L’Irlande regorge de vieux châteaux, plus ou moins bien conservés et d’endroits où persistent des légendes parfois très effrayantes. Ainsi, il n’est pas étonnant de trouver un peu partout sur le territoire des lieux hantés. En voici 10 particulièrement incontournables…

1. Montpelier Hill

Comme nous allons le voir, les Monts Wicklow, près de Dublin, là où est puisée l’eau utilisée pour la fabrication de la Guinness, tiennent une place à part dans l’histoire paranormale de l’Irlande. Un lieu en particulier glace le sang : Montpelier Hill. Une colline au sommet de laquelle se trouve le Hell Fire Club, une vieille bâtisse jadis exploitée par un groupe d’hommes versés dans les cérémonies sataniques et les sacrifices rituels. C’est en 1735 que le Hell Fire Club est créé. Son président, un certain Richard Chappell Whaley, n’ayant pas tardé à donner le ton à grand renfort de pratiques mystérieuses encourageant de multiples légendes. On raconte ainsi que le Diable en personne n’hésitait pas à occuper le fauteuil qui lui était réservé lors de chaque réunion du club. Forcément, ça laisse des traces…

View this post on Instagram

Before I got stuck... #hellfire #dublin

A post shared by Lewis (@lewismr95) on

2. Le monastère de Glendalough

On reste encore un peu dans les Monts Wicklow. Près du parking visiteurs, au bord du ruisseau, se trouve un cimetière des plus pittoresques et une chapelle tout aussi typique. Ici même où le principal occupant des lieux, un certain St. Kevin, aurait fouetté une pauvre malheureuse avec des orties avant de la noyer dans le lac. Le fantôme de cette femme rodant maintenant autour du site. Plusieurs personnes affirment d’ailleurs avoir pris le spectre en photo. Des voix s’élèvent aussi pour dire que le fantôme serait celui de Kevin en personne.

3. Wicklow Gaol

Un petit dernier pour la route avant de quitter les Wicklow ? Bienvenue à Wicklow Gaol. Dans le dernier bâtiment de l’ancienne prison plus exactement où furent pendus un grand nombre de condamnés. On raconte que depuis la fermeture de l’établissement, les fantômes y sont légion. Une femme affublée d’un capuchon roderait au rez-de-chaussée et de drôles d’odeurs émaneraient de la cellule numéro 5…

4. Le Château de Ballygally

Le fantôme ayant offert à ce magnifique hôtel de bord de mer sa popularité, serait celui de Lady Isobel. Une femme emprisonnée par son mari dans une tour, qui se jeta sur les rochers pour éviter de mourir de faim. L’hôtel joue beaucoup sur cette renommée. Ainsi, la chambre qui est visiblement la plus hantée est aussi l’une des plus demandées. La direction encourageant les clients à écrire de petits mots pour relater leurs potentielles rencontres paranormales. Rien à voir, mais on peut aussi admirer dans cet hôtel d’Irlande du Nord une des 10 portes Game Of Thrones.

6. Le Château de Leamaneh

Le bâtiment, aujourd’hui à l’état de ruines, est déjà plutôt flippant en soi mais l’histoire qui l’entoure est carrément tétanisante. Voyez plutôt : le Château de Leamaneh était autrefois habité par une certaine Red Mary. Une jeune femme qui n’aimait rien tant défenestrer ses maris. 25 sont passés par la fenêtre… En même temps, Red Mary adorait aussi jouer avec son harem et torturait volontiers ses servantes en leur coupant la poitrine tout en les suspendant par les cheveux. Un jour, les villageois décidèrent de se révolter et emprisonnèrent Red Mary dans une vieille souche d’arbre où elle mourut de faim. C’est donc elle qui se fait entendre aujourd’hui entre les murs de cette sinistre demeure.

