Vous n'avez pas encore pris vos billets pour cet été, et rêvez d'un endroit où la bière n'est pas chère, les gens à moitié nus et les plages paradisiaques ? Bonne nouvelle : vous êtes tombé au bon endroit. Voici donc vos dix prochaines destinations de vacances.

  1. San Diego (Californie, USA)
    Meilleure saison : Toute l'année. San Diego bénéficie parait-il d'un climat absolument paradisiaque où il ne fait jamais trop chaud, jamais trop froid.
    A voir : Le parc Balboa, la plage de Torrey Pines et la vieille ville façon Far West.
    A faire : Fricoter avec de beaux surfeurs et s'offrir un bain de mer sur les coups de minuit (ou de cinq heures du mat', un poil pété).

    TorreyPinesBeach2008
    Crédits photo (creative commons) : Francis Lee Original
  2. Raglan (Nouvelle-Zélande)
    Meilleure saison : Pendant l'été dans l'hémisphère sud, de décembre à mars.
    A voir : Le Mount Karioi (un volcan éteint vieux de 2,4 millions d'années), les impressionnantes Bridal Veil Falls et les vagues.
    A faire : Du surf, forcément, mais aussi des dégustations de café dont Raglan est censé être l'un des temples. À part ça, il y a une fois par an un festival baptisé Boardies and Bikinis. Ça donne le ton.

    14446288_306396b014_z
    Crédits photo (creative commons) : Jodie Wilson
  3. Bali (Indonésie)
    Meilleure saison : De mai à octobre, et évitez le reste de l'année si vous n'avez pas envie de découvrir à quoi ressemblent des vacances en pleine moisson.
    A voir : Les nombreux temples qui parsèment l'île, le Mont Agung, les dauphines et les rizières.
    A faire : S'offrir un coucher de soleil sur Kuta beach, plonger (notamment aux abords de l’épave du USAT Liberty à Tulamben) et s'éclater le bide de trucs aussi bons que pas chers.

    4309078488_dea81f9e9c_z
    Crédits photo (creative commons) : Adhi Rachdian
  4. Cabo San Lucas (Mexique)
    Meilleure saison : Au printemps pour le spring break. L'été risquerait qui plus est d'être un peu trop chaud pour le pauvre petit Français que vous êtes.
    A voir : El Arco à Lands End, impressionnante formation rocheuse qui surplombe l'océan. Sinon, beaucoup de sable, de surfeurs et de gros complexes hôteliers.
    A faire : Grosso modo se bourrer la gueule H24, faire des concours de t-shirt mouillés et se baigner dans des piscines de bières. A éviter pour un voyage en amoureux (ou alors hors saison).

    Cabo_San_Lucas_Rocks
    Crédits photo (creative commons) : Jamoker
  5. Ibiza (Espagne)
    Meilleure saison : De mai à septembre, mais l'hiver c'est sympa aussi dans la mesure où les touristes ne sont pas là.
    A voir : La vieille forteresse de Dalt Vila, le rocher Es Vedrá et le marché hippie de Las Dalias.
    A faire :Ne pas hésiter à crapahuter pour trouver des petites criques désertes comme il y en a des dizaines sur l'île, se balader le soir couchant dans la vieille ville et faire la fête au mythique Pacha.

    4968269551_47fdb3910c_z
    Crédits photo (creative commons) : Federico Capoano
  6. Melbourne (Australie)
    Meilleure saison : De décembre à mars, et tout particulièrement en janvier et février.
    A voir : Federation Square, LE centre culturel de la ville, le Queen Victoria Market et les différents quartiers communautaires comme Chinatown ou Carlton, le quartier italien.
    A faire : Se balader aux alentours de Melbourne, à St Kilda par exemple, aller voir les pingouins de Phillip Island et se faire la route des vins le long de la Yarra Valley.

    5983265520_b04d2e9f09_z
    Crédits photo (creative commons) : udeyismail
  7. Puerto Vallarta (Mexique)
    Meilleure saison : De novembre à mai, pendant la saison sèche.
    A voir : La vieille ville et le Rio Cuale, sur les bords duquel on peut facilement se promener.
    A faire : S'offrir des mariachis qui vous chantent ce que vous voulez pour 1,25 dollar, profiter du laxisme de la police locale sur les consommations de drogue et d'alcool, puis éponger la vodka avec des tacos sur les coups de 6 heures du matin.

    2476897247_76f8b031a2_z
    Crédits photo (creative commons) : Jesse Millan
  8. Atlantic Beach (Caroline du Nord, USA)
    Meilleure saison : Tout l'été, et tout particulièrement en juin et juillet.
    A voir : Le Fort Macon et les vieilles maisons bourgeoises du centre-ville.
    A faire : Des grands barbecues sur la plage, des balades à vélo (toujours sur la plage) et de longues siestes (encore sur la plage).

    800px-Kure_Beach_North_Carolina_aerial_view
    Crédits photo (creative commons) : U.S. Army Corps
  9. Utila (Honduras)
    Meilleure saison : De décembre à avril, et en août si vous voulez découvrir les joies du Sunjam Festival.
    A voir : Les plages, toutes plus jolies les unes que les autres, et franchement à part ça pas grand-chose.
    A faire : Une bière coûte ici 1 dollar maximum. De quoi pas mal occuper vos journées, d'autant plus que les bars du coin restent ouverts très tard dans la nuit. Sinon, l'île d'Utila est aussi connue pour la beauté de ses fonds marins, n'hésitez donc pas à toquer à la porte d'une école de plongée.

    8002367937_b503954ab5_z
    Crédits photo (creative commons) : Thomas Frost Jensen
  10. Zanzibar (Tanzanie)
    Meilleure saison : En février, puis de juillet à septembre.
    A voir : Stone Town, le vieux quartier de Zanzibar, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, la maison natale de Freddie Mercury et la Forêt de Jozani, bourrée d'espèces rares.
    A faire : Le festival Sauti Za Busara qui se déroule en février et rend hommage par la musique à la culture africaine. Et le reste de l'année, boire des coups les pieds dans l'eau pour quelques dollars dans les nombreux bars de bord de plage.

    14722676013_78e79a09cc_z
    Crédits photo (creative commons) : Samir Luther

Cette liste n'est pas exhaustive, si vous avez d'autres bons plans n'hésitez donc pas à les partager. Vous aurez notre reconnaissance éternelle.

Source : 101 Places to Get F*cked Up Before You Die: The Ultimate Travel Guide to Partying Around the World