lieux, elle n’est malheureusement pas ouverte au public.

Il paraît aussi qu’il y a des crocodiles dans le métro…