7. Seafield House

Nous voici maintenant dans le comté de Sligo, au Nord de la République d’Irlande. La Seafield House qui serait devenue hantée à cause de momies égyptiennes qui y auraient été amenées. Le point de départ d’un cauchemar ésotérique… Depuis, plusieurs chercheurs en paranormal ont enquêté à Seafield House afin d’y rencontrer la forme noire qui y roderait.

View this post on Instagram

Finally went to Lisheen House/Seafield house in Sligo. It's pretty cool. Have a read of the history of the house below that I got from www.abandonedireland.com . . . . "Seafield House was built by William Phibbs in 1798, the original house was Gothic but the stables and cowsheds were joined to it in the Palladian manner. Owen Phibbs who inherited the estate from his father lived mainly in Dublin and used Seafield only as a summer holiday house. However in 1842 Owens son, William came to live permanently at Seafield and began building a much larger house a short distance from the old house which was let fall into ruin. The house was Classical square, two storeys, entrance front of 7 bays with the door recessed behind a tomb doorway with two Ionic columns.  Owen Phibbs being an eminent archaeologist of the time began to fill the house with ancient treasures  from the Far East, Syria, and Egypt. The objects were housed in a long gallery on the first floor which became known as ‘The Museum’. Trouble started when the house became infested with a particularly unpleasant and malicious poltergeist. A strange figure was often seen on the stairway at night accompanied soon afterwards by terrible loud crashes heard throughout the house. Broken pottery and ornaments would be found the next morning. On one occasion the whole house shook violently - all in the house fled in terror. After this event servants refused to stay inside the house. Shortly after a gardener was terrified by a tall dark shadowy figure seen disappearing into the sea laughing maniacally. The gardener was also said to have fled in terror never to return. The house had such a bad reputation that it’s name was changed from Seafield House to Lisheen House to try to conceal it’s past history. Eventually in the 1900s the house was handed over to a group of Jesuit priests who performed mass daily for some weeks in an attempt to exorcise the poltergeist. The priests attempt failed, they also fled the property never to return. Unable to rid the house of it’s infestation D.W.Phibbs sold the house in 1940. Shortly after the house was dismantled and left as a roofless ruin." . #Sligo #SeafieldHouse #LisheenHouse

A post shared by ?? Zombie Pussy Liquor ? ? (@zombiepussyliquor) on

8. Le Château de Ballyheigue

Incendié puis abandonné, ce château de bord de mer est sujet à de nombreuses légendes. On y aurait vu un homme armé d’une épée, visiblement habillé à la mode du XVIIIème siècle qui serait mort au cours du naufrage du Golden Lyon, un bateau danois chargé de lingots. Lingots qui seraient apparemment toujours sur place. Autre truc un peu inquiétant : la famille qui jadis occupait les lieux avait pour habitude de laisser ses morts sur la plage en offrande aux sirènes. Ambiance…

9. Duckett's Grove

De bien belles ruines ! Et de superbes jardins. Tout serait si paisible ici si des fantômes ne semaient pas le trouble ! On raconte qu’on pourrait carrément y voir une chasse à courre fantôme, avec les chiens et tout. Un harmonium se fait aussi entendre de temps à autre. Sans oublier le banshee, soit le fantôme d’une femme dont la présence n’augure jamais rien de bon.

10. La maison de Ballinagarde

Le Diable en personne se serait invité dans cette maison du comté de Limerick. Le Diable qui aurait pris la forme d’un cavalier, à peine trahi par ses pieds velus en forme de sabots… Aujourd’hui, si on rapporte plusieurs faits plus ou moins inquiétants concernant l’endroit, la légende a carrément donné lieu à une expression entrée dans le langage courant : « aussi sûr que le Diable était à Ballinagarde. » Ici aussi le Hell Fire Club serait impliqué. Pas sûr que la maison sur la photo ci-dessous soit la bonne mais elle y ressemble beaucoup.

Avec quelques pintes de Guinness, c’est tout de suite moins flippant.